Bonnes adresses, Restaurants, food

Un dîner au Blue Valentine

Blue Valentine, ça sonne bien, c’est très romantique. C’est le nom d’une chanson de Tom Waits, et d’un film avec Ryan Gosling et Michelle Williams (vous l’avez vu ? Moi il est dans ma liste de films à voir depuis déjà un moment). C’est aussi le nom d’un restaurant qui a ouvert il y a moins d’un an dans le 11ème arrondissement.

blue-valentine40 blue-valentine39

On ne s’y arrête pas par hasard, au Blue Valentine. Il faut avoir réservé, et trouver cette petite rue un peu perdue du côté d’Oberkampf. J’ai eu de la chance d’avoir une place très facilement en allant y dîner le week-end du 8 mai, l’un de ces créneaux magiques pendant lesquels Paris est déserté comme par magie.

Le lieu est minuscule, mais plutôt agréable : ni trop bobo, ni trop classique. Des touches de bleu, des affiches Art Nouveau et d’autres plus pop art, une ambiance tamisée, on est ici dans un repaire un peu secret. Et ce qu’on repère d’abord, c’est le bar à cocktail et les shakers qui crépitent.

On a donc naturellement commencé par un cocktail, les deux étaient costauds, raffinés, une bonne entrée en matière. Pour grignoter, on nous a servi des bouchées de pain moelleux à la tapenade.

blue-valentine60

Nous avons opté pour la formule avec trois plats pour 36 euros. Avant l’entrée, on a eu le droit à une consistante mise-en-bouche, un oeuf poché (un classique de la bistronomie) parfaitement maîtrisé.

blue-valentine62

En entrée, j’ai pris le saumon mi-cuit mariné, chou-rave et granny smith. Ce plat a parfaitement répondu à mes attentes de fraîcheur, le poisson fondait en bouche et la pomme apportait une touche d’acidité très appréciable. Mon homme a choisi les asperges blanches du Poitou, pointes et crème, il a adoré (moi je dis, vive la saison des asperges, c’est vraiment divin quand c’est bien cuisiné.) Désolée pour la piètre qualité des images, l’ambiance tamisée n’est pas propice à réaliser des oeuvres d’art côté photos…

blue-valentine63blue-valentine64 blue-valentine66

En plat, j’ai opté pour le Saint-Pierre, coques et asperges vertes & ail des ours, tandis que Louis a pris a choisi le quasi de veau, risotto d’épeautre aux petits pois. D’habitude, dans les bons restaurants, je suis toujours plus séduite par les entrées que par les plats principaux, mais là ce fut le contraire. Ce plat de poisson était sublime, déjà visuellement : la signature du Blue Valentine, c’est la présentation. On colle parfaitement à l’esprit romantique du nom ! Et ce n’est pas seulement joli, c’est aussi excellent. Les asperges ont été les meilleures que j’ai dégustées depuis longtemps : la cuisson était parfaite, la sauce aussi, et le petit goût salé des coques allait à merveille avec le précieux légume. Vraiment, un assemblage de haute volée. Du côté de l’assiette de mon homme, la satisfaction fut aussi au rendez-vous avec une viande tendre et un risotto parfait.

blue-valentine52

blue-valentine68

Pour finir, Louis a choisi le fromage, et moi le dessert. L’assiette de fromages était classique mais très bonne, par contre petite déception pour ma déclinaison de jasmin et caramel. D’habitude j’adore les touches fleuries dans les recettes pâtissières, mais là je crois que l’association avec le caramel m’a un peu écoeurée. J’aurais préféré un bon caramel au beurre salé, plutôt que du caramel pur.

blue-valentine69 blue-valentine71Pour conclure, on a adoré le Blue Valentine, le menu du soir à trois plats + amuse-bouche à 36 euros est une vraie aubaine. Le midi, il y a une formule déjeuner à 19 euros. On peut aussi y aller juste pour boire un verre, mais étant donné la qualité de la carte, ce serait dommage de ne pas y dîner.

PS : si vous voulez voir de plus jolies photos que les miennes, et constater à quel point les plats sont alléchants, direction la page Facebook du resto.

Le Blue Valentine
13 rue de la Pierre Levée, 75011 Paris
Réservations au 01 43 38 34 72

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

7 Comments

  1. Une adresse qui est dans ma liste “Restos à tester” (qui s’allonge plus vite qu’elle ne se vide!!!) et là tu me donnes très envie 🙂

    1. Tant qu’on aura une bonne liste de restos à tester, moi je dis, la vie sera belle !

  2. C’est vrai que je garde un bon souvenir de Blue Valentine. Dans le même esprit, je te conseille Will 😉

    1. merci Deborah je note et j’irai tester ça très vite

  3. Ca donne envie d’y diner en amoureux
    Reste plus qu’à en trouver un !

  4. Je n’ai pas non plus vu le film avec ce cher Ryan. Mais après la lecture de ton billet, je me ferais bien le combo resto et film sur le retour !

  5. Adresse géniale, testée deux fois et approuvée autant de fois.

    Tout est original et délicieux, des cocktails aux plats en passant par les vins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *