Animal Kitchen, une belle bête de food

Attention, adresse coup de coeur ! Animal Kitchen, c’est la cuisine du label de musique Animal Records, et qui se trouve au Point Ephémère. J’ai fréquenté le lieu en semaine, le week-end, à différentes heures de la journée et à chaque fois une atmosphère unique règne ici. Un endroit branché mais qui ne se la pète pas pour un sou.

Very Good Food

Chez Animal Kitchen, on t’offre la garantie de pouvoir venir manger un truc ultra-bon tous les jours, de 11h à 23h. Commençons par le brunch, une réussite. On le compose à la carte, et pour 20 euros on a le droit à une viennoiserie, une boisson, un plat salé et une douceur. Et comme ici chacun fait comme il veut, on est aussi libre de commander à la carte sans prendre la formule brunch.

Le tout servi sans chichi dans une vaisselle en plastique ou en carton, au comptoir, chacun choisit ensuite sa place dans la grande salle esprit avant-concert ou en terrasse. J’y suis allée trois fois pour le brunch, et à chaque fois, c’est dément comme c’est bon. Bon, mais sans prétention, à l’image ce beurre au yuzu qui n’a l’air de rien dans son gobelet en plastique et qui explose en bouche. Je pourrais me nourrir entièrement de pain tartiné de cette petite bombe (à droite sur la photo).

Il y a aussi, en vrac : le guacamole avocat yuzu oeufs de truite et ses tacos maison (frais et piquant), le toast de chorizo ibérique (ultra fondant), le banana bread mousse caramel au beurre salé et noix de pécan torréfiées (bon mais pas écoeurant), la briochette aux écorces d’orange (ça change des viennoiseries tradi, même si les puristes auront tout de même le droit de rester sur un croissant), le jus de fruits maison improvisé du jour… Tout est bien sûr fait maison.

Le midi en semaine, c’est petite formule à 11 ou 12 euros avec sandwich, plat du jour ou salade. J’ai déjà testé un très bon plat du jour à base de poulet et légumes bien croquants, et le burger de très bonne tenue.

Tapas, level +++

Le soir, l’ambiance est plus festive (et plus musicale), idéale pour un apéro entre potes. On y boit des bières pour pas cher et si la faim vous guette (impossible pour moi de venir ici sans manger de toute façon), une carte de tapas est à disposition à partir de 3 euros pour des frites de patates douces. J’ai testé la formule découverte à 35 euros qui comprend l’intégralité des 6 tapas ; on étaient 3 dessus, on s’est régalés et il y avait largement assez en quantité. On retrouve dans ces tapas des mets salés servis lors du brunch, complétés d’autres recettes : pancakes japonais et poulpe de galice grillé, ceviche de mulet noir, croquettes de chèvre frais… à chaque fois, les bouchées séduisent par la subtilité des textures, des saveurs, et la surprise des assaisonnements. C’est de la street food sublimée.

Vous l’aurez compris, j’ai eu un vrai coup de food pour la cuisine vive et précise du chef Antonin Gérard (qui se définit comme le « chef de meute » sur son Insta). Nul doute que ses créations sont inspirées par l’art, la musique sûrement, le street art probablement, en tout cas c’est un bonheur à partager. Foncez-y !

 

Animal Kitchen au Point Ephémère, 200 Quai de Valmy 75010 Paris

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *