Bonnes adresses, Restaurants, food

Romain Lièvre, des pâtisseries divines à Saint-Michel

À Noël dernier, notre amie Ingrid nous a offert un chouette cadeau : un goûter entre filles chez un jeune pâtissier prometteur qu’elle avait testé et plus qu’approuvé. Nous nous y sommes donc rendues un samedi après-midi de février, après une séance ciné.

Romain Lièvre a posé ses valises rue Saint-Jacques, dans le quartier touristique de Saint-Michel. Son concept est simple : proposer des pâtisseries réalisées à la demande, à déguster sur place ou à emporter. Les précieuses créations sont exposées dans des écrins, comme des bijoux en vitrine, dans un décor de bleu et de blanc agrémenté de plumes et de pétales de fleurs en tissus… L’ensemble est un peu déconcertant, mais a le mérite de se distinguer des décos scandinaves à la mode en ce moment. On sent que c’est un endroit authentique, à l’image du patron.

Tout fait envie : du « Kiss » en forme de bouche gourmande au dôme brillant de noisette, en passant par le dessert au chocolat surmonté d’un coeur rouge bien brillant créé à ce moment-là spécialement pour la Saint-Valentin. Les pâtisseries à la carte changent régulièrement.

romain-lievre-27 romain-lievre-15 romain-lievre-14 romain-lievre-13 romain-lievre-11 romain-lievre-10 romain-lievre-8 romain-lievre-7 romain-lievre-5 romain-lievre-4 romain-lievre-3

On s’installe et on commande chacune une formule goûter : une pâtisserie accompagnée d’une coupe de champagne ou d’un verre de Gewurztraminer (9 euros) ou d’un chocolat chaud (7 euros). Des tarifs très corrects compte-tenu de l’emplacement, de l’accueil et surtout… des incroyables pâtisseries.

Voici en images un aperçu de notre dégustation. Le chocolat chaud est riche, parfumé et gourmand, un dessert à lui tout seul. Du côté des assiettes : après une assiette de macarons qui nous a été offerte en guise d’amuse-bouche (miam), j’ai testé pour ma part une mousse aux fruits de la passion d’une grande finesse.

Mes amies ont craqué pour le Mont-Blanc, le dessert à la noisette, et on a toutes goûté au fameux dessert de Saint-Valentin, un vrai délice, un équilibre parfait entre les textures (ganache croustillante, mousse de champagne fondante) et les arômes de chocolat. Il y avait même du sucre pétillant, pour l’effet de surprise.

romain-lievre-16 romain-lievre-1 romain-lievre-17 romain-lievre-18 romain-lievre-21 romain-lievre-19 romain-lievre-1romain-lievre-26 romain-lievre-23 romain-lievre-24

Globalement, je retiens la maîtrise totale du pâtissier, la présentation soignée et la grande qualité des produits. C’est du haut, du très haut niveau : d’ailleurs le jeune Romain a été habitué à travailler dans de grandes maisons, avec des pointures, et ça se sent. On a pu échanger quelques mots avec lui et  sa passion pour son métier fait plaisir à voir. Il a à coeur de faire plaisir à ses clients, qu’il reçoit en mettant les petits plats dans les grands.

Pour l’instant, l’adresse est encore un peu confidentielle, et à vrai dire je ne sais pas si j’aurais eu la curiosité de pousser la porte toute seule. J’aurais alors manqué quelque chose… allez-y, vous ne le regretterez pas ! Et merci Ingrid pour cette belle découverte !

Pour continuer de vous mettre l’eau à la bouche, jetez un oeil à la page Instagram de la maison.

Romain Lièvre
27 rue Saint-Jacques, Paris 5

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

3 Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *