Balades à Paris, Bonnes adresses

Paris city-guide : bonnes adresses du quartier Haussmann Saint-Lazare

Les grands magasins et les Parisiens, c’est une histoire d’amour contrariée. Trop de monde, trop comme tout le monde, rares sont ceux qui en font leur QG shopping. Les touristes, eux, ont moins d’états d’âmes. Ils viennent à Paris (aussi) pour ça, pour le passage au Printemps et le sac orné d’un gros camélia blanc. Moi, je me dis que si un jour j’achète du Chanel, j’irai directement avenue Montaigne. Tant qu’à faire.

J’aime pourtant traîner chez Lafayette Gourmet, et faire les fin de soldes au rayon maison. Et puis surtout, si il y a un moment dans l’année où il faut aller se promener boulevard Haussmann, c’est bien au mois de décembre. Les vitrines de Noël, l’odeur des marrons chauds, le spectacle des gamins qui collent leur nez aux vitres en gesticulant de joie. Une institution. Je me souviens du temps où on habitait en banlieue parisienne, on allait spécialement à Paris pour les voir, ces vitrines. C’était souvent entre Noël et Jour de l’An, encore patraques de l’interminable repas et d’un aller retour dans la famille normande, on affrontait les bouchons pour se faire une petite place au spectacle.

Saint Lazare Haussmann f-6

Bref, je ne voyais pas de meilleur timing pour préparer ce city-guide. Avec Agathe, nous nous sommes retrouvées le premier samedi de décembre pour une balade à travers les lieux cultes du quartier Haussmann, indissociable de celui de Saint-Lazare. Et forcément, je n’ai pas cherché longtemps la chanson à vous proposer pour accompagner cette promenade… attention, elle est pleine de grelots.

Deux brasseries, deux époques

On commence avec deux brasseries qui se font face, de part et d’autre de la gare Saint-Lazare.

La Brasserie Mollard

D’un côté, la brasserie Mollard, l’une des plus anciennes brasseries de Paris. À la fin du XIXème siècle, c’était l’un des endroits les plus en vues de la capitale. Vous êtes certainement déjà passé devant, mais avez-vous déjà franchi la porte ? Ça vaut le coup d’oeil. Aux murs, des décors tout en mosaïques, des jeux de miroirs qui créent de très beaux volumes. On est en pleine Belle Époque (les décors sont classés aux Monuments Historiques).

Et dans l’assiette ? Des menus à partir de 30 euros, une carte dominée par les poissons et fruits de mer. Je n’y ai jamais mangé, je ne peux donc pas vous dire si le repas vaut le déplacement, mais le lieu, oui. Allez-donc y prendre un thé, une formule salon de thé est proposée tous les jours entre 15h et 19h à moins de dix euros (chocolat chaud à l’ancienne et pâtisserie…).

Brasserie Mollard, 115 Rue Saint-Lazare, 75008 Paris

Saint Lazare Haussmann f-1 Saint Lazare Haussmann f-2 Saint Lazare Haussmann f-3 Saint Lazare Haussmann f-4

La Brasserie Lazare

Le Lazare, qui a ouvert dans l’enceinte même de la gare en 2013, n’a pas le passé prestigieux du Mollard. Pourtant, le lieu jouit d’une aura au moins aussi grande, grâce à son talentueux fondateur, Eric Frechon. Ce grand chef (Meilleur Ouvrier de France, qui a officié au Crillon, au Bristol, trois étoiles au compteur…) a voulu proposer ici une cuisine familiale plus accessible, dans un pur esprit brasserie.

J’y ai déjeuné une fois, à l’ouverture. C’était bon, très bon. Attention, pas donné tout de même (plats à partir de 19 euros), donc prévoir le temps de savourer. Le décor est particulièrement chaleureux : du bronze, du bois, du cuir, des tons chauds et des formes épurées. C’est le genre d’endroit où on a envie de s’attarder. Et pas besoin de rester déjeuner/dîner pour en profiter. On peut aussi prendre son café accoudé au bar, en attendant son train.

