Revue de ciné : La piel que habito, Un jour, Mes meilleures amies

La piel que habito Entre ses mains Le dernier Almodovar est très déstabilisant : à la fois complètement allumé et terriblement classique. Difficile de vous raconter l’histoire sans dévoiler l’essence du film. Disons en deux mots qu’il s’agit d’un inquiétant chercheur qui dissimule chez lui une superbe créature, sorte de femme objet soumise à des expériences scientifiques. …