Expositions

La mode des années 50 au musée Galliera

Gros coup de coeur pour la dernière expo du Palais Galliera : la mode des années 50. Que vous soyez intéressé(e) par la mode, par l’histoire, par les belles choses, vous allez forcément vous régaler.

L’entrée de l’exposition nous plonge dans la France d’après-guerre à travers la place de la mode. Le retour des couleurs, des coupes jugées trop extravagantes ne sont pas du goût de tout le monde. Pourtant, la France est bel et bien en train de devenir le laboratoire de la haute-couture. Christian Dior, roi de la nouvelle donne, dessine des silhouettes en Y ou en H tandis que Coco Chanel fait son comme-back à 70 ans passés pour libérer à nouveau le corps des femmes.

mode-annees-50-galliera121 mode-annees-50-galliera128 mode-annees-50-galliera132 mode-annees-50-galliera130

Le New Look

On découvre à travers les premières pièces le “New Look” impulsé par Dior. Une femme plus femme que jamais, la taille serrée et le ventre creusé, le glamour est en train d’émerger. Le jupon crée des volumes qui accentue encore l’élégance des coupes ultra-féminines.

mode-annees-50-galliera124

Le visiteur contemporain ne peut s’empêcher de s’extasier devant ces merveilles. Les imprimés fleuris, les motifs à pois et autres imprimés sont la quintessence du vintage derrière lequel on court tant aujourd’hui.

Il y quand même une chose qu’on ne regrettera pas, c’est cette longueur de jupe tellement bizarre, à mi-mollet, qui tasse la silhouette…

mode-annees-50-galliera149
Cette veste signée Givenchy est sublime, non ?
mode-annees-50-galliera152
Carven joue des trompe-l’oeil pour sculpter encore plus le corps
mode-annees-50-galliera156
Une robe de jour signée Chanel
mode-annees-50-galliera154
Des épingles à chapeaux
mode-annees-50-galliera164
Tellement Mad Men !!
mode-annees-50-galliera158
La panoplie Chanel, le fameux sac matelassé et les chaussures à bout noir

mode-annees-50-galliera133 mode-annees-50-galliera140 mode-annees-50-galliera143 mode-annees-50-galliera144 mode-annees-50-galliera145 mode-annees-50-galliera146 mode-annees-50-galliera147 mode-annees-50-galliera148 mode-annees-50-galliera150 mode-annees-50-galliera153 mode-annees-50-galliera157 mode-annees-50-galliera162 mode-annees-50-galliera170 mode-annees-50-galliera174

Le dictionnaire de la mode

Les tenues sont nombreuses et sont présentées selon leur fonction : tenues de jour, robes de cocktail, robes d’été… On apprend que “dans les années 50, la garde-robe d’une femme ressemble à un dictionnaire dont les subtilités d’une langue en voie d’extinction prochaine n’ont plus de traduction et d’équivalence contemporaines.” Je ne pensais pas que les tenues étaient encore si codifiées à cette époque.

On passe ensuite aux robes de soirée. Et là… coup de foudre pour toutes ces beautés, je ne savais plus où donner de la tête. Ici, une robe rose en velours de soie signée Madame Grès qui me fait irrémédiablement penser à la robe de Marilyn chantant “Diamonds are the girl’s best friends” dans Les Hommes préfèrent les Blondes. Là, une robe au jupon de tulle somptueux tout droit sortie d’un conte de fée. Et d’autres modèles d’une finesse inouïe, comme ces robes Dior brodée de pierres précieuses… Une obsession : avoir l’occasion, une fois dans sa vie, de porter ce genre de robe.

mode-annees-50-galliera189
Cette robe est brodée… de maïs !
mode-annees-50-galliera199
Une vraie robe de princesse signée Balmain
mode-annees-50-galliera207
Et cette robe Christian Dior est l’une des plus belles de l’exposition. Une des pièces les plus précieuses du Palais Galliera.

mode-annees-50-galliera178 mode-annees-50-galliera177 mode-annees-50-galliera176 mode-annees-50-galliera179 mode-annees-50-galliera180 mode-annees-50-galliera181 mode-annees-50-galliera182 mode-annees-50-galliera183 mode-annees-50-galliera184 mode-annees-50-galliera185 mode-annees-50-galliera186 mode-annees-50-galliera187 mode-annees-50-galliera188 mode-annees-50-galliera190 mode-annees-50-galliera191 mode-annees-50-galliera193 mode-annees-50-galliera194 mode-annees-50-galliera196 mode-annees-50-galliera197 mode-annees-50-galliera200 mode-annees-50-galliera202 mode-annees-50-galliera204 mode-annees-50-galliera205 mode-annees-50-galliera208mode-annees-50-galliera223 mode-annees-50-galliera222 mode-annees-50-galliera228 mode-annees-50-galliera231 mode-annees-50-galliera230

Pour terminer, un petit air de vacances avec des robes estivales charmantes. On pense tout de suite à Bardot. Quelques pièces de lingerie sont aussi présentées.

mode-annees-50-galliera210 mode-annees-50-galliera216 mode-annees-50-galliera215 mode-annees-50-galliera211 mode-annees-50-galliera209mode-annees-50-galliera221 mode-annees-50-galliera219 mode-annees-50-galliera220

Ce que j’ai particulièrement aimé dans cette expo, c’est que pour une fois, la quantité et la qualité sont là. Quantité des modèles exposés, qualité des pièces exposées et des explications données dans toutes les salles. Beaucoup d’anecdotes ponctuent le parcours, il ne faut pas manquer de lire les cartels.

Toutes les photos ne rendent pas justice à la beauté de ces oeuvres, donc allez vite les voir de vos propres yeux ! Cerise sur le gâteau, le musée Galliera vaut vraiment le coup d’oeil.

mode-annees-50-galliera232 mode-annees-50-galliera233

Palais Galliera,
musée de la Mode de la Ville de Paris 10, av. Pierre Ier de Serbie 75116 Paris

01 56 52 86 00

Horaires :
Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h
Fermé le lundi et les jours fériés

Tarifs : Plein 8 €

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

6 Comments

  1. Ah celle-ci, il ne faut pas que je la manque! c’est une période de la mode que j’adore. Je trouve que jusqu’aux années 60, les femmes étaient vraiment élégantes. On peut faire des photos dans le musée ou tu as eu une autorisation exceptionnelle? 😉

    1. coucou ! non pas d’autorisation spéciale, j’y suis allée pour le vernissage mais il me semble que les photos sont autorisées même après

  2. Ah ça donne trop envie d’aller y faire un tour quand je remettrai les pieds sur Paris!
    Je trouve que les vêtements sont des témoins discrets, silencieux mais tellement représentatifs d’une époque, d’un souvenir… “Cette fois là, j’avais ma robe rouge tu sais, …”
    Un peu comme une odeur en fait!
    Bref, je m’égare… Mais bel article 😀

    1. oui, c’est bien dit !!

  3. Bravo ! J’ai pu aller à cette exposition la veille de sa clôture. Elle était magnifique. Et je peux vous dire que les photos étaient interdites. Et moi, bête et disciplinée, j’ai obéi. Quel bonheur de retrouver celles-ci sur votre blog. Un grand merci Fanny.

    1. Merci pour votre message. J’ai eu la chance d’y aller pendant le vernissage, et les photos étaient autorisées à ce moment-là… je comprends votre frustration !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *