Actus

Une semaine à Paris : Noël again, marathon théâtre, nouveautés Roger & Gallet…

Voici en vrac les quelques pépites de cette semaine à Paris.

Noël chez Angelina

Lundi, c’est dans une atmosphère caniculaire que nous avons goûté les surprises de Noël de la maison Angelina, dans leur salon de thé rue de Rivoli. Heureusement, la bûche phare de cette saison est pleine de fraîcheur : agrumes, coco, mangue, vanille, une parfaite gourmandise créée par le chef pâtissier Christophe Appert. Autres vedettes de la saison, les macarons à la vanille se parent d’une robe dorée, et l’incontournable chocolat chaud s’enrichit d’une touche de cannelle. Bon, ce jour-là, on l’a dégusté frappé (bien frais, trop bon)… une première pour un chocolat si emblématique du réconfort hivernal.

angelina-noel-2 angelina-noel-4 angelina-noel-12 angelina-noel-14

Première gamme visage de Roger & Gallet

Roger & Gallet fait partie des marques de cosmétiques que j’affectionne particulièrement. Les senteurs me plaîsent, tout comme l’esprit rétro des packagings et des produits qui sont bien mis en valeur dans leur boutique parisienne. La gamme Fleur de Figuier est un petit bonheur de senteur, décliné en version légère ou plus intense (pour l’eau de parfum), c’est mon parfum depuis plusieurs mois. Lundi dernier, la marque lancé sa toute première gamme visage, Aura Mirabilis : des produits pensés dans le cadre d’un rituel (huile démaquillante, vinaigre de beauté, sérum, crème) autour d’une association de 18 plantes mythiques. Pour accompagner ces produits, il y a toute une légende autour des rituels de beauté des reines et impératrices… et une somptueuse égérie, Elodie Frégé.

roger-gallet-9

J’aime beaucoup le fait qu’il n’y ait qu’une seule gamme, à la fois simple (juste un parfum frais qui évoque l’eau de cologne) et avec une association de textures très agréables à utiliser, toujours dans des packagings rétro et élégants. Je les teste depuis une semaine et je suis déjà conquise. En ce moment je me maquille très peu, j’aime sentir ma peau juste fraîche et bien hydratée, et ce petit rituel rapide me donne quand même l’impression de prendre soin de moi.

Semaine gourmande : East Mamma, Postiche, Ikra

Mardi, à défaut d’aller tester la nouvelle adresse du groupe Big Mamma (Mamma Primi, rue des Dames), je me suis fait un petit plaisir en retournant chez East Mamma avec une amie. Arrivée à 19h pour être sûre d’avoir une place, j’ai opté pour le désormais incontournable plat de pâtes aux truffes, un régal.

east-mamma-11

Le lendemain, dîner entre copines, on est allées chez Postiche. C’est un bistrot français (tendance bistronomique) qui a le vent en poupe, et on comprend pourquoi : un joli petit resto idéalement situé au centre de Paris, des assiettes à commander en petit ou grand format et à partager, des plats classiques et d’autres plus originaux qui revisitent la gastronomie française.

postiche-11

En fin de semaine, le test de restos s’est fait en amoureux : d’abord Ikra, un resto Russe dans le 6ème très sympa après une soirée théâtre. Puis ce week-end, on est allés bruncher au Café Odilon, du côté du canal de l’Ourcq : le lieu est canon, plein de choses très bonnes (pizzas au top) mais j’ai été déçue par la formule brunch qui est un peu bâclée. Par contre pour un café ou pour manger une bonne pizza, je recommande.

Marathon théâtre au Lucernaire

Entre vendredi et samedi, avec Louis, on a enchaîné trois spectacles au Lucernaire, ce lieu culturel génial qui rassemble plusieurs salles de théâtre mais aussi un ciné, une librairie, un resto… Il y a toujours une ambiance géniale, à la fois intime car les salles sont plutôt petites mais aussi très chaleureuse car, comme le promet le lieu, “il se passe toujours quelque chose au Lucernaire” (c’est ouvert 365 jours par an !). On a donc vu une version moderne de la pièce de du théâtre classique de Marivaux “Le jeu de l’amour et du hasard“, un one-man show avec Ben, et une comédie noire avec “La Reine de Beauté de Leenane“. On a apprécié les trois, mais pour ma part le coup de coeur va à cette dernière pièce. Je vous en reparle vite.

affiche-la-reine-de-beaute

Et aussi…

    • Le vernissage de la dernière expo au Musée Jacquemart André, “Rembrandt intime”
    • La visite des nouveaux locaux de l’agence BETC, dans les anciens magasins généraux de Pantin, une vraie claque architecturale
    • L’excellent film Victoria, qui vaut bien tous les éloges qu’en fait la presse : Virginie Effira est épatante en quadra au bord de la crise de nerfs, et forme avec Vincent Lacoste un couple de cinéma aussi inattendu que touchant
    • Un petit-déjeuner au top livré par Frichti, mon chouchou en matière de livraison de food à Paris

 

Billets à venir sur tous ces sujets… en attendant, belle semaine à tous.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *