Guide de survie à Paris avec un bébé : organiser son sac à langer

sac-langer

Marius a quatre mois, et la remarque que j’ai le plus entendue depuis sa naissance c’est « tu es courageuse de sortir autant ». Ce à quoi je réponds que ce n’est pas du courage, mais une évidence : être coincée chez moi avec lui, c’est une punition. D’ailleurs lui non plus ne supporte pas de rester une journée à la maison.

lange-winnie

Je l’emmène partout : au resto, au coffee-shop, en balade dans les rues de Paris. Souvent, on est partis pour une demi-journée minimum. J’ai donc dû troquer ma collection de sacs à main contre un unique sac à langer, objet dont j’ai quasiment découvert l’existence avec mon fils. Le truc ne me quitte jamais, car souvent même quand je sors le soir j’ai tout juste de le temps de larguer le colis (= laisser mon fils à son père entre deux changements de métro) avant de filer. Et c’est comme ça que je me retrouve sans baby mais avec un sac à couches. Alors forcément, on s’attache.

Les premières semaines, je vérifiais quinze fois ce qu’il y avait dedans pour ne rien zapper. Et forcément, j’ai déjà tout fait : l’oubli de lait, de biberon, de couche. Et vous savez quoi ? On s’en sort toujours.

Guide de survie des parents à Paris : le sac à langer

Bref, j’ai voulu vous partager mes indispensables du sac à langer, si ça peut être utile aux futures et toutes jeunes parents c’est top ! Et pour cet exercice je me colle à la vidéo ; un format que j’explore depuis quelques jours et que je trouve génial. Vous retrouverez bientôt des chroniques de restos et d’hôtels sous ce format.

Voici le liens des produits cités :

Et il y a aussi mon porte-bébé Disney x Aubert que j’adore : léger, compact, un bonheur avec les beaux jours.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *