Escapades, Voyages

Road-trip en Californie : South Lake Tahoe

Deux mois après le dernier billet, je reprends le fil du road-trip californien, normal. Donc pour mémo, voici l’itinéraire, et nous venons de passer Bodie.

Quand on prépare un road-trip en Californie, on est rapidement confrontés à une question existentielle sur l’itinéraire : faut-il compter ou non sur la Tioga Pass ? Cette route est en effet la plus rapide pour accéder au parc du Yosémite, quand on arrive comme nous de La Vallée de la Mort. Le petit problème, c’est qu’elle est fermée une bonne partie de l’année pour cause de neige. Selon les années, elle ouvre en mai ou en juin. Et bien sûr, notre voyage était prévu pile en mai, avec une chance sur deux de pouvoir y accéder… Du coup, on a préféré jouer la sécurité (et on a bien fait, car elle était fermée) en prévoyant de la contourner par le nord. Ce programme nous a permis de planifier une halte à South Lake Tahoe, une ville de montagne qui s’est avérée être une bonne surprise.

Séjour au 3 Peaks Resort & Beach Club

South Lake Tahoe fleure bon les vacances à la montagne. Elle concentre un grand nombre d’hôtels qui jouent à fond la carte du chalet alpin : du bois à foison, et des emplacements bien choisis au milieu des sapins. Nous étions à une période relativement calme, hors week-end, et du coup nous avons pu profiter du meilleur rapport qualité prix de tout le voyage, au 3 Peaks Resort & Beach Club. On a logé dans une charmante chambre tout confort avec un grand salon, une terrasse, on se serait vraiment cru dans un beau chalet. Tout ça pour moins de 40 dollars la nuit. Une affaire. On y est restés deux nuits, c’était parfait pour se reposer en plein milieu du séjour.

south-lake-tahoe-34 south-lake-tahoe-35 south-lake-tahoe-33

Que faire à South Lake Tahoe ?

Ici, c’est NA-TURE. Pas des milliard d’activités au programme, mais des paysages superbes pour se balader en forêt et faire le plein de bon air. En hiver, il doit vraiment y avoir une autre ambiance, car la ville se situe à l’entrée de pistes de ski réputées. Les prix des hôtels doivent bien grimper aussi.

South Lake Tahoe désigne le plus grand lac alpin d’Amérique du Nord (35 km sur 19km, quand même !), et il se situe à cheval sur la Californie et le Nevada. Nous sommes allés le voir de plus près en empruntant la route panoramique qui le contourne, et on s’est arrêtés pour faire une balade en forêt. Des hauteurs, on a pu profiter d’une belle vue sur le lac et la petite île plantée là, Fannette Island.

south-lake-tahoe-3 south-lake-tahoe-4 south-lake-tahoe-2 south-lake-tahoe-8 south-lake-tahoe-11 south-lake-tahoe-9

On s’est ensuite dirigés vers Emerald Bay, une longue et belle plage qui borde le lac. Peu de promeneurs, mais beaucoup d’oiseaux ! C’est ici que se trouve un château aux airs de carton-pâte, Vikingsholm Castle, construit en 1929 par une riche veuve qui s’est inspirée d’un château scandinave du IX ème siècle. J’aurais adoré visité cette bâtisse de conte de fées, mais c’était fermé, snif (ouvert seulement en été).

south-lake-tahoe-14 south-lake-tahoe-13 south-lake-tahoe-12 south-lake-tahoe-22 south-lake-tahoe-23 south-lake-tahoe-29 south-lake-tahoe-28 south-lake-tahoe-27 south-lake-tahoe-31 south-lake-tahoe-30

Où manger à South Lake Tahoe ?

Nous avons adoré le Red Hut Café, une institution ouverte depuis 1959, avec une déco vintage d’époque. Du skaï, du formica, tous les signes distinctifs du diner américain, avec en bonus l’atmosphère alpine (des télésièges sont accrochés au plafond). Dans l’assiette, du bon fat breakfast made in US comme on l’aime.

south-lake-tahoe-19 south-lake-tahoe-21 south-lake-tahoe-20

Nous avons aussi apprécié le Sprouts Café, pour se restaurer avec des sandwichs, burritos, soupes et jus de fruits bio. On a bien mangé également dans un super resto de sushis, The Naked Fish.

south-lake-tahoe-17

Bref, si vous avez un doute sur l’ouverture de la Tioga Pass, faites comme nous et profitez-en pour vous reposer à South Lake Tahoe. La prochaine fois, je vous parle du parc du Yosemite.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

4 Comments

  1. Ah ah, ton article tombe au moment où nous réfléchissons à notre itinéraire ! Nous allons partir plus tôt que vous (afin avril – début mai) et on nous dit que même Bodie risque de ne pas être accessible (gros snif). Bref, nous nous disons qu’une boucle ne sera peut-être pas opportune (à peine 13 jours entiers sur place) et pensons peut-être arriver à Las Vegas, partir de San Francisco et passer par le Sud de Yosemite pour ne pas louper Sequoia Park (les sequoïas de Yosemite ne seront pas visibles car une route est en travaux)… Que de choix à faire ! Bien sûr, ton récit me laisse songeuse 😉

    1. Effectivement si Bodie est inaccessible, ça ne vaut peut-être pas le coup de faire ce détour !! et nous a un peu regretté de ne pas avoir pu faire Sequoia Park, donc c’est une très bonne option !

      1. Dans l’Ouest, j’ai l’impression qu’il faut toujours faire des choix difficiles !
        Vivement que l’on prenne les billets d’avion 🙂

  2. Je reviens de deux semaines à NYC et non sans être une grande surprise, je suis revenue avec la terrible envie de vite retourner aux USA. Pourquoi pas la Californie la prochaine fois ? Je garde tes articles sous le coude 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *