Actus

3 films : 2 coups de coeur, une déception

Secret de famille

Incendies est probablement l’un des meilleurs films de l’année. Pas le plus agréable, ni le plus accessible, mais il mérite vraiment d’être vu.

L’histoire débute au Canada.  Des jumeaux d’une trentaine d’année découvrent l’étrange testament de leur mère : elle leur a laissé deux lettres, une pour un frère dont ils n’ont jamais entendu parler, et l’autre pour un père qu’ils n’ont pas connu et qu’ils croyaient mort. Sans la remise de ces lettres, leur mère a stipulé qu’elle refusait toute sépulture. Jeanne, la soeur, s’envole donc pour un pays inconnu, celui où a grandi sa mère. Simon, le frère, la rejoint bientôt sur la route de leurs origines. En parallèle, on découvre la vie de leur mère à travers une série de flash back : un récit de vie poignant, au coeur d’une guerre de religion qu’on ne parvient pas à identifier. Normal, l’histoire se déroule dans un pays fictif du Moyen-Orient : cela permet au film d’échapper à toute prise de position politique.

Le début est un peu laborieux, mais c’est parce qu’il faut un peu de temps pour disposer toutes les pièces du puzzle. Difficile de vous en dire plus sans révéler l’intrigue. Je ne peux que vous conseiller de le découvrir par vous-même ; c’est tout simplement le genre de film qui vous prend aux tripes.

God save the King

Le Discours d’un roi est aussi réussi que prévu. Le film retrace l’histoire du roi George VI, père de l’actuelle reine d’Angleterre, à travers son combat contre le bégaiement. Le sujet est à la fois original et universel, les acteurs excellents, la réalisation ultra soignée. Un peu trop peut-être… quelques prises de risque auraient pu amener un peu plus de piquant au film. Mais on ne va pas bouder notre plaisir, il est indéniable. Pour ma part j’étais ravie de découvrir Hélena Bonham Carter à contre-emploi, en femme douce et aimante, elle qui est plus habituée à jouer les folles furieuses (dans Harry Potter, Alice au Pays des Merveilles ou Sweeney Todd).

L’histoire d’amitié entre le roi (Colin Firth) et son orthophoniste hors-norme (Geoffrey Rush) est d’autant plus émouvante qu’elle est racontée avec une jolie pudeur toute britannique. Seules les musiques lancinantes étaient de trop. Difficile de trouver la justesse parfaite sans céder aux ficelles cinématographiques…

Danse avec les cygnes

Une fois n’est pas coutume, j’ai gardé la déception pour la fin : j’ai nommé le soi-disant génial Black Swan. Sur le papier, le film avait tout pour me plaire, et je trépignais d’impatience depuis sa sortie mercredi dernier. Et pourtant… j’ai bien compris ce qu’on voulait nous raconter, la tentation de la destruction, la dualité de l’être, l’oppression du corps et le rêve de liberté… mais je n’ai tout simplement pas adhéré. Tout est tellement prévisible ! On assiste impuissants à la folie grandissante de l’héroïne, sans pour autant parvenir à la cerner. Normal, on est complètement privés de contexte, j’ai trouvé que les personnages manquaient cruellement de profondeur. J’aurais aimé moins de scènes d’hallucinations (certaines sont grotesques), et plus de récit. Je ne vais pas nier que la performance de Nathalie Portman est incroyable, que les scènes de danse sont magnifiques, mais toute cette énergie me semble gâchée par un réalisateur qui se regarde un peu trop le nombril (entendez par là, qui multiplie les effets souvent gratuits). Une envie tout de même, en sortant de la salle : redécouvrir le lac des cygnes. Sinon, je suis passée à côté du film.

Si vous les avez vus, quel est votre avis sur ces trois films ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

18 Comments

  1. Comme beaucoup, j’ai adoré le discours d’un roi, un film magistral!

    1. Parispelemele says:

      j’ai l’impression que ce film fait l’unanimité

  2. Le premier je ne le connais pas mais tu donnes envie de le découvrir. En cherchant le nom du réalisateur j’ai vu d’ailleurs qu’il faisait l’objet de bonnes critiques. Le deuxième, je suis tout à fait d’accord avec toi. Quant au troisième, j’avais une furieuse envie de le voir mais je crois que je suis à saturation. J’ai lu trop de critiques sur la toile le concernant ces derniers temps.

    1. Parispelemele says:

      oui Incendies a reçu de nombreux prix, je pense que c’est objectivement un film de qualité même s’il ne plaira pas forcément à tout le monde. Pour black swan, c’est fou comme il y a eu de billets sur le sujet ! j’ai trouvé ça un peu disproportionné par rapport à l’intérêt du film. Après si tant de personnes l’ont aimé, il y a sûrement une raison, que je n’ai pas encore trouvée…

  3. Moi aussi j’ai beaucoup aimé “Le discours d’un roi”, le seul des trois que j’ai vu. Je pensais également voir Black Swan, mais ton billet confirme mes doutes…

    1. Parispelemele says:

      n’hésite pas à te faire ta propre opinion. Mais si tu dois choisir entre black swan et incendies je te conseille vraiment le deuxième

  4. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par arthmerl, Paris pêle mêle. Paris pêle mêle a dit: 3 films : 2 coups de coeur, une déception http://tinyurl.com/6a59wqx […]

  5. Je n’ai pas vu “Incendies” mais c’est vrai que je vois plein de bonnes critiques de ce film, ça donne envie! Comme toi j’ai a-do-ré Le Discours d’un Roi (the King’s Speech), quant à Black Swan j’ai bien aimé sans être dithyrambique comme toutes les critiques que l’on voit fleurir ici ou là. J’adore la danse et comme toi le film m’a donné envie de revoir un ballet! Sinon j’ai beaucoup aimé Vincent Cassel, et l’histoire, même si elle est prévisible, a réussi à m’emporter. Tu peux retrouver les billets sur mon blog. Bonne journée! ;o)

    1. Parispelemele says:

      c’est marrant, moi j’ai plutôt été déçue par Cassel, je trouve que c’est toujours le même d’un film à l’autre. Il me saoule 🙂 je vais voir tes billets sur ces films. Bises

  6. Hello!
    J’ai vu deux des trois films que tu présentes : Le Discours d’un Roi & Black Swan.
    Pour le premier, rien à redire, il a été excellent de bout en bout avec applaudissements nourris à la fin. J’y retournerai.
    Pour le second, je suis plus “dubitative”. Il ne m’a pas laissé indifférente, mais je suis sortie de la séance avec l’étrange sensation de ne pas savoir si j’avais aimé ou pas. Avec du recul, j’ai bien apprécié, Nathalie Portman y est formidable, Vincent Cassel un peu moins, mais pour le coup, je n’y retournerai pas pour une “seconde lecture”.
    Concernant Incendies, le bouche à oreille est vraiment excellent, donc je vais peut-être juger sur pièces.
    Enfin… bonne journée!!!

    1. Parispelemele says:

      On est d’accord alors ! moi non plus je ne tenterai pas une seconde lecture pour Black Swan. Je ne pense pas que ça serait plus efficace. Merci pour ta visite en tout cas 🙂

  7. Je n’ai pas encore vu incendies. En revanche j’ai adoré le discours d’un roi.
    Concernant black swan, j’ai été un peu fatiguée par les manières de vierge effarouchée de Nathalie Portman (enfin jusqu’à ce que le black swan prenne possession d’elle). J’admets néanmonis qu’elle joue vraiment bien.

    1. Parispelemele says:

      ah oui j’avais oublié ça, moi aussi elle m’énervait au début à jouer les saintes nitouches, c’était vraiment limite ! la meilleure scène est vraiment celle du cygne noir, mais elle est brève et arrive trop tard.

  8. Entièrement d’accord avec toi sur Black Swan ! D’ailleurs je découvre ton billet et je vois que nous avons utilisé le même adjectif “grotesque”. Et c’est d’autant plus une déception que je trépignais tout comme toi.
    Très envie de voir “le discours d’un roi”.

    1. Parispelemele says:

      oui j’ai vu ton avis, on est bien d’accord. Surtout toi qui connait bien l’univers de la danse

  9. Eh bien finalement, très très grosse déception The Black Swan. J’ai pas accroché du tout moi non plus!

    1. Parispelemele says:

      On a souvent les mêmes goûts j’ai remarqué 🙂 c’est bon à savoir pour se repérer !

  10. Je te rejoins pr Black swan sur la profondeur des personnages. En revanche je n’ai pas lu de critiques sur le sujet, et l’histoire ne m’attirait pas particulièrement. J’ai été soufflée.

    Deception, je n’ai jamais trouvé le moyen d’aller voir Incendie … 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *