Article
2 comments

Revue de ciné : Intouchables, La couleur des Sentiments, Les aventures de Tintin

intouchables diapo

Intouchables

Peace & Love (& Hope)

En ce moment, je trouve les réveils plus déprimants que jamais : crise, austérité, décroissance, chômage & dette sont les jolis mots qui nous cueillent chaque matin au saut du lit. Et puis de temps en temps, il y a une jolie surprise ; hier matin, une interview d’Eric Toledano qui nous apprend qu’Intouchables a déjà réuni 5 millions de spectacteurs. Vous en faites peut-être partie, si non, je vous conseille de filer au plus vite dans une salle de ciné pour vous offrir deux heures de pur bonheur.

Tout a déjà été dit sur ce film : c’est drôle, émouvant, loin des clichés et des tabous. Je reste encore scotchée par le duo formé par Omar Sy et François Cluzet, ils sont époustouflants. Le succès d’Intouchables me ravit, parce que je suis convaincue qu’il pourra contribuer à faire évoluer les mentalités, encourager la tolérance. Si si, j’y crois. Un tel accueil de la part des Français, c’est loin d’être anecdotique, c’est un vrai signe d’espoir. Et en ce moment, l’espoir, on a bien besoin.

 

La couleur des sentiments

Don’t you know, they’re talking about revolution

Cela aurait pu être un mélo un peu longuet, c’est en fait un très beau film plein de classe et de finesse. L’adaptation de l’ouvrage « The Help » de Kathryn Stockett est une réussite (je n’ai pas encore lu le livre, mais j’en ai très envie maintenant).

Le titre original « The Help » veut dire ici « Les bonnes », en l’occurrence les bonnes noires qui travaillent pour des familles aisée dans le Mississipi des années 1960. A cette époque, dans cet Etat, le concept même de racisme est un pléonasme. Les « races » vivent séparées, dans le bus, dans la rue, dans la ville, et même dans les maisons où les bonnes viennent travailler : interdiction d’utiliser les toilettes de la famille. « On n’a pas les mêmes maladies ». Ben voyons. Skeeper, une jeune femme qui refuse les conventions (en gros, le mariage et le statut de femme au foyer), décide de recueillir les témoignages des bonnes pour en faire un livre.

Cette histoire m’a plu car elle n’est pas caricaturale, les personnages, à part quelques-uns, ne sont pas tout noirs ou tout blancs (c’est le cas de le dire), ils doivent juste évoluer dans un monde qui nous semble aujourd’hui à la fois surréaliste et amer (parce que si le racisme avait aujourd’hui totalement disparu, ça se saurait). Dans un second rôle de femme au foyer fragile mise à l’écart par ses voisines perfides, Jessica Chastain crève l’écran. Une actrice à suivre de très près.

Les aventures de Tintin

Mille milliards de… dollars

Tintin et moi, à la base, on n’est pas particulièrement copains. Je l’ai toujours trouvé un peu prétentieux, et puis avec cette histoire de Milou qui apprend la vie aux indigènes dans Tintin au Congo, Hergé ne m’est pas particulièrement sympathique. Je suis quand même allée voir Tintin, espérant être (agréablement) surprise. Je ne pensais pas adorer, mais pas non plus détester… il faut croire que je suis trop optimiste car je me suis ennuyée à mourir.

Le secret de la Licorne, une histoire déjà lue qu’on nous ressert à la sauce américaine. Grossière erreur, j’ai vu le film en VO ET en 3d. ça fait beaucoup. « Tinetine » + « Snowy » + « Thomson & Thompson » = gros craquage de nerfs à l’arrivée. J’ai détesté les images. Les dialogues sont déprimants. L’histoire vue et revue. Les personnages vilains comme tout : surtout la tête qu’ils ont fait au capitaine Haddock, il a carrément l’air abruti. Enfin, je ne suis peut-être pas assez pointue, je crois que les vrais fans ont apprécié… et vous ?

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Posted by

Moi c'est Fanny, l'auteur de Paris-Pêle-Mêle. J'aime Paris, les pâtisseries, les bougies parfumées, les bains brûlants et passer des heures sur mon blog (surtout quand j'ai d'autres choses à faire).

2 Comments

  1. Je n’ai vu qu’Intouchables (aujourd’hui d’ailleurs) et je suis tout à fait d’accord avec toi : deux heures de rires et de bonheur! Ce film est vraiment excellent!!!
    Tintin ne m’inspirant pas du tout, je passe mon tour! Quant à la couleur des sentiments, j’ai trop traîné pour aller le voir, c’est dommage…

    Reply

  2. Intouchables vu le jour de sa sortie … Contente qu’il soit encore capable de plaire plusieurs semaines après , et après tant de battage médiatique !

    Reply

Leave a Reply

Required fields are marked *.