Des idées pour un week-end à Granville

Il y a quelques semaines, j’ai été invitée à découvrir Granville lors d’un blogtrip d’un jour et une nuit organisé par SNCF Intercités. La destination est en effet desservie par une ligne au départ de Montparnasse, il faut un peu plus de 3 heures pour la rejoindre depuis Paris. Je connais bien la Manche, et pourtant je ne suis allée que peu de fois à Granville… je n’aurais jamais pensé à cette destination pour une idée week-end, et ce court séjour m’a fait changer d’avis ! Le voyage en train est très confortable, on arrive directement en centre-ville, et la ville en elle-même est un spot idéal pour faire le plein de bonnes ondes iodées.

Lors d’un blogtrip, le programme est établi par les organisateurs, en l’occurence ici la SCNF et l’Office de tourisme de la destination. On fait énormément de choses en un temps restreint, et même si parfois c’est un peu frustrant, c’est l’idéal pour revenir avec plein d’idées à vous proposer pour préparer votre week-end. Voici donc une belle dose de suggestions basées sur nos découvertes. Je vous ai aussi fait une petite vidéo, mini guide de voyage en moins de 3 minutes.

Découvrir la ville

La ville est perchée sur un promontoire rocheux au-dessus de la mer, ce qui en fait une station balnéaire à l’allure sauvage et authentique. C’est un peu l’alter ego normand de Saint-Malo en Bretagne (les Normands vont râler en lisant ça !). Lors de notre séjour, il faisait un temps idyllique, mais je suis certaine que ce petit côté indomptable a aussi du charme sous un ciel gris…

L’ancienne cité corsaire fait partie de ces villes où il suffit de se promener dans les rues pour humer le parfum des siècles passés. Une façade ancienne, une inscription sur de vieilles pierres, un chemin un peu caché, et l’imagination fait le reste. Et pour avoir une idée plus précise de ce que fut Granville autrefois, il faut s’inscrire à une visite guidée. Nous avons eu la chance d’accéder au clocher de Notre-Dame de Granville pour avoir une vue imprenable sur la ville, et on a même eu l’honneur d’assister au rituel des cloches avec monsieur le curé… dingue !

Visiter la maison de Christian Dior

C’est une maison toute rose, sortie d’un film ou d’un conte de fées, la maison d’enfance de Christian Dior. Son petit nom ? Les Rhumbs. Elle date du XIXème siècle, a été achetée par les parents du couturier au début du XXème siècle, et est aujourd’hui propriété de la ville. Un secret bien gardé dans un écrin de nature au-dessus de la mer, avec un jardin public, joyau très fréquenté par les Granvillais.

La visite de cette maison est un petit enchantement, tout ici est à taille humaine et permet de plonger dans l’univers de l’artiste à pas feutrés. En ce moment et jusqu’en janvier 2018, une exposition se tient en écho à l’expo parisienne des Arts Décos. On plonge « aux sources de la légende », dans un monde tout en rose (la maison) et gris (les pierres, les nuances du ciel), la toute première palette de Dior.

Faire une balade en gyropode

Gyro quoi ? Mais si, vous savez, ce sont ces engins à deux roues qu’on voit parfois passer en ayant le sentiment que les gens se laissent porter sans rien faire. Erreur, l’engin demande de la concentration et une certaine tension physique ! Mais qu’est-ce que c’est plaisant !

Nous avons testé cette activité avec une entreprise locale qui propose des balades en gyropode dans la région. Je n’étais pas très rassurée au début mais la maîtrise se fait très rapidement, et on prend vite du plaisir à dévaler les routes normandes. J’ai adoré cette expérience, le cadre est magnifique, entre mer et campagne. Je vous recommande vivement de tester, entre amis ou en famille, c’est magique !

Se lancer dans une tournée des artistes

On le sait, la Normandie inspire depuis longtemps les artistes de tous bords, et Granville n’échappe à la règle. La ville accueille de très nombreux ateliers d’artistes, et d’une manière générale on sent la culture artistique très forte qui règne ici. De nombreux ateliers se situent en centre-ville et notamment rue des juifs, mais d’autres sont plus en retrait comme l’atelier coloré de Xavier Hortala, dont j’ai beaucoup aimé l’univers très inspiré de la mer.

Ces ateliers résolument tournés vers le grand public proposent rencontres et activités thématiques, comme la Galerie Marée Moderne qui organise des ateliers créatifs avec les enfants.

Faire du shopping

Côté shopping, la ville a sérieusement de quoi se laisser tenter. Boutiques de déco, de fringues, de bijoux, sans oublier les adresses gourmandes… heureusement qu’on étaient pressés, sinon j’aurais dépensé beaucoup trop de sous.

On a eu la chance de rencontrer l’une des fondatrices de Macon et Lesquoy, une marque que j’aime d’amour et dont le siège est situé à Granville. Leurs bijoux, reconnaissables entre mille, sont des merveilles. On peut les shopper chez La Kolloc, une boutique créée par deux soeurs et qui met en avant les créateurs. Sélection pointue et canon.

Autre coup de coeur, cette fois côté déco : l’Ilot Lamp, qui combine des objets dénichés un peu partout (mais qu’on ne trouve pas partout, justement) et des créations maison comme des bijoux en corde originaux et très, très beaux. Du bon goût, de belles choses.

Où loger, où manger à Granville ?

Nous avons passé une nuit à l’hôtel Mercure, une belle adresse dont l’intérêt majeur est de se trouver au bord de l’eau. Du coup, le dépaysement est garanti pour nous autres petits Parisiens : on prend son petit-déj avec vue sur la mer, et quelle mer ! Une mer majestueuse, enveloppante, spectaculaire. Autre adresse incontournable de la ville, l’hôtel des Bains, un endroit historique en plein centre ville.

Côté food, j’ai adoré notre déjeuner chez la Dame Gourmande, cantine un brin rétro en plein coeur du centre ville. Formules maison aux petits oignons et à petits prix, buffet de desserts très alléchants, accueil ultra gentil. Le week-end, c’est brunch avec chocolat chaud et scones au menu.

On a également goûté directement chez le Poissonnier (le P’tit Mareyeur) la fameuse assiette Granvillaise avec notamment des bulots et le bouquet de Chausey (des crevettes). La ville est très connue pour la fraîcheur de ses fruits de mer.

Enfin, on a goûté une autre version des bulots, cette fois-ci en chocolat, un régal. C’était chez le chocolatier « A la tentation« , une superbe boutique tenue par une famille de passionnés, et qui a la bonne idée de cacher un salon de thé à l’arrière, allez-y ! Ne passez surtout pas à côté des bulots et praires en chocolat, ils sont à tomber.

Voilà pour le petit tour des choses à faire à Granville, ça a été pour moi une très belle surprise et j’ai très envie d’y retourner pour prendre le pouls de cette ville en hiver. Pourquoi pas en février pour le Carnaval, parmi les plus réputés de France.

Pour aller à Granville, misez sur le train Intercités : les trains sont franchement impeccables et confortables, on trouve des Preum’s à partir de 15/20 euros, et l’arrivée en pleine ville est très pratique. Go !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

1 Commentaire

  • Aurore dit :

    Après notre long voyage en Asie, j’ai envie de visiter la France, car c’est un peu l’oubliée de nos voyages et weekends !
    Tu parles très bien de cette jolie ville de bord de mer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *