Expositions

L’exposition Osiris à l’Institut du monde arabe

C’était l’une des expos les plus attendues de la rentrée, et je pense qu’elle fera au moins autant parler que celle de l’Orient Express. J’ai eu la chance de faire la visite guidée de l’expo par Franck Goddio, l’archéologue sous-marin qui a dirigé les fouilles qui ont permis de découvrir les 250 pièces présentées. 

Osiris, mystères engloutis d’Egypte nous plonge dans nos rêves d’enfance. Parce qu’on a tous, toutes générations confondues, été fascinés par les momies et les sarcophages de l’Egypte ancienne. Parce que la scénographie joue parfaitement sur nos fantasmes d’archéologue en herbe, prêts à partir en quête de trésors antiques dans l’immensité de l’océan.

expo-osiris-14

La légende d’Osiris

La visite commence avec un sas d’introduction à la légende d’Osiris, l’un des mythes fondateurs de la civilisation égyptienne. Osiris est un dieu bienfaisant, fils de la terre et du ciel. Il est tué par son frère cadet Seth, qui le démembre en 14 morceaux jetés dans le Nil. L’épouse-soeur d’Osiris, Isis, retrouve ces morceaux et utilise ses pouvoirs divins pour lui redonner vie. Elle s’unit avec lui et donne naissance à Horus, qui vaincra Seth et recevra l’Egypte en héritage. Osiris quant à lui devient le maître de l’Au-Delà.

expo-osiris-5

Les mystères d’Osiris

Les mystères d’Osiris désignent les cérémonies dédiées à ce mythe, célébrées dans plusieurs villes d’Egypte. On sait qu’elles duraient 21 jours, et servaient à consolider et renouveler la légende fondatrice d’Osiris.

C’est un puzzle géant que les archéologues ont reconstitué, de siècle en siècle et de décennie en décennie. On peut voir dans l’expo les stèles qui ont permis d’identifier la ville Héracléion, où se trouvait le temple d’Amon Géreb, lieu de célébration de la cérémonie. Une procession nautique sur les canaux servait à emmener Osiris jusqu’à son sanctuaire de la ville de Canope.

expo-osiris-7 expo-osiris-8expo-osiris-6

Plongée dans le mythe

Le parcours se fait en trois temps : d’abord, l’explication du mythe et la présentation des protagonistes. Ensuite, la reconstitution des cérémonies dont l’organisation et certaines étapes étaient très secrètes, et enfin l’évolution du mythe et la diversité de ses représentations, avec notamment les correspondances entre les mythologies égyptienne, grecque et romaine.

L’expo réunit les objets de deux types de provenance : sur fond bleu, les pièces trouvées grâce aux fouilles sous-marines, et sur fond rouge, les pièces prêtées par des musées égyptiens et qui sortent pour la plupart pour la première fois du pays.

expo-osiris-9expo-osiris-10

Ainsi, dans une atmosphère empreinte de mystère, on chemine avec respect et admiration parmi des merveilles toutes plus belles les unes que les autres.

À voir, en vrac : un nu féminin digne de la plus belle des Vénus, des objets précieux couverts d’or, une statue de Thouéris la déesse hippopotame d’un poli à couper le souffle, une statue d’Osiris parmi les plus hautes d’Egypte ancienne…

expo-osiris-15expo-osiris-22 expo-osiris-21 expo-osiris-20 expo-osiris-18expo-osiris-11expo-osiris-23

Une exposition exceptionnelle, de celles dont on se souviendra longtemps, et que je vous recommande donc vivement.

Osiris, Mystères engloutis d’Egypte
À l’Institut du Monde Arabe
Jusqu’au 31 janvier 2016

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

1 Comment

  1. En voilà une exposition qui me parle et me fait revenir en enfance où je me voyais égyptologue tant cette civilisation m’intriguait. Elle m’intrigue toujours celà dit…
    J’espère que je pourrai me rendre à Paris avant sa fermeture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *