Actus

Contre toi (et avec Pio Marmaï)

C’est officiel : Pio Marmaï est mon nouvel acteur fétiche. Je l’ai repéré en 2008 dans “Le Premier jour du reste de ta vie” ; il m’avait ensuite épatée aux côtés d’Anaïs Demoustier dans “D’amour et d’eau fraîche” dont j’avais parlé ici ; un peu plus tard il a même réussi à sauver un film complètement à l’ouest,  “La loi de Murphy”. Et le voilà dans le huis-clos “Contre-toi”, de Lola Doillon, avec Kristin Scott Thomas.

Pio Marmaï, un mix réussi entre Romain Duris et Vincent Elbaz

Le pitch de “Contre Toi” : “Des sentiments naissent entre un jeune kidnappeur et sa victime, une femme chirurgien. Celui-ci veut se venger d’un accident médical qui l’empêche de vivre sereinement et décide d’enlever cette femme qu’il tient pour responsable. Lorsque cette dernière parviendra à s’échapper, elle n’aura de cesse de retrouver son geôlier, autant par amour que par vengeance.” Source : Mars Distribution.



Les avis sont partagés sur ce film, je préfère donc vous prévenir que ma critique va être complètement partiale.

Pour un tel sujet, pas besoin de multiplier les effets. La réalisatrice propose une mise en scène minimaliste et efficace, qui fait la part belle au jeu des deux acteurs, présents pratiquement en continu à l’écran. On voit la séquestration du personnage interprété par Kristin Scott Thomas dans toute sa brutalité, sans emphase ni mystification du ravisseur. Le style est brut, les détails sordides ne nous sont pas épargnés mais ils ne sont pas gratuits. Pendant la première partie du film, on assiste à la déchéance de cette femme emprisonnée dans une cave par un homme dont elle saisit les faiblesses au fur et à mesure de leurs échanges. L’attachement particulier qui s’établit entre eux est indéfinissable, improbable, contre nature, presque incestueux. La différence d’âge contribue à l’ambiguïté de leur relation. Peut-il vraiment y avoir des sentiments entre une victime et son geôlier ? Drôle de phénomène que le syndrome de Stockholm… Alors non, la fin n’est pas très originale, mais elle est inévitable.

J’ai trouvé le sujet passionnant, le récit crédible, l’interprétation excellente. On y croit (ou du moins, j’y ai cru). C’est un peu banal de dire que Kristin Scott Thomas est une actrice incroyable, mais c’est tellement vrai. Et comme je le disais en intro, le petit Pio est plus qu’à la hauteur. Vivement son prochain film !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

3 Comments

  1. J’irais bien voir ce film mais je ne sais pas quand est-ce qu’il sortira en Angleterre… Merci pour ce billet en tout cas!

    1. Parispelemele says:

      de rien 🙂

  2. J’ai franchement envie de le voir moi aussi ce film depuis que j’en ai entendu parler. Tu confirmes cette envie. Je trouve Kristin Scott-Thomas remarquable en tant qu’actrice et l’histoire me branche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *