LOADING

Type to search

Où acheter des vêtements vintage à Paris ?

parispelemele 3 années ago
Share

Depuis que j’ai lancé le blog déco vintage avec ma soeur, je suis plus que jamais obsédée par le vintage. Cette tendance parle à la nostalgique dans l’âme que je suis, adoratrice des films d’époque, indécrottable rêveuse du passé. Penser à tous les mondes qui se sont succédés avant le nôtre, dans les rues que nous arpentons tous les jours, me fascine. Bref, tout ce préambule pour partager quelques bonnes adresses de boutiques vintage à Paris.

Et pour info, je publie mes looks composés avec des pièces chinées en friperie sur mon compte Instagram, n’hésitez-pas à me suivre !

https://www.instagram.com/p/BXKcLCaBOAY/

De la friperie au “vintage”

On les a longtemps appelées les friperies, aujourd’hui le terme semble s’effacer au profit du nom vintage. Dans ces magasins, on trouve donc des vêtements déjà portés, datant des dernières décennies. Certaines boutiques se distingue par des sélections thématiques (par exemple la tendance rétro années 50, ou années 80), mais la plupart proposent des styles variés.

vintage-paris-18

Pourquoi et comment chiner ?

J’ai mis beaucoup de temps à céder au plaisir du shopping vintage. J’ai toujours aimé les styles rétro, mais je crois que je n’assumais pas trop, et je ne trouvais jamais rien. Aujourd’hui je m’en fiche, je porte ce qui me plaît, et puis j’apprends à mixer des pièces anciennes à des vêtements plus récents. J’aime les fringues vintage pour plusieurs raisons…

Le plaisir de fouiller. Il y a des gens qui détestent ça, moi j’adore ! Je peux passer DES HEURES dans les magasins, et farfouiller des portants jusqu’à ce que je trouve mon bonheur. Impossible de me lasser. Même quand je ne trouve rien pour moi, je n’ai pas l’impression de perdre mon temps.
Le style. Aujourd’hui, beaucoup d’enseignes proposent des vêtements rétro, et j’en achète moi même assez souvent. Mais souvent, c’est dans les friperies qu’on trouve la parfaite robe fleurie à la coupe vraiment authentique.
La pièce unique. Quand on déniche un vêtement vintage, on est sûr de ne pas le recroiser trop vite. Pas comme ce dernier imprimé HetM que vous avez déjà vu sur trois nanas différentes dans la même rue.
Les petit prix. On a beau être à Paris, dans des friperies qui ne sont pas forcément les moins chères du pays, quel kif de trouver des pépites à prix abordables.
Le goût du mystère. Chaque vêtement a une histoire : d’où vient-il ? Par qui a-t-il été porté ? Il y a encore quelques années, le concept de la fringue jetable n’existait pas, et les gens prenaient soin de leurs vêtements. J’aime bien retrouver ce côté “précieux” en lui donnant une nouvelle vie (je ne suis pas folle, vous savez).

Pour bien chiner, il faut donc prévoir un peu de temps, ne pas avoir peur de fouiller, prendre le temps d’essayer. Parce qu’il y a plein de pièces superbes sur le portant qui ne rendent pas bien portées, et vice versa.

Quels vêtements vintage choisir ?

La plupart du temps, on trouve les vêtements phare suivants :

Les pièces en cuir. C’est dingue de voir comme le cuir a du succès : pas une seule boutique sans ses dizaines de jupes, vestes et shorts en cuir, de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Les cuirs sont d’ailleurs souvent de très bonne qualité.
Le jean. Ah, le jean, on ne s’en lasse pas, et ça tombe bien parce que le denim est la matière star du vintage : jeans, salopettes, vestes, jupes, robes…
Les chemises en soie. Ce sont les chemises en soie délavée, souvent coupées très larges, qui se déclinent dans un large colorama. Il y en a partout, et les prix changent beaucoup selon les friperies.
Les imprimés foufous. Dans pas mal de friperies, les fringues sont rangées par style et par imprimés. Il y a les pois, les fleurs en pagaille, les motifs hawaïens, les dessins des années 90. Choisissez votre camp !

Voilà pour les classiques, ensuite on trouve selon les boutiques une sélection de vêtements variés. Selon moi, c’est cette sélection qui fait la qualité (ou non) d’une adresse. J’aime bien fouiller, mais si faut qu’il y ait une bonne base.

Bonnes adresses vintage

À Paris, le quartier historique de la fripe se situe rue Etienne Marcel, mais on trouve d’autres adresses intéressantes dans le marais ou vers République, entre autres.

Vintage World

vintage world paris

Ce magasin est très agréable, situé dans la rue Saint-Denis, il y a un peu moins de monde que dans les friperies encore plus proches de Châtelet. Les rayons sont larges, on peut fouiner tranquillement et il y a de bonnes affaires à faire, certaines pièces (robes comprises) sont à 7 euros. Beaucoup de choses aux alentour de 15 euros, et d’autres plus chères. Bref, des tarifs corrects et de belles pièces.

Vintage World
Rue Saint-Denis (je n’ai pas le numéro exact, c’est juste à côté du Delaveine, apparemment ici avant il y avait un kilo shop) et il y a une autre adresse à deux pas de Châtelet.

Episode

vintage-paris-12

Le magasin est bondé, les rayons assez étroits, et beaucoup de choses en hauteur : il faut s’accrocher. La sélection est assez pointue, beaucoup de belles pièces à des prix très variés et qui peuvent vite grimper. Par contre, bon à savoir : les chemises en soie sont à 12 euros, contre environ 25 dans de nombreuses autres friperies.

Episode
16 rue Tiquetonne 

Mad Vintage

vintage-paris-10 vintage-paris-8

Situé dans le bas de la rue Saint-Denis, Mad Vintage est l’une des plus vastes friperies du coin. C’est grand, très haut sous plafond, bien rangé, on s’y sent bien. Comme dans pas mal de friperies, les vêtements sont rangés par style : chemises à pois, imprimé liberty, t-shirt imprimés… Le choix est dingue ! Belle sélection de chemisiers en coton avec de belles broderies (cf photo ci-dessus). Prix dans la fourchette classique, la plupart des robes sont à 25 euros, les tops à 15.

Mad Vintage
66 rue Saint-Denis (d’autres adresses dans Paris) 

Tilt Vintage

vintage-paris-4

Une de mes adresses préférées, j’adore leur sélection. Pas toujours donné (le prix des chemises en soie grimpe vite) mais j’y ai trouvé par exemple une superbe jupe longue plissée pour 20 euros. La plupart des robes sont à 25 euros.

Tilt Vintage
8 rue de Rivoli (autres adresses à Paris et site de vente en ligne)

Omaya Vintage / Adresse malheureusement fermée

vintage-paris-1

Omaya c’est une belle boutique avec une forte identité : les pièces présentées ici reflètent un style bien particulier, plutôt marqué années 70 et années 80. Une ambiance un peu rock, à l’image des fringues !

Omaya Vintage
29 rue Jean-Pierre Timbaud

La Petite Fripe

vintage-paris-3

C’est une petite friperie de quartier dans le 11ème, chaleureuse et avec des prix corrects. En ce moment, tout est à dix euros avant des travaux de rénovation.

La Petite Fripe
118 rue Oberkampf

Kilo Shop

vetements-vintage-4

Kilo Shop est une institution à Paris. Le concept est amusant : ici les fringues se paient au poids, en fonction d’un code couleur qui indique un poids au kilo. Tarifs intéressants : environ 5 euros les chemises, des robes à moins de 10 euros… Du choix, un espace agréable, malheureusement les vêtements qui me plaisent le plus sont ceux qui sont à prix fixe, et plus chers donc. Il y a deux boutiques Kilo Shop côte à côte, une plutôt généraliste et l’autre appelée “kawaï” avec une sélection plus girly.

Kilo Shop et Kilo Shop Kawaï
69 / 71 rue de la Verrerie

Mamz’Elle Swing

vetements-vintage-2

Cette adresse est un peu à part dans ma sélection. Ici pas de fripes bon marché mais une merveilleuse sélection de robes rétro des fifities et des sixties. Ce sont des pièces incroyablement belles, et du coup il faut prévoir un budget d’une centaine d’euros pour une robe. Ne pas hésiter à y passer au moins pour le plaisir des yeux…

Mamz’Elle Swing
35 bis rue du Roi de Sicile

Chine Machine

chine-machine

Je l’ajoute à ma liste, car depuis que cette adresse s’est installée à deux pas de mon bureau, il ne se passe pas une semaine sans que j’y fasse un petit tour. J’adore leur sélection pointue qui ravira les vrais fans de vintage, et leurs prix très sages. J’y ai trouvé deux jolis jupes (5 euros chacune), et j’ai un regret infini pour une robe absolument parfaite qui s’est avérée trop petite. On ne peut pas gagner à tous les coups, c’est le jeu !

Chine Machine
Deux adresses à Paris. La mienne : 10 rue des Petites Ecuries, Paris 10.

Voilà, cette sélection n’est pas exhaustive, j’ai encore quelques adresses à découvrir. J’avoue ne pas trop aimer le fameux Guerrisol, la plus économique des friperies parisiennes, je trouve qu’il y a vraiment trop de pièces sans intérêt et ça ne me donne pas envie de fouiller.

 

Et vous, vous chinez ? Des adresses à recommander ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Tags:

4 Comments

  1. El Sol 15 juin 2015

    Merci pour toutes ces bonnes adresses, dont certaines vont se retrouver dans mon petit bloc notes pour penser à y aller jeter un coup d’oeil!
    Il y a aussi le Salon du Vintage, organisé régulièrement, souvent à la Halle des Blancs Manteaux (il y en avait d’ailleurs un pas plus tard que le week-end dernier), et il y a des pièces intéressantes, qui ne se limitent pas aux vêtements.

    Répondre
  2. La Parisienne du Nord 9 janvier 2016

    Ma première veste en cuir vient d’une friperie. Mon père me l’avait offerte quand j’avais 19/20 ans. Même si je ne rentre plus dedans aujourd’hui, je l’ai toujours gardée. J’avais acheté aussi une veste chez Guerrisol, il y a une vingtaine d’années aussi. C’était bien différent d’aujourd’hui. 😉 et bizarrement, cela fait des années que je n’ai pas mis les pieds dans ce type de magasin. Ton article m’y fait repenser. Ce serait l’occasion d’y retourner.

    Répondre
  3. Pouic 1 octobre 2016

    Le 100 rue saint Denis il se touche sur les prix

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *