La langue des signes pour bébé avec Happy Winnie

Parler avec son bébé en utilisant la langue des signes ? En bonne novice des tendances autour de l’éducation et des enfants, je n’avais jamais entendu parler de cette méthode. Elle semble pourtant très populaire parmi les jeunes parents, et après une rapide initiation, je comprends pourquoi.

Je vous avais parlé dans cet article de « Happy Winnie », le programme d’évènements organisés à l’occasion des 90 ans du héros Disney. Le mois dernier, j’avais participé avec Louis et Marius à une édition dédié au baby yoga. Sympa, mais mon bébé était vraiment trop petit pour participer et du coup on était restés spectateurs. Cette fois-ci, j’ai laissé le mari et c’est en duo mère-fils que nous sommes allés à la session consacrée à la langue des signes pour bébé. Et on en a bien profité !

happy-winnie-7

L’évènement avait lieu dans un espace situé à Villiers. J’ai retrouvé la superbe mise en scène de la fois précédente, un décor 100% Winnie l’Ourson qui fait kiffer les petits et replonge les parents en enfance. Tout, tout, tout est à l’effigie du célèbre (gros) ourson et de ses copains : mur de peluches, salle de jeu, jouets et accessoires, buffet du petit-déjeuner… Ci-dessous ma vidéo pour partager avec vous cette ambiance.

Après un bon café (oui car nous sommes dimanche matin, au taquet, vie de parent), on passe dans la salle d’activités pour passer à l’initiation avec Anne-Laure Laidet, spécialiste du sujet chez Milk and Signs.

happy-winnie-8 happy-winnie-22 happy-winnie-25 happy-winnie-27

J’ai donc appris quelques rudiments pour communiquer avec son bébé grâce à la langue des signes : manger, prendre le bain, s’amuser, papa, maman… Bien sûr le but n’est pas d’arrêter de parler et de ne communiquer qu’avec les signes, mais d’accompagner la parole pour développer un mode d’échange privilégié.

Comptines et signes

Le plus intéressant, je trouve, c’est de « signer » avec les comptines. Naturellement, on a envie d’accompagner ces petites chansons de gestes, et du coup c’est génial de doubler le chant avec les mains. Pendant l’atelier, il y avait une dizaine d’enfants de tous les âges et ils étaient bien en forme (= pléonasme). Dès qu’on commençait à chanter et à signer une comptine, tout le monde se calmait pour écouter et reproduire les gestes, c’était vraiment chouette. Marius était le plus jeune, mais lui aussi semblait bien intéressé par les comptines.

happy-winnie-20

C’est très facile à apprendre, je pense qu’il faut simplement regarder quelques vidéos pour s’entraîner et bien mémoriser les gestes. En plus, j’ai appris à traduire en langue des signes un bel échantillon de noms d’animaux, dont  le mot « tortue de mer » et c’est vraiment le truc le plus mignon du monde…

Si le sujet vous intéresse, l’organisme de référence s’appelle Bébé fais moi signe. Des animateurs/trices exercent dans toute la France, on peut s’inscrire à des ateliers. Apparemment, en six séances d’une heure, on a déjà de bonnes bases pour bien pratiquer. De mon côté, ça m’a donné envie d’aller plus loin et de partager ça à trois avec Louis ; je pense donc retenter l’expérience, je vous en reparlerai ici.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

1 Commentaire

  • Aurore dit :

    C’est top cette idée d’apprendre la langue des signes dès le plus jeune âge, et ça lui fait une belle ouverture sur le handicap et la différence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *