Actus

Une semaine à Paris : obsessions gourmandes, jolies petites robes, salons inspirants

J’ai un peu de retard sur mes chroniques hebdo, j’en ai déjà laissé passer deux. La faute à une parenthèse de 5 jours enchantés à Londres, puis à la venue de famille à la maison. Je reprends donc le fil, avec quelques moments de la semaine qui vient de s’écouler.

Faire la tournée des chocolatiers

L’heure est grave ; ça y est, je suis entrée dans mon huitième mois de grossesse. La dernière écho a été très positive, le petit est parfaitement dans la norme notamment en ce qui concerne sa taille (j’ai la peur panique de faire un bébé de 4kilos, rapport à mon mari qui fait presque 2 mètres, et à moi qui suis née à 3k9). Je suis relativement en forme sur le papier, et pourtant comme je le pressentais ces derniers mois sont difficiles. Je me sens lourde, fatiguée, carrément irritable aussi, et la perspective de deux mois de plus à tenir ne me réjouit guère. Et plus que jamais, je ne pense qu’à manger. Mais je suis restée fidèle à mes goûts de luxe en matière de nourriture, alors je ne rêve que de bonnes choses. Ok pour me transformer en baleine pour la bonne cause, mais faisons les choses bien.

La semaine dernière, j’ai fait le tour de plusieurs chocolatiers pour assouvir mes besoins de sucre : une barre chocolatée guimauve et clémentine Hugo & Victor, des bonbons de chocolat au lait chez mon chouchou Jacques Génin, et une belle sélection de produits chocolatés à la chocolaterie de Cyril Lignac. Mon coup de coeur va à cette dernière adresse, j’y ai croqué un ourson à la guimauve vanillée mémorable.

chocolaterie-cyril-lignac-17 chocolaterie-cyril-lignac-19

Et pour clore le sujet chocolat, un petit mot sur un goûter entre amies samedi dernier : à l’occasion de son anniversaire, mon amie Ingrid a profité d’une session shopping façon Pretty Woman suivi d’un goûter entre filles chez Romain Lièvre, un super pâtissier dont je vous avais parlé ici. Comme c’est une grande dingue de chaussures, nous avions demandé à Romain de fabriquer une petite plaque en chocolat en clin d’oeil à cette passion. Joli, non ?

romain-lievre-8

Bouquiner dans un coffee shop

Un des meilleurs moments de ma semaine : mercredi après-midi, après avoir visité l’expo sur le second Empire au Musée d’Orsay, je me suis installée chez Cuillier (celui situé rue de Grenelle) pour grignoter un sandwich, suivi d’un gâteau à l’orange au doux parfum d’automne. Je l’ai dégusté plongé dans un latte préparé les règles de l’art, le tout avec un bon bouquin et une vue sur le magnifique édifice du musée Maillol. Bonheur. Et en parlant de pâtisserie mémorable, lundi je suis allée au Loir dans la théière avec ma mère et ma soeur, on a bien sûr commandé la fameuse tarte au citron meringué ainsi que d’autres pâtisseries maison toute divines.

Je sais, je ne parle déjà que de bouffe en temps normal, mais là c’est carrément obsessionnel…

Fêter le lancement de Lalka

Voici maintenant presque trois ans que je suis les aventures de la créatrice Pauline Rançon, depuis qu’elle a créé ma robe de mariée (une aventure que je vous contais ici). Après avoir lancé son studio de création Fabryka, dédié aux robes de mariées, Pauline vient de lancer avec son associée Felisia une marque petite soeur nommée Lalka. Leur ambition est de proposer des robes de cérémonie en semi-mesure pour toutes les femmes : mamans, soeurs, témoins, amies des mariés. Plusieurs modèles sont proposés dans une collection avec des styles variés, toujours très chic, avec une attention spéciale pour les femmes enceintes.

Vendredi soir, nous avons donc trinqué au lancement de Lalka, aventure rendue possible grâce au financement participatif. J’ai eu le plaisir de porter pour l’occasion une des robes de la collection ; d’ailleurs pour voir à quoi ressemble ces fameuses robes, jetez donc un oeil au premier shooting réalisé par Agathe. Et ci-dessous un aperçu des créations florales de la soirée, imaginées par Anne-Julie de Une histoire de fête (d’ailleurs si vous cherchez un fleuriste/une décoratrice pour votre mariage, foncez, elle est top).

robes-mariage-14 robes-mariage-19robes-mariage-8

Visiter deux salons de créateurs inspirants

Biennale Emergences

Dimanche, j’ai enchaîné la visite de deux superbes salons réunissant des créateurs, dans deux genres différents. D’abord, la biennale Emergences à Pantin : une centaine d’exposants dans les domaines de l’art et de la création présentaient leurs beaux objets. Parmi mes repérages, j’ai craqué pour les gravures si poétiques de l’atelier C6L, ainsi que pour les céramiques d’Elise Lefebvre. Ce sont de véritables merveilles que j’avais déjà repérées grâce à mon fleuriste préféré à Montreuil, la boutique Pompon, qui les distribue.

elise-lefebvre

Festival Kids, etc

Je me suis ensuite rendue au festival Kids, etc, dédié aux créateurs proposant des objets pour les 0-10 ans. Moi qui galérait depuis des semaines pour trouver des idées déco pour la chambre du baby, ce salon m’a fait l’effet d’une oasis dans le désert ! Impossible de ne pas craquer : chaque stand était une vraie pépite, et quel plaisir de discuter avec tous ces merveilleux créateurs.

J’ai donc trouvé fait le plein de beaux objets, et succombé pour de nombreuses marques : Petit Picotin, Mon petit Zoréol, June et Jane, Pas si sages… Je me suis raisonnée pour ne pas trop regarder du côté des vêtements, mais la tentation était forte. Jetez un oeil à la liste des créateurs et petites boutiques, tous sont extra.

Sur ces tentations shopping, je vous souhaite une très belle nouvelle semaine à Paris !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *