Bonnes adresses, Restaurants, food

Blueberry : les meilleurs makis de Paris

Depuis mon séjour au Japon en mars dernier, je poursuis lentement mais sûrement ma quête des meilleurs restos japonais à Paris. Et dans la catégorie sushis branchés, voici Blueberry, un “sushi bar de tradition californienne”. Vous avez dit fusion ? Banco !

L’adresse est bien planquée dans le 6ème, dans un pur écrin parisien fait de poutres et d’alcôves. Un spot branché éclairé de bleu, où l’on vient refaire le monde entre gourmets. Car l’endroit n’est pas seulement un repaire tendance : c’est surtout un excellent restaurant.

salle du resto blueberry

Makis bar à la sauce californienne

Ici, les sushis et makis sont cré-a-tifs. Oubliez les mauvaises recettes de makis et sushis revisités des grandes chaînes : je parle ici de vrais bon makis, aussi beaux que bons. À la carte, on fait son choix parmi des associations surprenantes : saumon mariné et framboise ; gambas et mayonnaise épicée ; poulet mariné et avocat…

table blueberry

Makis d’exception

Une fois à table, c’est un festival de formes et de couleurs. Et en bouche… une surprise à chaque bouchée. Coup de coeur pour “Rackham Le Rouge” : tempura de gambas, thon mariné, carpaccio de truffes, concombre, mayonnaise épicée, oeufs de poisson volant et ciboulette. Vif et piquant, une petite claque ! Il y a aussi les makis à l’anguille grillée et bonite fumée, qui m’ont rappelés les okonomiyaki, ces fameuses omelettes japonaises avec des feuilles de poisson séché qui semblent se mouvoir tout seuls !

Tout est frais (ça va de soi), et il y a ce petit supplément d’âme qui marque les dîners d’exception. On sort des sentiers battus avec l’impression de découvrir un nouveau genre. Et ça continue avec le dessert, qui valent à eux seuls le déplacement : un vrai mix entre pâtisseries tradi et délicate touche japonaise.

Myrtilles & matcha

Avec mon amie ce soir-là, nous avons testé le tiramisu à la crème de sésame noir et framboises fraîches et la tartelette aux myrtilles fraiches et crème de thé matcha. Deux merveilles. D’abord, visuellement : cette petite tarte croulant sous les myrtilles est une invitation à la gourmandise. J’ai peu l’habitude de manger des myrtilles, ici elles étaient incroyablement douces, l’onctuosité de la crème au matcha y était sans doute pour quelque chose. Le tiramisu était lui aussi délicieux : une ré-interprétation tout en légèreté de ce grand classique. Il faut que je revienne goûter les mochis !

Côté tarif, on est dans la fourchette des très bons dîners parisiens (compter 40 euros minimum par personne). Prix plus accessibles le midi. Dans tous les cas il faut y aller : c’est une belle expérience ! Et pour finir dans la même catégorie des sushis et makis qui bouleversent les papilles je vous recommande Kokoya.

Restaurant Blueberry
6 rue du Sabot, Paris 6

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *