Article
3 comments

Walter, humoriste belge et méchant

walter

Il paraît que les humoristes Belges sont à la mode en ce moment en France. Sur France Inter, ma radio matinale, ils sont plusieurs à égrener leurs chroniques. Leur point commun ? Poser un regard extérieur sur nos turpitudes nationales. Walter (de son vrai nom Bertrand Wautler) fait partie de la bande de chroniqueurs made in Belgique de France Inter. Il commente l’actualité une fois par semaine, avec une bonne dose de second degré, un peu de provoc, et toujours le sens de la formule.

walter-scene

Comme j’appréciais déjà ses billets à la radio, j’avais hâte de voir Walter dans son spectacle au Grand Point Virgule, spectacle qu’il joue depuis trois ans. D’après le titre de son spectacle, Walter est Belge et méchant… c’est lui qui le dit ! Première impression en le voyant sur scène, Walter appartient à la catégorie des humoristes qui cultivent leur sens du dandysme (il m’a notamment fait penser à l’excellent Ben). Costume impeccable, diction parfaite, verre de vin à la main, ce type a la classe. Son humour colle parfaitement à cette allure un peu sérieuse d’ex consultant dans la finance : tout est millimétré, et chaque réplique (notamment les plus trash) est dite avec une application parfaite, au moment où l’on s’y attend le moins. Walter a un sens du rythme fantastique.

C’est ce qu’on appelle un show politiquement incorrect, écrit avec beaucoup de finesse et d’intelligence. Les thèmes traditionnels sont abordés : le couple, la religion, l’alcool, la société… mais contrairement à ce que je pensais, il n’y a pas énormément de politique (et c’est bien ainsi). Si les thèmes abordés n’ont rien d’original, leur traitement par Walter se distingue de ce qu’on a déjà vu. Il nous emmène sur des terrains inattendus, joue des clichés pour mieux nous faire rire, et n’a jamais peur d’aller trop loin pourvu qu’il y ait de l’élégance.

Contrairement à certains one-man show qui misent sur l’improvisation, le spectacle de Walter est écrit à la virgule près, et c’est tant mieux : les effets n’en sont que plus spectaculaires.

http://www.dailymotion.com/video/x14ifdf
Un petit mot pour finir sur la première partie de Walter, un certain Barthélémy… un véritable Ovni qui m’a fait pleurer de rire avant même que le spectacle ne commence. Chapeau.

walter-affiche

Rendez-vous sur Hellocoton !

Posted by

Moi c'est Fanny, l'auteur de Paris-Pêle-Mêle. J'aime Paris, les pâtisseries, les bougies parfumées, les bains brûlants et passer des heures sur mon blog (surtout quand j'ai d'autres choses à faire).

3 Comments

  1. J’en ai beaucoup entendu parler mais ne l’ai pas vu sur scène.
    Apparemment c’est mon voisin !

    Reply

  2. J’avais déjà vu son spectacle et j’en avais mal au ventre quand je suis ressortie, j’adore son humour corrosif.

    Reply

Leave a Reply

Required fields are marked *.