Actus, One man (woman) show

Caroline Vigneaux quitte la robe : dernières !

Son regard pétillant ne vous est sûrement pas inconnu… Cela fait déjà plusieurs années que la belle blonde joue son spectacle “Caroline Vigneaux quitte la robe”.  Cette ancienne avocate s’est inspirée de son expérience pour écrire son spectacle. Je ne suis allée la voir qu’au printemps dernier, et compte-tenu de la longévité de son spectacle je m’attendais à du très bon niveau. Je n’ai pas été déçue.

Je suis très fan de cette nouvelle génération de femmes qui prouvent qu’il n’y a pas d’humour “masculin” ou “féminin”. Il y a le talent, le style de chacun, et puis c’est tout ! Caroline Vigneaux est belle et drôle, mais c’est surtout un clown à l’état pur.

Son spectacle a de nombreux atouts : des textes bien ciselés, un sacré rythme, et surtout la présence burlesque de ce petit bout de femme. Elle a un talent de mime fascinant, son visage se transforme au fil des personnages qu’elle interprète. Et il y a de petites perles : l’employée du Pôle Emploi, un ex un peu mou du genou, une mère légèrement étriquée… le meilleur moment je pense a été l’imitation d’une femme ayant abusé du botox. Ca parait un peu bateau mais si vous aviez vu son visage changer de forme, c’était hilarant.

Je vous en parle aujourd’hui parce que Caroline joue actuellement les dernières de son spectacle à la Comédie de Paris. Nul doute qu’on la reverra ensuite ailleurs, mais en attendant et si vous ne l’avez pas encore vue sur scène, c’est le moment !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=ElpMm9x3G5Q[/youtube]

Caroline Vigneaux à la Comédie de Paris
Jusqu’au 12 juillet

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

2 Comments

  1. […] sa vie d’avocate. Un show hallucinant que j’avais découvert à la Comédie de Paris (mon billet ici). Dernière chance de la voir, c’est maintenant au Palais des […]

  2. […] Comédie de Paris. C’est ici par exemple que j’ai vu deux filles absolument tordantes : Caroline Vigneaux et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *