Une nuit à Versailles, les Grandes Eaux Nocturnes

Voici venu le mois d’août. Paris se vide, comme chaque année, lentement mais sûrement. Les commerces et les restos ferment leurs portes, et nous sommes obligés, pauvres de nous les travailleurs du mois d’août, de troquer nos réconfortantes pauses dej bentos / bagels / burgers contre les plats Picard et Monoprix qui eux sont toujours …