Actus

Blond and blond and blond

Prenez trois huluberlus débarqués de Suède, qui se sont donnés une noble mission : rendre hommage (« Homaj », en VO) à la chanson française. Voici les Blond and blond and blond, alias la fratrie Mår, Tø et Glär, le trio le plus déjanté que j’ai pu voir dans la catégorie des groupes musicaux comiques. Ils sévissent depuis un petit moment à Paris, et les voici en plein triomphe à l’Européen. Un régal.

blond-blond-blond-2

Interprétations libres. Très libres.

Les voici donc partis pour nous interpréter les grands tubes populaires à la sauce Ikea. Il s’agit d’interprétations libres, et même très très libres, avec des mélodies retravaillées et des paroles qui passent au moulinet d’un accent suédois à couper au couteau.

Il y en a pour tous les goûts : de « tout le monde s’éclate, à la kululu » à une version dramatique de la Compagnie Créole « , en passant par une revisite guerrière des yeux revolvers de Lavoine. Parfois, ça va au-delà de la reprise, les paroles changent et c’est la pure parodie. Et il y a même une version engagée du « Voyage voyage » de Désireless, photo de Trump et de réfugiés à l’appui.

Un trio bien frappé

J’ai aimé la manière dont chaque membre du trio était fouillé dans les moindres détails, du costume aux intonations. Il y a la chef autoritaire et faussement coincée, la première de la classe un peu farouche, et le mec paumé qui semble échappé d’ABBA. Déjà, visuellement, c’est très drôle. Et quand, entre les chansons, les chanteurs-comédiens explorent toutes les facettes comiques de leur personnage, c’est franchement jubilatoire. Ils n’ont pas peur d’explorer tous les styles d’humour, jusqu’à oser quelques scènes un peu trash… et ça marche, c’est drôle.

J’ai pleuré de rire deux fois : la première, lorsque Tø (le seule homme du trio) entreprend de se confier au public dans un monologue franco-suédois de plus en plus incompréhensible. La deuxième, c’est lors d’une réinterprétation de Je t’aime moi non plus. Un monument d’humour absurde comme j’en ai rarement vu au théâtre, du grand n’importe quoi.

Bref, j’ai kiffé ces trois blonds. Du bonheur en barre Krisprolls, allez vite les croquer.

Blond and Blond and Blond, jusque début avril à l’Européen

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

3 commentaires

  • Il sont géniaux! Des rumeurs disent même qu’ils seraient aussi français que toi et moi … 😉

    • et pourquoi pas un père Noël qui n’existe pas non plus ? mais bien sûr qu’ils sont suédois !

  • Ils ont l’air complètement frappés en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *