Bonnes adresses, Restaurants, food

Un dîner au restaurant Kambodgia

Il y a quinze jours (on était lundi), on est allés faire quelques courses du côté de Ternes. Et puis on a eu faim. Et voilà le drame : trouver un resto dans le quartier, pas trop cher, ouvert le lundi soir et avec un peu de place pour notre petite poussette.

Comme d’habitude dans ces cas là, je dégaine mes applis Yelp, La Fourchette et Dojo pour trouver l’inspiration. Je tombe sur le 116 Pages, cuisine façon tapas par un grand chef, ça nous botte : le problème c’est qu’une fois devant, on découvre que l’adresse est fermée pour congés. Nous voici donc coincés dans le 16ème, avec un bébé qui commence à s’impatienter de siffler son biberon.

Je trouve un plan B, un resto grec rue Bassano. Mais sur la route, à côté du restaurant grec, je suis attirée par la carte d’un restaurant cambogien. Banco, le grec sera pour une autre fois.

Blue mood

On pousse la porte, et on est chaleureusement accueillis et conduits dans la salle qui se trouve en sous-sol. La déco est surprenante, ambiance chic et jeux de lumières bleue et mauve, c’est canon ! Et surtout, le point fort c’est que le resto est composé de plusieurs salles en alcôves, comme des petits salons. Du coup on est hyper tranquilles et avec notre poussette, on ne dérange personne. Désolée pour la qualité de mes photos, prises avec mon téléphone.

Kambogia-1 Kambogia-3 Kambogia-4

De délicieux plats en sauce

La carte est plutôt costaud : une dizaine d’entrées, une quinzaine de plats et six accompagnements au choix, et quelques desserts. Il y a aussi des Dim Sum pour les amateurs.

Louis commande le carry cambodgien au poulet fermier, et je me laisse tenter par le porc fermier caramel et coco (le seul plat veggie ne me tente pas trop, ce sont uniquement des légumes). Il faut commander l’accompagnement en supplément, on opte tous les deux pour le riz blanc thaï.

À la dégustation, c’est un régal des deux côtés. La viande est fondante et pas du tout grasse, les sauces sont subtiles et pleines de saveurs. Et il y a assez de sauce pour imbiber complètement sa portion de riz, ce qui est pour moi LE critère de réussite d’un bon plat en sauce asiatique.

(un doseur de lait s'est caché sur cette photo...)
(un doseur de lait s’est caché sur cette photo…)

Kambogia-13 Kambogia-14

Les entrées commencent à 9 euros, les plats à 16, les accompagnements à 3 et les desserts à partir de 8 euros. Des prix qui sont en rapport avec le quartier, mais au moins on en a pour son argent. La qualité est irréprochable (les produits sont d’ailleurs estampillés bio), le cadre lounge est très agréable, et l’accueil chaleureux. Et si vous réservez avec la Fourchette pour un repas de bonne heure (19h), il y a 20% de réduc.

Kambogia-16 Kambogia-17

À la fin du repas, une personne de l’équipe m’a demandé si c’était la première fois que nous venions. J’ai acquiescé, et elle m’a dit “maintenant vous connaissez un endroit spécial”. Oui, un endroit spécial et qui sort du lot dans un quartier ultra touristique, c’est précieux. D’ailleurs j’ai très envie de revenir pour visiter l’hôtel 4 étoiles attenant au resto, l’hôtel Bassano. À suivre.

Restaurant Kambodgia, 15 rue de Bassano, Paris 16

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

1 Comment

  1. Très joli endroit, même si je note que ce n’est pas trop fait pour les végétariens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *