Au fil des Araignées, au Museum National d’Histoire Naturelle

Elle court, elle court l’araignée ! Elle vagabonde dans nos imaginations débordantes, s’insinue dans nos pires cauchemars. Serait-ce la faute à ses longues pattes crochues ? Le mouvement sinueux de ses déplacements ? Ses toiles ingénieuses qui en font une prédatrice hors-pair ? Toujours est-il que les arachnophobes sont nombreux. Moi qui suis une vraie trouillarde en …