Le Lazare, Parvis de la Gare Saint-Lazare, Rue Intérieure, 75008 Paris

Saint Lazare Haussmann f-58 Saint Lazare Haussmann f-59 Saint Lazare Haussmann f-57 Saint Lazare Haussmann f-56 Saint Lazare Haussmann f-60

Lafayette Gourmet

Quand je vous disais que je n’étais pas fan des grand magasins, je mentais un peu… car je voue une passion sans limite pour Lafayette Gourmet, surtout depuis l’ouverture du nouvel espace il y a tout juste un an. Avant, Lafayette Gourmet, c’était un étage des Galeries Mode ; aujourd’hui il est au rez-de-chaussée de la partie Maison, sur le trottoir d’en face. On y trouve tout ce qui se fait de mieux pour les papilles : mon bienaimé Sadaharu Aoki, la divine boulangerie pâtisserie Liberté, le chocolat dément d’Alain Ducasse, le traiteur grec Mavrommatis, et tout un panel de marques d’épicerie finie. On peut manger sur place, plusieurs corners disposent de quelques tables.

Lafayette Gourmet40, boulevard HaussmannParis 8

Saint Lazare Haussmann f-17 Saint Lazare Haussmann f-18 Saint Lazare Haussmann f-19 Saint Lazare Haussmann f-21 Saint Lazare Haussmann f-22

Les décors de Noël

Un petit coup d’oeil maintenant sur les fameuses vitrines de Noël. Chaque année, on attend le nouveau cru et cette année je les trouve particulièrement belles. Elles sont accompagnées des grandes fleurs kawaï qui ont été lancées pour l’anniversaire des 150 ans du Printemps. Une chouette mascotte toute rose.

Du côté des Galeries, le sapin ne déçoit jamais. C’est Noël, en plus grand. Il faut se contorsionner pour le voir en entier. On pousse des “ah” et des “oh” et des “waou”, on grimpe les étages pour le voir de plus près et se rendre compte de la taille de ses décorations. Je vous défie de rester adulte face à ce si beau sapin (et à ce sujet, lisez le billet d’Annouchka).

Saint Lazare Haussmann f-13 Saint Lazare Haussmann f-12 Saint Lazare Haussmann f-11 Saint Lazare Haussmann f-10 Saint Lazare Haussmann f-9 Saint Lazare Haussmann f-8 Saint Lazare Haussmann f-7 Saint Lazare Haussmann-1 copy-f Saint Lazare Haussmann-2 copy-f Saint Lazare Haussmann f-14 Saint Lazare Haussmann f-15

La Brasserie Printemps

“Alors, vous redescendez au sixième, vous prenez la passerelle vers le Printemps femme, attention pas le Printemps Homme, vous allez tomber dessus”. Je peux vous le dire, on l’a cherché longtemps, ce restaurant ! la Brasserie Printemps, c’est un joyau bien caché… mais quel joyau. Je n’y étais encore jamais allée avant d’être invitée à découvrir le menu de Noël concoctée par la chef Virginie Basselot.

C’est un espace somptueux, majestueux, baigné d’une lumière douce et colorée. Le regard est attiré vers l’immense coupole, érigée dans les années 20 et classée aux Monuments Historiques. Le service est soigné, l’esprit typiquement parisien, les assiettes bien garnies. À table, un miroir reflète les détails des vitraux de la coupole.

Avec Agathe, nous avons donc dégusté ce fantastique menu de Noël. En entrée, royale de foie gras, gelée de porto rouge, mousse et éclats de noisettes, groseilles. Délicieux. En plat, suprême de pintade farci au veau et raisins, pomme darphin, girolles, crème de châtaigne. Gourmand et généreux. En dessert, moelleux à l’orange, crème de safran, suprêmes d’orange frais, gingembre confit. Frais et acidulé. Le tout servi avec une magnifique sélection de vins, accords travaillés et mémorables. Je vous conseille vraiment d’y aller, c’est servi jusqu’à la fin du mois. Vous pouvez partir sur une formule entrée/plat ou plat/dessert (44 euros pour ce menu de fêtes, avec une coupe de champagne), c’est tellement copieux que nous n’avons pas pu finir.

La Brasserie Printemps, 64 boulevard Haussmann, Paris 8

Saint Lazare Haussmann f-46 Saint Lazare Haussmann f-45 Saint Lazare Haussmann f-47 Saint Lazare Haussmann f-54 Saint Lazare Haussmann-7 copy-f Saint Lazare Haussmann f-51 Saint Lazare Haussmann f-52 Saint Lazare Haussmann f-53 Saint Lazare Haussmann f-55

L’hôtel Le Mathurin

Que serait un city-guide parisien sans un bon hôtel ? Pour ce quartier, je vous conseille vivement le Mathurin, à deux pas des grands magasins. Un très beau quatre étoiles, et surtout un lieu qui a une âme. Le patron est un vrai passionné, blogueur de la première heure, il aime les bonnes adresses et s’engage régulièrement dans des actions caritatives.

Les chambres sont raffinées (j’adore les affiches avec les oiseaux), toutes bordées de velours, et les parties communes sont spacieuses : enfilade de petits salons, dans lesquels il y a régulièrement de petites expos photos. L’hôtel dispose également d’un Spa Nuxe.

Le Mathurin, 43 Rue des Mathurins, 75008 Paris

Saint Lazare Haussmann f-32 Saint Lazare Haussmann f-33 Saint Lazare Haussmann f-35 Saint Lazare Haussmann f-34 Saint Lazare Haussmann f-36 Saint Lazare Haussmann f-41 Saint Lazare Haussmann f-42 Saint Lazare Haussmann f-44 Saint Lazare Haussmann-3 copy-f Saint Lazare Haussmann-4 copy-f

Le théâtre Mogador

Impossible de vous parler du quartier sans mentionner le théâtre Mogador. J’adore cet endroit, qui contribue à réhabiliter les comédies musicales de qualité en France. Tout a commencé quand, étudiante, je bossais en tant qu’hôtesse lors de la grande première du Roi Lion. L’excitation était à son comble, on n’avait jamais vu ça ! Les spectateurs quittaient la salle le sourire aux lèvres. C’est aussi ici qu’Henri Salvador nous a donné, à nous les hôtesses, un pourboire de 500 euros (véridique !).

J’y ai vu et adoré la Belle et la Bête, le Bal des Vampires. Pas encore tenté Cats car quelques mauvaises critiques m’ont découragée… mais une chose est sûre, il faut voir au moins une fois dans sa vie un show ici.

Théâtre Mogador, 25 Rue de Mogador, 75009 Paris

Saint Lazare Haussmann f-25 Saint Lazare Haussmann f-27

Quelques adresses food

Pour manger rapidement du côté de Saint-Lazare et Haussmann, il ne faut pas hésiter à aller dans les grands magasins : Lafayette Gourmet, dont je vous parlais, mais aussi tous les restaurants disséminés dans les différents étages. Sinon, j’ai quand même quelques adresses : Fonzarelli pour manger une pizza sur le pouce, Boco pour se délecter des plats des grands chefs en version cantine chic, ou encore Pradier pour déguster un sandwich gourmet et une excellente pâtisserie.

Saint Lazare Haussmann f-23 Saint Lazare Haussmann f-30

En bonus

– Aller faire un massage à l’Escale Orientale, emplacement idéal et super accueil
– Acheter des scones chez Marks and Spencer, il y a une adresse rue de la Pépinière
– Trouver des bricoles pour la maison chez Casa rue Saint-Lazare
– Faire des emplettes au Passage du Havre

Saint Lazare Haussmann f-29

Voici la carte avec toutes les adresses.

Point fringues : j’ai mis ma jupe en simili Redoute, un pull doudou Redoute également, une chemise en jean Uniqlo, un manteau Kookaï, des boots Jonak, un foulard Esprit, un sac Tammy et Benjamin, et tous mes bijoux sont des Néréïdes.

Voilà, c’est ce qu’on appelle un billet fleuve, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très beau Noël… si vous m’avez lue jusque là !

Voir les autres city-guide :

Bonnes adresses à Montorgueil
Bonnes adresses autour du Louvre
Bonnes adresses à Opéra
Bonnes adresses autour de la place des Vosges

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

6 Comments

  1. Cool ! C’est un quartier où je ne sais jamais où déjeuner !!

  2. Mmm que de bonnes et de belles choses !

  3. Ton article reflète la journée merveilleuse que nous avons passé pour photographier ces endroits, merci pour toutes ces aventures !!

  4. […] Paris city-guide : bonnes adresses du quartier Haussmann Saint-Lazare […]

  5. […] à Franklin Roosevelt Bonnes adresses à Châtelet les Halles Bonnes adresses du Haut-Marais Bonnes adresses à Haussmann Saint-Lazare Bonnes adresses à Montorgueil Bonnes adresses autour du Louvre Bonnes adresses à Opéra Bonnes […]

  6. […] à Franklin Roosevelt Bonnes adresses à Châtelet les Halles Bonnes adresses du Haut-Marais Bonnes adresses à Haussmann Saint-Lazare Bonnes adresses à Montorgueil Bonnes adresses autour du Louvre Bonnes adresses à Opéra Bonnes […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *