LOADING

Type to search

Idées week-end dans les Côtes d’Armor

parispelemele 7 mois ago
Share

Ma mère habite près de Saint-Brieuc depuis plus de dix ans, et j’ai passé tous mes étés sur la côte de Penthièvre, dans la partie Est des Côtes d’Armor. Erquy, Pléneuf, Les Sables d’Or, Plurien, vous connaissez ? Oui, Plurien, un village dont le nom  fait toujours un effet boeuf pour ceux qui ne l’ont jamais entendu. Et puis récemment, une de mes meilleures amies a pris une maison de vacances dans ce même coin, une raison supplémentaire (s’il en fallait) de venir encore et encore en Bretagne.

Il y aurait matière à faire une bonne dizaine de billets sur les Côtes d’Armor, vous aurez donc droit à de prochains épisodes, mais pour l’heure voici déjà un aperçu de quelques spots à noter si vous allez dans le coin. J’ai pris ces images pendant le week-end du 1er mai, lors d’un long week-end où on a navigué entre les amis et la famille. Et Marius a vu pour la première fois la Bretagne, et la mer par la même occasion.

Voici donc la vidéo et toutes les précisions dans l’article !

Que faire au nord est des Côtes d’Armor ?

Se balader à Pléneuf Val André

Dans cette petite station balnéaire cossue, on flâne le long de la jetée, avant de descendre sur la grande plage. Vue imprenable sur les maisons et manoirs luxueux qui surplombent le bord de mer.

On n’oublie pas de passer par le centre-ville et sa rue principale où se trouve Le Recommandé, un excellent salon de thé. On y déguste de sublimes pâtisseries créatives : citron vert et crémeux goyave, dôme coco mangue, dôme coquelicot fraise rhubarbe (c’est le gâteau rose flashy que vous voyez dans la vidéo), tarte caramel noix de pécan et sirop d’érable, tarte spéculos pomme yuzu. Il y a aussi une carte de thés et cafés très fournie, délicieux latte réalisé dans les règles de l’art, et brunch le week-end. Incontournable.

cotes-armor-week-end-2 cotes-armor-week-end-3 cotes-armor-week-end-28 cotes-armor-week-end-34

Découvrir Lamballe

Le Haras national de Lamballe a été fondé en 1825, sous Napoléon : c’était la demeure des meilleurs étalons du pays. Ses écuries centenaires sont magnifiques, et ouvertes au public pour des évènements tout au long de l’année. Ici, c’était pour une brocante malheureusement désertée par exposants et visiteurs pour cause de mauvais temps… On peut aussi s’inscrire à une visite guidée à la découverte des pièces historiques du haras, et il y a souvent des démonstrations équestres (surtout l’été). Le lieu est encore bien vivant, occupé à l’année par des résidents passionnés par le monde du cheval.

Le centre de Lamballe présente de belles façades anciennes (comme le musée de l’artiste Mathurin Méheut, natif de la ville) la balade est agréable surtout lorsque le centre est animé. La ville organise même des visites guidées costumées en été. Ne manquez surtout pas le salon de thé le Sucré Salé (je sais, encore des pâtisseries mais je vous promets elles valent le coup !). Le gérant s’est spécialisé dans les choux et macarons aux parfums originaux, et réalise aussi d’excellentes pâtisseries tradi subtilement twistées (religieuse au cassis par exemple).

cotes-armor-week-end-82 cotes-armor-week-end-84 cotes-armor-week-end-88 cotes-armor-week-end-143

Manger des moules, de la mer à l’assiette

Dans le village de Planguenoual, on peut manger des moules avec vue. La Moulerie de la baie a installé son restaurant au pied de ses parcs à moules. Question traçabilité, on ne peut pas mieux faire ! À la carte, les recettes classiques de préparations de moules, du cidre, des frites, what else. Petit conseil : allez-y pendant la pleine saison, de juillet à mars (d’ailleurs le resto n’est pas ouvert toute l’année).

La balade post-repas est toute trouvée, tout droit vers la mer. Mais prenez garde à la marée, l’eau monte vite !

cotes-armor-week-end-120 cotes-armor-week-end-106

Faire (au moins) une brocante

Le terme consacré, c’est vide-grenier, mais chez moi on dit brocante. Alors ça n’a rien de spécifiquement breton, mais ce qui est sûr c’est que le choix est bien plus grand ici qu’à Paris. Dès le printemps, il y a des brocantes tous les week-end. Avec un peu d’organisation (ce site les recense toutes) et si on est passionné, on peut en faire plusieurs sur la même journée. On y trouve tout un tas de choses, beaucoup d’objets et vêtements pour les enfants, de la déco vintage, des fringues… J’ai trouvé des pépites pour Marius, à chaque fois il y a un choix incroyable pour habiller les petits, et j’aime bien l’idée de donner une seconde vie à un vêtement.

Et même si vous ne trouvez rien, le plaisir est moins d’acheter que de se promener, papoter avec les exposants, faire la queue à la buvette pour une galette saucisse et une beurre sucre.

cotes-armor-week-end-173

Flâner à Binic

Binic est surnommé “le grain de beauté des Côtes d’Armor”. Plutôt mignon non ? Il faut se promener le long du port, prendre le temps d’hésiter longuement sur le choix du resto où on dînera face aux bateaux. Parmi les curiosités du coin, un sympathique musée des traditions populaires à faire au moins une fois. S’il fait beau, on préférera se promener le long du sentier des douaniers qui surplombe la mer.

Sur la vidéo, vous pouvez voir l’énorme choix de caramels dans une boutique gourmande sur le port, une crêpe commandée à la crêperie An Arvor, et la fameuse collection de bols bretons affublés de tous les noms.

cotes-armor-week-end-186

Voir le port du Légué

S’il n’a pas le charme évident de Binic, le Légué, porte d’entrée sur la baie de Saint-Brieuc, est aussi un bon spot pour un déjeuners face aux bateaux. Prenez par exemple le resto La Passerelle : cuisine fait maison, une formule déj complète (jusqu’au café !) à moins de 15 euros, c’est le bonheur.

Et dans ma to do depuis un an déjà : Portland, un concept de good food accessible créé par le chef Nicolas Adam qui est déjà aux commandes de la Vieille Tour, un resto gastronomique exceptionnel situé non loin de là (une étoile au compteur et un rapport qualité prix de dingo). Allez-y les yeux fermés.

cotes-armor-week-end-236 cotes-armor-week-end-238

Encore une fois, ce n’est qu’un tout petit aperçu de ce que vous pouvez prévoir pour un week-end dans les Côtes d’Armor, je complèterai avec d’autres idées dès mon prochain séjour, probablement cet été.

N’hésitez-pas si vous avez des questions, je connais très bien le coin !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

1 Comments

  1. Charline 25 mai 2017

    Super article et surtout superbe région… On s’y croisera peut être cet été?… j’ai une maison à Pléneuf

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *