Bonnes adresses, Restaurants, food

Un déjeuner chez Les Foodies

Alerte nouveau resto dans un coin privilégié du Marais, assez à l’écart pour déjeuner / dîner peinard et assez central pour profiter de la vie trépidante du quartier.

Avec un nom comme « Les Foodies », on devine l’influence disons très contemporaine des fondateurs du lieu. On s’attend à une déco instagrammable et à des petits plats bien calibrés, et guess what, c’est exactement ce qu’on trouve ici.

Zeus meets Gatsby

Le décor, d’abord, est une réussite. Un mix détonnant entre influences méditerranéennes et inspiration rétro à la Gatsby. Compiler dans un même resto un papier peint qui imite une fresque mythologique et des vitraux Art Déco, il fallait le faire. Côté table, coup de coeur pour les fauteuils en velours vert, et les verres ciselés qui se marient à une vaisselle épurée sublime, digne des grands gastro.

Fusionnons maintenant

Aux manettes en cuisine, un chef Milanais d’origine Thaïlandaise qui a baroudé aux quatre coins du globe. Fusion, vous avez dit fusion ? Et oui. Dans l’assiette, on voyage et ça fusionne plutôt très bien. Entendez une interprétation libre des gastronomies du monde, avec en notes majeures les cuisines méditerranéenne et asiatique.

Lors de notre venue avec Anaïs, nous avons eu un très bel aperçu de cette cuisine colorée, inspirée, mixte. Après un amuse-bouche au poulpe grillé (l’attention qui caractérise une grande cuisine), on passe à l’entrée, un oeuf parfait et asperges.

L’oeuf parfait, on connaît et on ne s’en lasse pas, c’est vraiment la démonstration de l’art de la cuisson qui transcende un oeuf banal en oeuf… ben oui, parfait. Ici, la surprise se nichait sous cet oeuf : un nid de kadaïf, ces cheveux d’anges qu’on trouve dans les pâtisseries orientales ! Mais ne craignez pas l’overdose de miel, ici il n’y en a point. Le kadaïf est bien traité en version salée, c’est original et délicieux.

Nous avons ensuite goûté le plat du jour, un poulet sauce Penang et quinoa noir. Un plat aux influences thaï, la sauce est apparemment une recette secrète de la grand-mère du chef… On apprécie et on en redemande, surtout avec un quinoa si bien cuit. À noter : portion très copieuse, je n’ai pas pu finir mon assiette.

Bananana, bananana…

On viendrait juste pour lui, la star de la maison : le Foodies Split. Un banana split déstructuré et revisité qui comblera les amateurs frustrés du genre. Oui, car quand on aime les banana split on est forcément frustré : vous avez déjà goûté un vrai bon banana split à Paris ? Moi, ça ne m’était jamais arrivé avant celui-ci. La poudre de cacao, la glace maison, les morceaux de banane et la touche agrumes et pistache : divin.

Le dimanche, 3 brunchs au choix

Au déjeuner, la formule est proposée à 21 euros entrée plat ou plat dessert avec deux choix d’entrées et de plats, et trois choix de desserts. Au dîner, c’est à la carte (plats à partir de 18 euros).

Et il y a un super bon plan pour découvrir l’adresse, c’est la carte des brunchs. Trois options possibles : 19 euros pour le brunch « Le croissant », 22 pour le brunch « Les Foodies » à l’anglo-saxonne, et 22 euros pour le « Sunday Roast » avec une pièce de viande grillée. Pensez à réserver !

Les Foodies, 6 – 8 Square Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Un commentaire

  • Les assiettes son vraiment belles ! Je suis bien tentée par un brunch à cette adresse 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *