Sorties, Théâtre et spectacles

La comédie musicale Flashdance au Gymnase

Après le Bal des Vampires et Love Circus, la saison des spectacles musicaux avait bien commencé. Début décembre, j’ai continué sur ma lancée en allant voir Flashdance au théâtre du Gymnase

Vous connaissez probablement déjà l’histoire de ce film culte des années 80 : Alex, une jeune beauté, travaille le jour comme soudeur et danse la nuit dans un bar. Elle rêve en fait d’être danseuse professionnelle, et son  parcours pour intégrer une prestigieuse école de danse sera semé d’embûches…

priscilla

Dans le rôle titre, on retrouve Priscilla Betti, l’ex-enfant star chérie des cours de récré des années 2000. Elle a bien grandi et est très attachante dans ce rôle sportif où elle alterne des solos de danse et de chant, entourée d’une troupe d’artistes pleine de pêche. Les décors sont extrêmement bien pensés : la combinaison d’écrans et d’accessoires bien choisis nous plonge dans l’univers du film, malgré la petite taille de la scène.

flashdance-filles

flashdance-maniac

Voilà pour les atouts : mise en scène soignée, décors bien pensés, belles scènes de danse (notamment du hip hop, avec des danseurs de dingue !), performance touchante de la comédienne principale et dynamisme de la troupe. Le problème, c’est que ce spectacle est très inégal. Première erreur : les chansons en français sont calamiteuses, des paroles niaises au possible qui n’en finissent pas, des mélodies pas toujours heureuses.

Ensuite, il y a beaucoup de scènes qui auraient pu être coupées, trop de redites, l’histoire tourne en rond (je ne sais plus combien de fois j’ai eu l’impression d’entendre Alex fredonner la même chanson sur le thème “maintenant ça y est je vais vivre ma viiiiiiiiiie”). Les titres en anglais sont bien mais pas à la hauteur des des tubes qui écrasent le spectacle : Maniac et What a Feeling. Les tableaux mis en place pour ces deux chansons étaient superbes, contrairement à de nombreux autres passages bien plus mous.

Il y aussi la chanson culte Gloria que je trouve géniale et qui a été un peu malmenée par la chanteuse qui l’a interprétée… Ce soir-là c’était une doublure, peut-être avait-elle eu peu de temps pour se préparer au rôle, beaucoup de trac, mais le fait est là : elle chantait faux. Dur dur, pour elle comme pour les spectateurs.

Dans le film, Gloria c’était ça.

Un bilan en demi-teinte, mais malgré tout j’étais très curieuse de voir ce spectacle et je suis contente d’y être allée, au moins pour les bons passages. Ce mois-ci je vais voir Dirty Dancing et là on ne parle plus d’un film mais d’une légende… donc je n’envisage pas d’être déçue, il faut que ça dépote !

Flashdance au Théâtre du Gymnase
Prolongations jusqu’en mars 2015 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

4 Comments

  1. Je vois que tu as été aussi déçue que moi, je l’avais été en allant voir Footloose. Et encore celle-ci était bien pire car je ne lui ai trouvé aucun point positif. Faire une très bonne comédie musicale n’est donnée à toutes les productions.

  2. T inquiete pas pour Dirty , vas voir le casting qu ils ont fait , il n y a que les meilleurs pro de Paris qui sont tous expérimentés en comédie musicale depuis des années. Et la selection a été terrible , comme d hab!

  3. Je verrais bien Flashdanse mais je ne vais pas de moi même voir des comédies musicales, la seule que j’ai vu c’est ” West side story”. J’ai aimé mais moins que ce à quoi je m’attendais !

  4. Je suis allée voir Flashdance et ai vraiment beaucoup aimé ! Après, au prix des places que j’ai payé (une 15aine d’euros pas personne), ça a peut-être aidé mais j’ai été séduite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *