Sorties, Théâtre et spectacles

Le jeu de l’amour et du hasard au théâtre du Lucernaire

Marivaux en version pop, ça vous inspire ? C’est le programme qui vous attend au théâtre du Lucernaire, avec une version revisitée du Jeu de l’amour et du hasard. Présentée pour la première fois en 1730, c’est aujourd’hui l’une des pièces les plus connues du roi du “badinage”.

Jeu de rôles

L’histoire est un savant jeu de rôles entre quatre jeunes gens. Silvia, encouragée par son père à prendre pour époux Dorante, se met dans la peau de sa servante Lisette, afin de mieux étudier le garçon et de voir si elle peut en tomber amoureuse. Ce qu’elle ignore, c’est que Dorante a eu la même idée : il joue le rôle de son valet Arlequin tandis que le valet interprète le riche promis. S’ensuit une série de quiproquos réjouissants, qui s’appuient sur des jeux de séduction et la condition sociale des uns et des autres.

Un cocktail pop-rock déjanté

La mise en scène transpose ce récit dans un univers contemporain. L’originalité est d’avoir choisi un cadre pop ultra coloré : pelouse vert flashy, musique pop-rock des 60’s, et plein de détails décalés.

Les comédiens prennent le texte à bras le corps, et lui donnent un sérieux coup de fouet en suivant un rythme effréné. On redécouvre les personnages de Marivaux sous un nouveau jour, très moderne.

Il y a quelques moments cultes comme l’arrivée du valet Arlequin déguisé en Dorante, dans un jean slim trop moulant et avec un phrasé à couper au couteau… exceptionnel ! Le père et le frère de Silvia sont également drôlissimes en témoins amusés de la supercherie.

le-jeu-de-l-amour-et-du-hasard

Les femmes ne sont pas en reste, il y a un certain “girl power” dans cette histoire, avec une héroïne (Silvia) bien décidée à prendre son destin en main. Elle est un peu agaçante, elle râle, réclame, minaude, mais mène tout le monde à la baguette. Lisette aussi s’en sort très bien, avec une difficulté en plus qui est sa position sociale. Si cette dimension est forcément moins présente qu’à l’époque, elle n’est pas complètement effacée.

Durant ce spectacle, on rit beaucoup tout en appréciant l’élégance de formules délicieusement surannées. On est pris dans ce tourbillon psychédélique du début à la fin, et on en sort avec un maxi sourire ! Je vous recommande donc chaudement cette pièce.

Le jeu de l’amour et du hasard au théâtre du Lucernaire
Jusqu’au 31 décembre 2016

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *