Actus

Virgin Suicides, le livre

J’ai découvert Virgin Suicides à travers le roman original écrit par l’américain Jeffrey Eugenides, et qui a inspiré le film de Sofia Coppola. L’histoire tient en une phrase : dans une banlieue américaine sans histoire des années 1970, cinq soeurs décident de mettre fin à leurs jours. Tout est dit, rien n’est dit, et c’est à partir de ce paradoxe que se développe tout le récit. A travers le regard d’anciens adolescents fascinés par les soeurs Lisbon, on s’interroge sur le mystère d’un suicide collectif qui trouble la tranquilité d’une communauté apparemment paisible.


Ce livre, traduit en français suite au film, est absolument terrifiant. Les soeurs Lisbon ont continué à me hanter plusieurs semaines après avoir lu la dernière page. L’écriture tout en finesse plante peu à peu tous les éléments d’une drame prévu d’avance. Car c’est la force du récit : pas de rebondissements, pas de grands effets dramatiques, ici l’horreur se dessine en silence et sans remous. Au fil des pages, truffées de métaphores et de passages descriptifs dans lesquels chaque objet prend part à l’intrigue, la même question taraude le lecteur : pourquoi vont-elles passer à l’acte ? Privé des confessions des principales intéressées, ne peut que cumuler les maigres indices collectés par les adolescents. On parvient à humer l’atmosphère proprement étouffante qui tient les filles prisonnières. On s’interroge sur la vraie nature de leurs parents : tortionnaires au sang froid ou spectateurs impuissants de la déchéance de leurs enfants ?


Les questions se suivent et restent en suspens. En trame de fond, la critique d’une Amérique puritaine qui ferme les yeux sur les faiblesses. Et puis, non, l’auteur nous rappelle qu’on ne peut faire de raccourcis et chercher à tout prix à donner un sens au drame. Si bien qu’à chaque fois que l’on croit comprendre, il nous force à nous confronter à cette absence de réponse. Troublant. Dérangeant. Réussi. Mon obsession, depuis la lecture du bouquin, c’est de voir l’interprétation de Sofia Coppola.

Avez-vous vu le film ou lu le livre ? Qu’en avez-vous pensé ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

13 Comments

  1. J’ai beaucoup aimé le film mais je suis sûre que le livre est bien meilleur!!!! Je le note, j’ai envie de le découvrir!

    1. en effet je te le conseille!

  2. Ça fait plaisir un article sur Virgin suicides! J’ai découvert le film a sa sortie a l’époque et il m’avait bouleverse. Film et bande originale de Air magnifiques.

    1. exact il parait que la bo est top, j’avais adoré la bo de marie-antoinette

  3. Je n’ai pas lu le livre et pas vu le film non plus, cependant ton article me donne envie de découvrir d’abord le livre … Cette possibilité de plusieurs lectures du récit m’intrigue … j’aime les livres qui nous poussent à réfléchir.
    Très bel article.

    1. Merci beaucoup 😉

  4. Le film m’a fait l’effet que tu décris. Pourquoi ? Comment ? J’y ai pensé pendant un moment. J’aime beaucoup ce film. Du coup, jvais voir pour lire ce livre.

    1. c’est plutôt bon signe alors, le film doit être assez fidèle au livre, c’est ce que laisse entendre la bande annonce en tout cas

  5. J’avais moi même rédigé un article sur les sœurs Lisbon.
    J’avais en premier lieu vu le film, et avait été bouleversée par la façon de filmer de Sofia Coppola. Tout en teintes pastel, un peu trop surexposé, l’ambiance languissante, et la musique de Air qui vient poser le décor.
    Et puis, j’ai lu le livre, et j’ai trouvé les mots magnifiques.
    Pour moi, Sofia Coppola a su transcrire parfaitement en images les mots de Eugenides.
    Je ne sais pas si l’inverse sera possible pour toi (on dit souvent qu’il est rare d’aimer un film quand on a lu le livre en amont!). Mais j’espère que tu ne sera pas déçue!

    1. J’espère effectivement c’est jamais très bon dans ce sens là, le film après le livre! je vais de ce pas voir ton article

  6. je n’ai pas lu le livre mais vu le film qui est bouleversant et visuellement très beau ! Sofia Coppola a réussi un très bon film.

    1. et bien plus aucun doute alors, il faut vraiment que je vois ce film!!!

  7. Pas lu le livre non plus, mais comme les autres, le film m’a bouleversé. Ton article transcrit parfaitement l’atmosphère du film … qui doit donc être assez fidèle. Kirsten Dunst est tellement juste que ce rôle lui colle à la peau, et sa beauté nordique y est pour beaucoup. Impossible ensuite d’écouter Air sans y repenser. Fonce voir le film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *