Sorties, Théâtre et spectacles

Une chance inestimable au théâtre des Béliers Parisiens

Voir Hitler débarquer dans un grand nuage de fumée sur la scène d’un théâtre parisien, ce n’est pas banal. Et si je vous dis, en plus, qu’il s’agit d’une pièce comique, vous allez carrément flipper. En tout cas, je flippais moi-même un peu avant de voir ce spectacle.

Le pitch ressemble à une blague Carambar, ou à un début de roman allumé. Alors qu’il tente de se suicider, un homme se trouve face à Hitler, Cléopâtre et Gérard de Nerval. Ces trois ex-suicidés sont envoyés (on ne sait pas vraiment par qui) pour tenter de le dissuader de son geste. Pourquoi ? C’est une histoire bien barrée que je vous laisserais découvrir. Je me contenterai ici de vous dire tout le bien que j’ai pensé de cette pièce.

Dès les premières minutes, les échanges entre Hitler et le personnage principal nous plongent dans l’atmosphère d’un rêve un peu drôle, un peu cauchemardesque. Mais très vite on se rend compte que le ton est léger, le thème du suicide est ici traité avec humour, surtout lorsqu’apparaissent les deux autres membres de cette clique de suicidés coincés dans les limbes.

une-chance-inestimable-nerval

Malgré le personnage d’Hitler plus vrai que nature et qui fait froid dans le dos (mention spéciale au comédien Alain Bouzigues, ça ne doit pas être facile de camper Hitler tous les soirs !), on oublie vite la rigueur historique lorsqu’apparaît Cléopâtre et sa cape dorée en tissu synthétique. Et c’est tant mieux ! Gérard de Nerval est un gentil dandy un peu mou du genou, sa folie est illustrée par des moments très comiques où il perd la tête et se met à appeler sa mère jusqu’à ce que Cléôpatre parvienne à le calmer. Surréaliste.

une-chance-inestimable-troupe

On se délecte des joutes verbales entre les personnages, chacun jouant à fond sur ses représentations (Cléopâtre est nympho, Gérard de Nerval est fou dingue, et Hitler est égocentrique et haineux, et souvent ridicule). Les comédiens sont excellents dans leur jeu collectif, ils nous offrent un tableau comique très convaincant. On ne peut s’empêcher de penser aux Nuls, à Kaamelott ou aux Robins des Bois.

Bilan : un spectacle d’à peine plus d’une heure qui faire sourire, rire, et même réfléchir, et surtout tellement original qu’on n’est pas prêts de l’oublier. A voir !

Une chance inestimable au Théâtre des Béliers Parisiens
Billets à réserver ici 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *