Balades à Paris, Bonnes adresses

City-guide Paris : bonnes adresses à Franklin Roosevelt

Vous commencez à connaître les règles du jeu de cette rubrique city-guide : je prépare le parcours, et nous partons en vadrouille avec Agathe qui réalise toutes les photos. Mais il faut que je vous dise, ce city-guide est un peu mensonger. D’abord, parce que je ne vais pas vous parler d’un vrai quartier mais d’une toute petite portion du 8ème arrondissement, autour de Franklin Roosevelt. Un morceau du Triangle d’or, cette parcelle parisienne qui doit compter parmi les plus chères du monde et qui n’a plus rien d’un vrai lieu de vie. Ici, c’est une parenthèse, une jolie parenthèse. Ensuite, parce que je n’ai pas en réserve une longue liste d’adresses, mais quelques lieux très connus que j’avais envie de vous faire re-découvrir sous l’objectif d’Agathe. On y va quand même ?

Pour accompagner notre balade, je vous propose un air découvert dans « Kiss me Kate », la fantastique comédie musicale qui se joue actuellement au Châtelet. Et j’arrête de vous mettre le lien Spotify, je crois que ce n’est pas trop pratique, je passe sur YouTube (le format tout ratatiné c’est normal, hein).

Voici donc mes incontournables dans le (faux) quartier de Franklin Roosevelt. Et d’abord, les deux géants construits pour l’Exposition Universelle de 1900.

franklin f-1 franklin f-3 franklin f-4

Le Grand Palais

Je ne vais pas vous faire l’offense de vous présenter le Grand Palais. Reste que je ne peux faire l’impasse sur ce haut-lieu de la culture à Paris, qui est à mes yeux avec le Musée d’Orsay le meilleur endroit pour découvrir des expositions ambitieuses et accessibles au grand public. La recette du succès ? Un point d’entrée évident : un grand artiste, une thématique incontournable, traité sous un angle qui titille la curiosité, et raconté en un parcours fleuve une scénographie spectaculaire.

Tous les Parisiens (et pas qu’eux d’ailleurs) ont en tête « leur » expo préférée vue au Grand Palais. La mienne ? La rétrospective consacrée à Odilon Redon en 2011 m’a fait l’effet d’une rencontre inoubliable avec un artiste resté dans l’ombre. Poésie fragile virevoltant sur le fil d’un rêve.

franklin f-6

Le Petit Palais

J’ai une affection toute particulière pour le Petit Palais. Parce qu’on y va moins souvent, moins naturellement. Et pourtant, les expositions sont elles aussi extraordinaires, et il y a d’ailleurs eu de très beaux succès comme Paris 1900 ou l’exposition plus récente dédiée aux estampes. Celle qui m’a le plus marquée était consacrée à la Comédie Française, c’était une magnifique histoire avec de grands destins d’acteurs illustres ou anonymes.

Et puis contrairement au Grand Palais, il y a ici une collection permanente. C’est le musée des Beaux-Arts de la ville de Paris, l’entrée est gratuite et la visite est pleine de jolies découvertes. Les touristes le savent peu, et du coup c’est souvent vide. On profite ici d’espaces grandioses baignés d’une douce lumière naturelle. Dehors, au centre du musée, on aperçoit quelques branchages exotiques… c’est le jardin du Petit Palais, cocon naturel aménagé avec un café où il fait bon s’installer aux beaux jours.

À chaque fois que je viens, même pour une expo, c’est passage obligé devant le portrait de Sarah Bernhardt par Georges Clairin. Rien de grandiose artistiquement parlant, mais cette posture, ce visage ont sur moi un redoutable pouvoir d’attraction.

Le Petit Palais, Avenue Winston Churchill, Paris 8

franklin f-5 franklin f-8  franklin f-10 franklin f-11 franklin f-12 franklin f-13 franklin f-14 franklin f-18franklin f-16

Le Mini Palais

C’est une adresse à connaître pour prolonger l’émerveillement d’une visite au Grand ou au Petit Palais. Juste à côté du Grand Palais, le Mini Palais est un restaurant tenu par le chef Eric Frechon (chef dont je vous parlais aussi dans mon billet sur les bonnes adresses de Saint-Lazare, car il a créé la brasserie le Lazare). Ouvert de 10h à minuit, le Midi Palais propose différentes formules tout au long de la journée : des plats à la carte, et aussi des planches de fromages ou de charcuterie pour grignoter à toute heure.

Pour ma part, je n’y suis allée que pour le tea time : belle carte de thés, et petits biscuits maison bien savoureux. Pas donné (autour de de 15 euros le thé et les gâteaux) mais irréprochable. On paie aussi un peu la beauté du cadre, qui rappelle la scénographie des grandes expos voisines. Les amateurs de romantisme à l’antique seront comblés.

Le Mini Palais, au Grand Palais, Avenue Winston Churchill Paris 8

franklin f-29 franklin f-30 franklin f-31 franklin f-32

Le Boeuf sur le toit

Pour terminer notre balade, remontons si vous le voulez bien l’avenue Franklin Roosevelt pour arriver rue du Colisée. Nous voici au restaurant le Boeuf sur le toit, une institution parisienne au décor Art Déco, un lieu mythique du jazz dont le nom est indissociable de celui de Jean Cocteau. Temple de la fête durant les années Folles, il a déménagé plusieurs fois avant de s’installer dans cette rue en 1941.

Je n’y ai jamais mangé, je ne peux donc pas vous parler de la carte (c’est malin), donc j’allais vous dire que c’est à coup sûr un lieu qui mérite le déplacement au moins pour prendre un verre. Et puis, énorme rebondissement en préparant ce billet, je découvre que mon CHOUCHOU du dernier Top Chef, Olivier Streiff, est aux manettes des cuisines dès le 15 février pour un menu carte blanche ! Voici donc deux très bonnes raisons de vous rendre au Boeuf sur le toit.

Le Boeuf sur le toit, 34 Rue du Colisée, Paris 8

franklin f-25 franklin f-26 franklin f-27 franklin f-21 franklin f-22 franklin f-24 franklin f-28

Et aussi

– Le théâtre du Rond Point, pour les pièces bien sûr mais aussi pour son restaurant méconnu et très sympa pour jouer les stars
Le Palais de la Découverte, parfait pour initier les enfants curieux (petits et grands d’ailleurs) aux expositions
Le Pavillon Ledoyen, pour s’offrir un gros kiff gastronomique avec Yannick Alléno (trois étoiles au Michelin, sortez les PEL)

Un point fringues, pour le plaisir : je porte un combishort Zara, un manteau Kookaï, un sac Tammy et Benjamin, et des bottines Minelli qu’on ne voit pas donc on s’en fout.

Toutes les photos sont signées Agathe, the one and only.

Voir les autres city-guide :

Bonnes adresses à Châtelet les Halles
Bonnes adresses du Haut-Marais
Bonnes adresses à Haussmann Saint-Lazare
Bonnes adresses à Montorgueil

Bonnes adresses autour du Louvre
Bonnes adresses à Opéra
Bonnes adresses autour de la place des Vosges

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Un commentaire

  • J’adore le grand et le petit palais avec ses jolis jardins!!

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *