Balades à Paris, Restaurants, food

Angelina et Marcolini, deux chasses aux oeufs magiques

Dans la liste des marronniers annuels, voici la chasse aux oeufs de Pâques. Et pour nous autres Parisiens ne disposant pas d’un vaste jardin de campagne, les grandes maisons de chocolat ont le chic pour dénicher des spots encore plus magiques que la maison de ta mamie. J’ai eu la chance de partir à la chasse en avance, et cette année c’était carrément fou. Tellement hâte d’envoyer Marius tenter sa chance avec les gamins au taquet pour faire les plus belles prises.

Chasse aux oeufs Angelina pour Tartine et Chocolat

On commence très fort avec le féérique Saint-James, un hôtel hors du temps que je vous présentais dans ce billet. Tartine et Chocolat, la marque culte des tout petits, avait choisi ce cadre pour installer le décor d’une chasse aux oeufs LE-GEN-DA-RY. La maison fêtait ses 40 ans, et a imaginé pour cette occasion un somptueux goûter de Pâques avec Angelina.

Ambiance pastel et preppy avec pièces montées de madeleines, peluches cultes bien fluffy, petits vêtements suspendus, biscuits à l’effigie du petit hérisson mascotte de la marque, et le célèbre Mont-Blanc en format sucette. Si joli ! Les enfants ont été invités à customiser leur panier avant de partir dénicher les oeufs dans le jardin. Et parmi le chocolat, de belles surprises en blanc, rose et bleu comme le Ptitsenbon pour certains chanceux. Ce parfum est tellement réconfortant, une véritable Madeleine de Proust.

Angelina-Tartine-Chocolat-1 Angelina-Tartine-Chocolat-3 Angelina-Tartine-Chocolat-4 Angelina-Tartine-Chocolat-6 Angelina-Tartine-Chocolat-7 Angelina-Tartine-Chocolat-9 Angelina-Tartine-Chocolat-10 Angelina-Tartine-Chocolat-11 Angelina-Tartine-Chocolat-16 Angelina-Tartine-Chocolat-17 Angelina-Tartine-Chocolat-20 Angelina-Tartine-Chocolat-22

Chasse aux oeufs Pierre Marcolini

Marcolini, c’est mon dieu du chocolat. La beauté des formes, la finesse et la puissance des saveurs. Cette seconde chasse au oeufs de mon après-midi pas comme les autres se tenait dans la maison de My Little Paris, planquée dans un coin tranquille de Montmartre près de la place Dalida.

Changement d’atmosphère, on entre ici dans un décor fleuri et bohème hautement instagrammable. Je suis arrivée un peu après la bataille, je n’ai donc pas assisté au lancement de la chasse, les chocolats attendaient sagement dans le salon. Un régal pour les yeux : le parterre de petits oeufs colorés et des Kokeshi, les délicates poupées Japonaises qui sont les stars du Pâques de Marcolini cette année. Je ne vais pas m’étendre sur la qualité du chocolat, il est tout simplement divin.

chasse-oeufs-marcolini-3 chasse-oeufs-marcolini-4 chasse-oeufs-marcolini-7 chasse-oeufs-marcolini-10 chasse-oeufs-marcolini-11 chasse-oeufs-marcolini-12 chasse-oeufs-marcolini-13 chasse-oeufs-marcolini-14 chasse-oeufs-marcolini-17 chasse-oeufs-marcolini-18 chasse-oeufs-marcolini-21

Après ces deux plongées merveilleuses dans un monde de chocolat, je me dis que le « vrai » jour de Pâques ne pourra pas être aussi magique. Mais ce n’est pas grave, Marius est encore trop petit pour en profiter, alors je vais attendre qu’il puisse courir partout pour lui raconter qu’il a déjà écumé en porte-bébé les plus belles chasses aux oeufs de Paris.

Et sinon, où chasser les oeufs ?

Et d’autres idées sur Happy City. Joyeuses Pâques !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *