Shopping

Ines de la Fressange pour Uniqlo, un aperçu de la collection

Coucou les amis, aujourd’hui je m’autorise une petite incartade du côté d’un sujet mode, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.

Lundi, je vous parlais dans mon billet de la semaine de la mini collection Inès de la Fressange pour Uniqlo. J’ai légèrement (beaucoup) craqué pour les vêtements de cette collec, et malheureusement pour moi j’ai acheté certaines pièces avant qu’elle ne soient mises (discrètement) en promo. Du coup, quand je suis retournée en boutique avec ma soeur qui était de passage à Paris, je n’ai pas pu m’empêcher de rajouter une chemise soldée à mon craquage de la semaine précédente. Normal.

Bilan des courses : après avoir fait un grand ménage d’automne dans mon dressing, je l’ai rempli à nouveau avec du 100% Uniqlo. Cela fait longtemps que je n’avais rien acheté chez eux, je me suis bien rattrapée. Il faut dire aussi qu’ils sont très forts, avec leurs basiques à petits prix et de bonne qualité. D’ailleurs j’ai fait le bilan : les pièces que j’ai achetées il y a 5 ans à l’ouverture du magasin d’Opéra sont intactes, malgré un bon nombre de lavages, et il y a notamment une petite jupe noire qui est un basique absolu de ma garde-robe.

uniqlo-ines-fressange-18uniqlo-ines-fressange-14 uniqlo-ines-fressange-19 uniqlo-ines-fressange-26 uniqlo-ines-fressange-27 uniqlo-ines-fressange-39 uniqlo-ines-fressange-41

uniqlo-ines-fressange-52

uniqlo-ines-fressange-57

Voici donc pour mes achats de la collection Inès : la chemise à carreaux bleue et celle à carreaux rouge et mauve sont dans le style chemise d’homme, avec un coton assez épais et une coupe droite. Elles sont toutes les deux à 19 euros au lieu de 39. La chemise corail à imprimés floraux est plus fine et plus fluide, un peu plus courte aussi. J’aime aussi beaucoup la chemise plus casual en toile bleue marine, avec les jolis revers fleuris. C’est globalement ce que j’aime dans cette collection : l’attention portée aux détails, les jeux d’imprimés et les belles matières.

Du côté des bas, j’adore le jean en toile brute, sans effet strech, taille baisse et coupe droite, il tombe hyper bien. Il existe en bleu foncé et noir, et les deux sont passés à 29 euros au lieu de 39. Bon à savoir, chez Uniqlo les ourlets sont gratuits et sont faits très rapidement. Enfin le gilet noir en laine d’agneau est très douillet et facile à porter, avec le détail de la bordure bleue marine très chouette qu’on voit mal sur la photo.

Hors collection Inès de la Fressange, j’aussi fait le plein de la chemise Oxford, dans trois coloris différents : super coupe, matière casual très agréable, et finitions nickel pour moins de 20 euros (et idem pour les hommes). C’est vraiment le produit le plus top du magasin, à mon humble avis.

C’est tout pour le moment, pour le bien de mon compte en banque je vais rester éloignée d’Uniqlo pour un moment. Et merci à ma soeur pour les photos !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *