Actus

Instagram, se souvenir des belles choses

Bon, je vais commencer ce billet sous forme de confession : depuis quelques mois, je suis devenue complètement accroc aux gadgets technologiques. Moi qui pendant des années achetais toujours les portables à un euro, écoutais encore mon walkman quand tout le monde passait au mp3, et me fichais bien d’être équipée d’un ordinateur dit “puissant”, me voilà équipée de deux téléphones, d’un IPad et de mon PC portable (alors que ce dernier montre quelques signes de faiblesses je résiste encore pour ne pas acheter un Mac, Apple m’a déjà assez pervertie comme ça).

La journée, je jongle entre l’ordi du boulot, mon blackberry et mon IPhone ; en rentrant le soir j’enchaîne avec mon ordi perso. Aujourd’hui je lisais un article sur le triomphe des écrans, et bien je crois que je suis en plein dedans. Ce n’est pas la technologie qui m’attire en tant que tel, mais la connectivité permanente. En bonne victime du web social, j’ai peur de passer à côté d’une info, de louper un bon plan, de laisser passer le truc du siècle. Complètement débile.

J’essaie de faire des pauses, mais je deviens chaque jour un peu plus addict. Le blog y est pour beaucoup, et j’ai du mal à voir cela comme une mauvaise chose : je voudrais juste avoir plus de temps pour réussir à tout faire (travailler, sortir, profiter des amis et de mon homme, bloguer, me reposer, et faire la vaisselle. Entre autres.) Car ce blog n’est jamais vain : je le vois comme un édifice auquel j’apporte chaque jour une nouvelle pierre, et c’est une source de plaisir sans faille depuis maintenant deux ans.

Bref, dans ce monde de la connexion permanente, mon petit chouchou s’appelle Instagram. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un réseau social sur lequel on partage ses photos en y ajoutant un filtre vintage (ou pas d’ailleurs), façon polaroïd. C’est bien simple, j’y passe plus de temps que sur Facebook. Sur Instagram, tout le monde partage ses petites pépites de la journée : une jolie vue, un dessert gourmand, une tenue inspirée, des lieux insolites, un petit chat mignon (mon côté cucul adore et adhère)… plein de petites bulles qui font pétiller la semaine.

Instagram me pousse à chercher les petits plus du quotidien, et à me rendre compte qu’il y a dans toute journée ordinaire beaucoup de jolies choses : dans le métro, une affiche pour une pièce de théâtre que j’ai envie de voir ; au restaurant pendant la pause déjeuner, un mini bouquet champêtre posé sur la table ; en vitrine, une petite robe que je m’offre en photo à défaut de dépenser mes sous. Rien de révolutionnaire là-dedans, mais c’est tout de même un petit bonheur du quotidien. J’avais trouvé très juste ce billet d’Influencia qui expliquait les points forts de ce réseau “naturellement positif” et “bon enfant“.

Voici quelques images partagées sur Instagram, des bons moments et petits plaisirs qui ont marqué mon mois de juin à Paris.

Une arche sous laquelle je passe presque tous les jours
Un dessert réconfortant du lundi : petits lus, fraises et chantilly au resto La Penderie
Un top en soir motif paons déniché chez Lynn Adler
Des pâtisseries ramenées de ma semaine de vacances à Djerba, pour mes collègues
Une paire de chaussures repérée chez Minelli et achetée pendant les ventes privées
Extrait d'un tableau, moment volé au musée Carnavalet
Collection de Little box au bureau

Le mot de la fin : n’hésitez-pas à me suivre (aussi) sur Instagram, mon pseudo : fannypelemele. Si vous n’y êtes pas encore, je parie que vous deviendrez vite accroc. Plus besoin d’IPhone pour profiter d’Instagram, il y a désormais une appli sur Androïd.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

7 Comments

  1. Moi j’ai téléchargé instagram aussi dès qu’il a été dispo sur android !

    1. hé hé… je te comprends !

  2. Comme je me retrouve dans ton article : ce besoin d’être toujours connectée et ce jonglage entre vie pro, perso et bloguesque ! Pas toujours facile de trouver le temps pour tout…
    Et j’aime cette définition d’Instagram : collecter et partager ces petites bulles de vie et de bonheur qui rythment le quotidien. C’est exactement ça ! 🙂

    1. on court après le temps, c’est le mal du siècle…

  3. Qu’est-ce que je me suis retrouvée dans ton post : ce besoin d’être tout le temps connectée qui parfois me fait vibrionner la tête avec une envie de subitement tout débrancher pour vivre les belles choses….

    1. rassurant de voir qu’on est toutes un peu dans le même cas !

  4. Et bien, je ne connaissais pas Instagram! Incroyable n’est-ce pas? Mais je vais aller me renseigner je ne peux pas rester comme ça dans l’ignorance MDR. Une fois je suis alle à Djerba, mais je ne me souviens pas du tout d’avoir vu des pâtisseries comme ça… ça à l’air bon, et merci pour le partage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *