Actus

L’amour dure trois ans, by Frédéric Beigbeder

Vendredi, j’ai assisté à l’avant-première de “L’amour dure trois ans”, le premier film de Frédéric Beigbeder qui sort aujourd’hui en salles. Il s’agit de l’adaptation de son roman du même nom. C’est l’histoire d’un homme (joué par Gaspard Proust) qui, après son divorce, met au point une théorie qu’il formalise dans un bouquin : l’amour dure trois ans. Sauf qu’entre temps, il a bien sûr rencontré la fille qui lui correspond (Louise Bourgoin) et qui va mettre à l’épreuve ses certitudes…

Dit comme ça, ça ressemble au scénar classique d’une bonne vieille comédie française. Et c’est vrai que l’histoire n’a rien de très original ; ce qui l’est en revanche, c’est l’importance que le réalisateur a accordé aux détails : des seconds rôles aux dialogues les plus basiques, en passant par le choix des tenues. Rien n’a été laissé au hasard, sauf peut-être le jeu des acteurs qui font preuve d’une spontanéité finalement assez peu commune au cinéma. Au final cela donne un film à la fois bien maîtrisé et extrêmement attachant. Pour une première, c’est une belle réussite.

J’ai adoré le couple Bourgoin / Proust, on y croit vraiment (ce Gaspard, quelle découverte !), Joey Starr génial à contre-emploi (vous saurez pourquoi à la fin du film), et deux femmes de poigne qui sont au top dans leurs rôles respectifs : Anny Duperey qui joue la mère du (anti)héros, et Valérie Lemercier parfaite en éditrice à l’humour cinglant.

Après la projection, Frédéric Beigbeder est venu himself répondre aux questions et commenter quelques scènes du film. Je dois avouer que je n’ai lu aucun de ses livres, j’ai juste vu l’adaptation ciné de 99 Francs. Et bien mes a priori en ont pris un coup : pas hautain pour un sou, Beigbeder m’a paru bien loin de l’image de dandy snob et blasé que je me faisais -un peu paresseusement, c’est certain-. Je l’ai trouvé très humble, et même intimidé dans son nouveau rôle de jeune réalisateur. Il nous a raconté en toute simplicité quelques anecdotes sur les acteurs, le tournage, et la genèse du film. Vraiment sympa, quoi.

Ah oui, aussi : j’ai aimé ce film dès les premières images, parce qu’elles ont démarré sur une magnifique reprise de Your Song, par une certaine Ellie Goulding. L’ami Wikipédia me signale que c’est cette interprétation qui a été donnée pour la première danse du mariage royal de William et Kate. Pas dégueulasse. Bon, je n’ai pas retrouvé les images (ni du mariage -je les aurais d’abord revendues à Gala-, ni du film), alors vous vous contenterez du clip…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Sjll7yySgMs[/youtube]

Allez, pour finir, je ne résiste pas à l’envie de vous montrer quelques scènes du film ; mais le mieux, c’est encore d’y aller !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=1WOzyGgUJuI[/youtube]

“Non, ça c’est mon verre d’eau. Repose. Merci”

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=kE5jTuaVgjI&feature=relmfu[/youtube]

“Jessica, regarde-moi, regarde-moi, souris-moi… non, ne souris pas.”

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

7 Comments

  1. Quelle belle version de “Your song” !
    Tu donnes vraiment envie !

    1. tu me diras ce que tu en auras pensé

  2. Merci pour ces jolis mots. J’avais lu le livre il y a quelques années et irait me plonger dans l’obscurité pour voir son adaptation. Et belle découverte Ellie Goulding !

    1. ah, toi non plus tu ne connaissais pas ! on s’est moqués de moi parce qu’il paraît qu’elle est déjà très connue…

  3. Je me demande si Gaspard et Louise Bourgoin ont pas eu une petite relation ensemble, ce qui rend assez réaliste leur couple à l’écran. Allé, j’irai pê le voir, histoire de se remémorer qu’on peut tjs tomber amoureux !

    1. c’est ça la magie du cinéma !

  4. Vu auj ! Très agréablement surprise. Joli couple à l’écran, et le personnage de Joey Starr, à mourir de rire ! Bonne comédie, mais pas aussi corrosif ue le livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *