Actus

Petit aperçu du carnaval de Colette

C’est l’évènement qui agite le tout Paris bobo ce week-end : pour fêter ses 15 ans, la célèbre boutique Colette a organisé une grande kermesse dans le jardin des Tuileries. Au programme, des attractions de fête foraine (chamboule-tout, pêche aux canards, jeux de hasard…) remixées par de grandes marques : les stands portent les noms de Clarins, Lacoste, Jean-Paul Hévin, Nike, Les Néréïdes… entre autres.

Poussée par la curiosité, j’y suis donc allée aujourd’hui samedi. J’ai eu la riche idée de ne pas venir trop tard (vers 13h30), j’ai attendu seulement une dizaine de minutes avant de pouvoir rentrer sous la grande tente qui abritait les festivités. J’ai ensuite filé tout droit vers le stand du Camion qui fume, sensé proposer les meilleurs burgers de Paris. Là, il a fallu attendre trois quarts d’heure de pouvoir repartir avec le Saint-Graal : un cheeseburger accompagné de chips Tyrrels. Le cadre n’était pas désagréable puisque pendant l’attente, on pouvait regarder un mini match de basket, en direct !

On a réussi à s’asseoir pour manger (ouf) et je dois rejoindre l’avis de tous ceux qui ont craqué avant moi : ce burger est une pure tuerie. La viande est juteuse, le pain a un délicieux goût brioché et surtout le cheddar est à tomber. C’est bien simple, rien que d’y repenser, je salive…

En plus du Camion qui fume, il y avait de quoi se régaler : chez Ladurée qui a créé pour Colette un macaron à la barbe à papa, chez Bogato où s’étalaient cupcakes colorés et sablés rigolos, ou chez MK2 avec ses gourmandises made in US type M&Ms peanut butter. Des Carambars géants se promenaient parmi les visiteurs pour distribuer des bonbons, et les “trublions du goût” alias Michel & Augustin offraient leurs célèbres yaourts dans tous les parfums. Je n’ai même pas eu assez faim pour m’offrir une pomme d’amour, dommage…

Le burger sucré version Bogato

 

Bref, j’ai aimé : admirer le foisonnement de couleurs, me plonger dans une grande ambiance de fête, voir des enfants ravis et des visiteurs ultra lookés dans le pur esprit Colette. Marrant. J’ai moins aimé : la foule, l’attente ténue à chaque stand, le côté un peu trop commercial de certaines activités. Et aussi, j’ai été déçue de ne pas pouvoir tester le bar à chignons, plein à craquer.


Si vous y allez demain, j’ai deux conseils : allez-y dès l’ouverture : en sortant, vers 16h, la queue était monumentale et les organisateurs semblaient un peu dépassés. C’était tout simplement surréaliste, pire qu’un dimanche de juillet à Disneyland. Et deuxième conseil : n’oubliez pas de retirer du liquide avant d’entrer car à l’intérieur, la carte bleue n’est pratiquement acceptée sur aucun stand.

Le carnaval de Colette
A la sortie du métro Tuileries

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

10 Comments

  1. Je me demandais ce que c’était ce fameux carnaval, ça a l’air pas mal 🙂

    1. c’était bien mais à condition d’éviter les heures d’affluence !

  2. oh que c’est tentant !

    1. oui, surtout pour les sucreries je trouve…

  3. Quelle chance tu as eu de pouvoir rentrer ! Moi j’ai abandonné devant la longueur de la queue… À 15h30. Dommage, tes photos font très envie !

    1. Mince, je pense qu’une heure plus tôt c’était jouable

  4. J’avais déjà repéré le camion qui fume au détour de mes échappées bloguesques. Mais là, c’est une évidence, il faut que je le teste. Tu m’as mise l’eau à la bouche !

    1. j’ai vraiment adoré, même après en avoir entendu parler à outrance… dieu que c’était bon

  5. Moi j’avais carrément pas percuté ce que c’était quand mon ami m’a dit qu’il faisait une représentation. Et d’ailleurs … chuis déçue, tu parles pas du magicien James Chadier ! ^^

  6. […] le camion qui fume« . Au simple souvenir du délicieux burger que nous avions goûté au carnaval de Colette, nous nous sommes mis en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *