Bonnes adresses, Restaurants, food

Un dîner à la Coupole, comme dans les Années Folles

À Paris, il y a d’un côté les restos qui ouvrent chaque semaine, et de l’autre les institutions qui parviennent à faire déplacer les Parisiens depuis des décennies. Je suis fan, fan fan des brasseries d’antan où on vient rêver au Paris d’hier, de l’humble bistrot avec nappes à carreaux au luxueux restaurant à boiseries dorées.

La Coupole fait partie de ces lieux mythiques, dont le nom seul évoque un monde de fête et de plaisirs. C’est le Paris d’entre-deux-guerres, c’est la naissance de la légende du Montparnasse, c’est la rivalité entre les brasseries qui se battent pour attirer les artistes (le Dôme, la Rotonde, La Coupole : des noms très proches qui résument bien cette bataille !).

En 2011, j’avais publié un premier article sur cette adresse. Je récidive aujourd’hui car à l’occasion de la Fête de la Musique, j’ai eu la chance d’y dîner dans une ambiance vraiment magique. En effet, la Coupole accueillait un Jazz Band et une troupe de danse pour faire revivre le temps des Années Folles.

Un spectacle quotidien

Déjà, en temps normal, la Coupole est un spectacle. On vient ici pour bien manger, mais aussi et surtout pour s’offrir un moment de fête. Le lieu résonne de rires, il y -parfois- un gâteau d’anniversaire qui passe et -souvent- de bonnes bouteilles et des verres qui pétillent. Les serveurs défilent dans les labyrinthes de couloirs si typique des brasseries parisiennes. Et puis ce somptueux décor Art Déco, les piliers peints en 1927 puis dans les années 80.

Pour cette soirée Années Folles, j’ai retrouvé cette même ambiance festive, avec un petit supplément d’âme très vintage. Un beau voyage dans le temps grâce à des artistes de talent, vous pouvez voir un aperçu de la soirée dans la vidéo que je vous ai préparée.

Dans l’assiette, les grands classiques

À la carte, une cuisine traditionnelle de très bon niveau, empreinte de générosité et de gourmandise. Dans ce cadre, on déguste des fruits de mer (le plat signature des grandes brasseries), des viandes et des poissons cuisinées à la manière des grands classiques de la cuisine française. Les plats sont tous très bons, faits avec des produits frais et rehaussés de savoureuses surprises : fruits frais façon sucré-salé, petites sauces bien balancées.

Et ici, pas question de zapper le dessert : comment résister à ce dessert signature à la framboise, en forme de coupole, et dont la coque en chocolat casse sous la cuillère pour révéler un coeur mousseux de chocolat intense ? On ne peut pas, non. Ou alors, on joue les grands classiques en commandant les fameuses crêpes flambées façon suzette, l’éclair chocolat mûre, le milleufeuille à la vanille, le riz à l’impératrice…

La Coupole fait partie de ces lieux de vie qui ne dorment jamais ou presque. On peut venir y prendre son petit-dej, déjeuner, tea time, prendre un verre, dîner. Le service est continu à partir de 12h… ça fait beaucoup d’occasion de venir humer cette atmosphère si particulière.

La Coupole, 102 boulevard du Montparnasse, Paris 14

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

2 commentaires

  • Une super brasserie ! J’adore !

  • Je n’y suis jamais allée, mais je trouve ce type d’endroit génial, car il y a finalement peu de brasserie typiquement Parisienne comme celle-ci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *