Restaurants, food

Menu gastronomique chez Pierre au Palais Royal

J’ai tellement de billets qui attendent d’être publiés que je ne sais plus bien par où commencer… parmi les adresses dont je voulais vous parler, il y a le restaurant Pierre au Palais Royal. Je l’ai testé il y a quelques mois, le soir où nous avons eu la chance de dormir à l’hôtel Bourgogne et Montana.

On avait envie d’un bon restaurant, et on a trouvé sur la Fourchette une offre alléchante : 42 euros au lieu de 70 pour le menu gastronomique « Initiation » avec entrée, poisson, viande, fromage et dessert. Imbattable, surtout pour l’emplacement du restaurant, à deux pas du Palais Royal comme son nom l’indique.

L’accueil a été très pro, nous avons été vite installés. Côté ambiance, la déco qui oscille entre tendance épurée et touches de fantaisie (imprimés zèbres un chouïa WTF) commence à fatiguer mais on sent que c’est un resto de très bon standing. Nous étions un samedi soir, et il y avait -forcément- du monde et  notamment de nombreux touristes.

Qui est-ce qui a assorti son foulard aux sièges du restaurant ? C’est bibi !

On voyait les serveurs s’affairer et comme nous étions placés dans un passage, c’est vite devenu un peu fatigant. D’autant plus que l’attente a été longue, très très longue (près d’une heure avant le premier plat). Heureusement qu’on a encore des choses à se dire avec mon amoureux quand on est en tête-à-tête…

Côté assiette, on nous a annoncé un menu surprise concocté par le chef. On nous a demandé si nous avions des interdits alimentaires. Je m’inquiétais pour mon homme qui n’aime ni la cannelle ni la noix de coco, et pour ma part j’ai dit que je mangeais de tout. Grosse bêtise puisqu’il y a une chose que je fuis toujours, c’est le lapin. Et je vous le donne en mille : le plat servi, c’était du lapin (mais c’est de ma faute, j’aurais du le signaler). J’ai donc goûté pour la première fois de ma vie (du moins consciemment) à notre ami Pan-pan. Malaise.

Côté assiette, la qualité des plats est allée crescendo, mieux vaut ça que l’inverse.

Voici le détail : un amuse-bouche au saumon sans grand intérêt, de même pour l’entrée, un carpaccio de thon somme toute assez classique. Aucune surprise en bouche. Ça allait mieux avec le poisson, je crois que c’était du bar (c’est ça quand on chronique un resto 3 mois après y être allée !). Je me souviens qu’il était très fondant et vraiment bien cuit, et que la garniture allait parfaitement bien avec. Puis vient le tour du lapin… j’avais faim, j’ai mangé, et j’ai même trouvé ça très bon. Là encore pas de grande surprise mais une cuisson maîtrisée (dit la fille qui découvre le lapin) et une petite sauce forestière qui a fait parfaitement le job.

Pour la fin du repas : le fromage était bon, j’ai apprécié que la formule comprenne le fromage et le dessert. Et je termine sur la meilleure note du repas : le dessert qui a rattrapé les déceptions du début. Je suis exigeante en matière de sucré, et là vraiment c’était une réussite. Ce dessert sophistiqué à la mandarine était aussi beau que bon.

Bilan des courses : avec la bouteille de vin (très bon d’ailleurs) et la bouteille d’eau quasi obligatoire dans les restos gastronomiques, nous avons passé le cap des 100 euros à deux. Un rapport qualité-prix plus que correct, mais qui l’aurait été beaucoup moins si nous avions payé le prix fort. L’attente aussi a joué : on est probablement plus exigeants quand on a attendu plus d’une heure d’être servis.

Le mot de la fin c’est : pourquoi pas ? Pourquoi pas tester à nouveau ce restaurant, cette fois-ci en semaine, pour lui redonner une chance… car le dessert m’a épatée. Et un resto qui réalise un aussi bon dessert mérite qu’on ne le laisse pas tomber.

Pierre au Palais Royal
10 rue de Richelieu

Offre promo sur La Fourchette 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

5 commentaires

  • Cela fait un sacré menu avec tous ces plats. Heureusement que les portions sont raisonnables ! 😉
    Mais le poisson, ce ne serait pas du rouget ? en tous les cas, ça y ressemble. 😉
    ça avait l’air drôlement bon en tous les cas !

    • peut-être pour le rouget… mais ça ne me dit rien ! oui c’était bon même si il y avait quelques points décevants

  • Sublime ce diner!!!!
    Bisous

    • oui pas ma du tout

  • Je suis comme toi, le lapin a du mal à passer. Mais à la vue de toutes ces assiettes, je dégainerais bien ma fourchette tout de suite ! 🙂
    J’espère qu’ils n’apportent pas la corbeille de pain avant le premier plat… car avec une heure d’attente, c’est fatal !

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *