Bonnes adresses, Restaurants, food

La Marée Jeanne, le bord de mer à Paris

Immense coup de coeur pour ce restaurant découvert en mai dernier avec mon petit mari. Niché dans une rue calme du quartier Montorgueil (la rue Mandar), le resto La marée Jeanne se présente comme un “établissement bistronautique”, clin d’oeil amusant à la vague bistronomique qui continue de déferler sur Paris.

À peine le pied posé en salle, on est immédiatement transportés en vacances, dans un petit port où les fruits de mer seraient tout juste pêchés. Regardez-moi cet étal de poisson frais, ce décor tout en bleu et jaune, c’est l’air du grand large qui souffle ici !

marée-jeanne-20marée-jeanne-2 marée-jeanne-1  marée-jeanne-3

Des plats de poisson créatifs

La bonne surprise est surtout dans l’assiette. Superbe carte de poissons travaillés dans des recettes originales et pleines de fraîcheur. Chaque plat est disponible en petite ou grande portion, et le midi une formule à 18 euros comprend trois plats sélectionnés en petit format. C’est ce que nous avons testé, sans aucun regret, si ce n’est celui de ne pas avoir pu goûter à tous les plats tant il nous faisaient envie (mais 3, c’est déjà pas mal !)

Les trois plats nous on été servis en même temps. Nous avions donc la petite friture d’éperlans avec légumes et gingembre : une gourmandise à grignoter avec les doigts, avec de la sauce, c’est un délice. La meilleure découverte fut celle du plat qui m’attirait le moins : bar aux algues, huître et émulsion. Un régal pour sa fraîcheur, l’alchimie parfaite entre les textures, et la saveur iodée qui reste en bouche et appelle à la bouchée suivante. Miam. Dernier plat : mousseline soufflée, sauce homardine, une mousse tout en légèreté au goût délicat du royal homard. Le tout a été arrosé d’un excellent verre de blanc.

marée-jeanne-8 marée-jeanne-6 marée-jeanne-10 marée-jeanne-7 marée-jeanne-9

Des desserts excellents

Enfin, ne manquez pas le dessert, même si c’est hors formule : non contente de maîtriser si bien les produits de la mer, l’équipe se défend également sur le terrain du sucré. Ma tarte au chocolat grand cru et crème praliné était si bonne, de la douceur régressive à l’état pur et sans écoeurement aucun. Mon homme a préféré miser sur la fraîcheur d’agrumes et le granité vodka orange, il a adoré.

marée-jeanne-11 marée-jeanne-13 marée-jeanne-12

Bilan de cette traversée : un voyage plein de pep’s, sans aucun point négatif, et mené par des capitaines souriants et de bon conseil. Je dois y retourner, car j’ai vu que la carte avait changé et il me tarde de découvrir les nouvelles pépites. À recommander en cas d’envie pressante d’évasion en bord de mer, sans quitter Paris.

La Marée Jeanne
3 rue Mandar, Paris 2

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

2 Comments

  1. Ca m’a fait drôle de tomber sur ton article alors que j’arpente la rue Mandar depuis des semaines à l’heure du déjeuner (c’est que j’en ai testé des restaux dans cette rue ^^) ! Mais comme les restaurants entièrement dédiés aux fruits de mer ont plutôt tendance à me soulever le coeur, je ne me suis jamais renseignée plus que ça. Et pourtant je dois bien avouer que tes photos m’ont mise en appétit ! Les plats sont vraiment plus élaborés que ce que j’imaginais (sans parler des desserts !).

  2. […] 10. La Marée Jeanne : formule déjeuner 3 assiettes = 18 € […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *