Actus

Une semaine à Paris : ode à la pause déj

Pendant plusieurs années, j’ai essayé de tenir ici une rubrique qui s’appelait “Cette semaine à Paris”. J’y parlais de trois évènements à venir dans la semaine. J’ai eu du mal à tenir le rythme, et puis c’était compliqué de vous parler en avance de certains rendez-vous auxquels je n’étais pas encore allée (comme des salons, des festivals…). Tout ça pour vous dire que cette rubrique hebdo me manque, parce qu’elle collait à l’actualité.

Souvent, il s’écoule plusieurs semaines entre le moment où je teste une adresse et le moment où je vous en parle sur le blog. Alors j’ai parfois envie de partager des choses plus spontanées ici, en complément de ce que je poste sur Insta ou sur Snapchat. Je teste donc une nouvelle rubrique, ce n’est plus “Cette semaine à Paris” mais “Une semaine à Paris”. Je vous parlerai, un peu en vrac, de quelques moments sympas qui ont marqué ma semaine. Beaucoup de blogueuses le font déjà très bien, et je dois dire que j’aime beaucoup lire ce type d’articles.

Alors c’est parti, je me lance. J’ai eu une semaine bien chargée au boulot, mais quatre journées sur les cinq ont été marquées par de super pauses déj.

Lundi soir, j’ai marché dans le 10ème, je suis passée devant l’église Saint-Vincent de Paul, qui a un côté un peu mystique, même en plein jour. C’est ici que se trouve une adresse que j’adore pour déjeuner comme si on était en Bretagne, La pointe du Grouin. Ce soir-là, j’ai aussi goûté avec un jour de retard les éclairs Picard de Saint-Valentin, et j’ai adoré celui à la framboise.

Mardi, agréable pause dej chez Fab, une chouette adresse rue du Faubourg Saint-Denis, avec une fille non moins chouette que je n’avais pas revue depuis longtemps. Et puis sur le chemin du retour au bureau, j’ai fait ma virée hebdo chez la friperie Chine Machine. Deux trouvailles, une chemise lavallière en soie jaune moutarde, et une étole imprimée florale que j’aime déjà d’amour. J’adore Chine Machine, parce que souvent dans les friperies c’est soit un peu cher, soit pas cher mais avec des pièces pas très bien sélectionnées. Chez Chine Machine c’est pas cher ET stylé. Ce foulard, je l’ai payé 5 euros.

Mercredi, beaucoup de boulot again mais une pause dej improvisée absolument réjouissante. Je vous raconte : samedi, j’étais en vadrouille avec Agathe dans le quartier de Villiers pour shooter un nouveau city-guide contre vents et marées (temps de merde le week-end, joie dans nos coeurs). On est tombés sur une boutique canon, Les Bonheurs, dont le concept est de proposer des accessoires pour toute la famille : maroquinerie, bijoux, déco, tout est simple, élégant et accessible. Un coup de coeur total. Et mercredi, j’ai déjeuné avec la fondatrice. Et derrière la belle boutique, donc, une belle personne. Il n’y a pas vraiment de hasard, vous me direz… Je vous reparlerai de cette adresse pépite dans le city-guide sur Villiers, en attendant je vous conseille d’y aller (105 rue des Dames) pour vous offrir une bougie bois d’épices, tant qu’il en reste. Complètement addictive.

les-bonheurs

Jeudi midi, découverte du resto rapide Pur, côté Sentier, rue des Jeuneurs. Et encore une belle rencontre (on ne m’arrête plus) avec quelqu’un qui travaille pour un grand nom du web gourmand, je vous en reparle vite également. Pour environ 12 euros, un plat chaud au choix (j’ai opté pour une très bonne tajine végétarienne), un dessert très très bon au citron et un jus de fruit pressé pomme betterave. Le tout, sain et bon. Une adresse à noter. Le soir, ce fut coucous entre amis chez L’homme bleu (tajine puis couscous, c’était une journée thématique).

tajine


Vendredi,
déj de gourmandes avec Anaïs de Parisianavores, on est allées chez My Food, mon adresse préférée à Montreuil. Mais il se pourrait que l’adresse déménage dans le 10ème… affaire à suivre. En fin d’après-midi, passage chez une amie pour un tea-tim tardif avec des pâtisseries de Sadaharu Aoki, pâtissier que j’adule. L’occasion de découvrir l’adresse située à Port-Royal, que je ne connaissais pas, et qui est un temple de gourmandise. Et le soir, je suis allée au théâtre de la Madeleine pour voir “Tout à Refaire” avec Gérard Darmon. Ah, Gérard… La pièce était plutôt pas mal, et surtout quel kif de voir ce grand acteur sur scène dans un registre comique (la dernière fois que je l’ai vu, c’était dans la pièce Inconnu à cette adresse).

sadaharu aoki

Bon, en lisant ce premier billet, j’imagine que vous vous dites que je passe mon temps à manger. Vous n’avez pas tort. Du coup je ne m’étale pas sur le week-end, car c’est encore pire… Je vous dirai juste que j’ai vu le très décalé film de super-héros Deadpool, que j’ai trouvé bien foutu et drôle.

Belle semaine à Paris !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

5 Comments

  1. Mais comment arrives tu à faire autant de choses en une semaine ? Tu es une véritable Wonderwoman 🙂

    1. ah ah tu es sympa en fait ça ne fait pas tant de choses que ça… c’est l’effet pause dej… le plus gros de mon temps c’était pour le boulot 🙂

      1. C’est vrai que la pause dej’ à Bobigny, c’est moins fun !

  2. […] Découvrez l’article complet sur le blog Paris Pêle-Mêle […]

  3. […] Une semaine à Paris : ode à la pause déj […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *