Actus

Les Gazelles au cinéma

Hier est sorti le film Les Gazelles, une comédie française réalisée par Mona Achache et interprétée par Camille Chamoux, Audrey Fleurot, Joséphine de Meaux… entre autres. C’est l’histoire d’une jeune femme, Marie, qui a tout pour être heureuse. Un mec gentil et amoureux, un emploi stable, un appart fraîchement acheté. Mais le prêt qu’elle signe sur trente ans est le grain de sable qui fait péter le système. Elle plaque tout pour faire un break, et rencontre une bande de copines qui vont lui faire découvrir les nouveaux codes de la séduction.

Tu dis qui, tu dis où, tu dis quand, tu dis comment

Après 14 ans de couple, Marie a tout à réapprendre sur ce que veulent les femmes, et ce que les hommes peuvent leur offrir. Pour gagner sa place dans la jungle de la drague, il faut mener la danse : “tu dis qui, tu dis où, tu dis quand, tu dis comment” : en d’autres termes, c’est toi qui emballe, et c’est toi qui part la première. Parce que l’humiliation rode au coin du lit. Et qu’il est hors de question de se faire jeter par des mecs qui ne veulent plus s’engager, alors autant les dégager en premier. Ne pas céder à la facilité de se caser avec le premier venu ni de rester avec un homme qu’on n’aime plus, le voilà le combat des gazelles. Et elles résistent en bande, avec le bonheur d’être ensemble et de faire la fête.

gazelles

C’est donc un film drôle, mais c’est aussi une réflexion sur le couple qui secoue pas mal. J’ai repensé à cet article de Rue89 sur les nouvelles formes de relations amoureuses. Pour ajouter à la critique du couple une critique sociale, Marie bosse au Pôle Emploi, ce qui donne lieu à des scènes hilarantes.

Coup de coeur pour ces gazelles

J’ai adoré ces Gazelles à contre-courant des stéréotypes, et j’ai aimé cette histoire en sens inverse d’une fille qui, au lieu de chercher le prince charmant, s’en détache pour tester quelques crapauds. Même s’il s’appuie parfois sur des ficelles un peu trop classiques (coup de foudre amical / engueulade / réconciliation), le propos est nuancé et plein de bon sens. Pas de véritable happy ending, pas de leçon de morale dans un sens ni dans l’autre. Le film montre la difficulté à vivre dans un modèle tout tracé, mais n’encense pas pour autant la liberté que représente le célibat. Cette liberté, elle se paie au prix fort : les angoisses post-cuites, la mélancolie des dimanches soirs, les coupes de cheveux à 150 euros pour allumer en soirée et ne pas se faire doubler par des filles plus jeunes.

Camille Chamoux est irrésistible en girl next door à laquelle on peut toutes s’identifier. Du côté des gazelles, on craque pour la drolissime Joséphine de Meaux (inoubliable Caro de Nos Jours Heureux) et pour Audrey Fleurot, la plus belle rousse du cinéma français. Cette fille a un charisme de fou, j’espère la revoir dans de prochains films. Avec Camille Chamoux, elles forment un super duo, encore un fois loin de tout ce qu’on est habitués à voir. Les autres gazelles sont aussi très chouettes, j’étais super contente de voir Camille Cottin, notre Connasse nationale (décidément les Camille sont des filles très drôles).

Je vous conseille vivement ce film, et de mon côté j’ai très envie de voir Camille Chamoux sur scène pour son spectacle “Née sous Giscard”. Cette fille respire l’intelligence. La preuve avec son analyse de nos comédies romantiques préférées.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

2 Comments

  1. J’ai bien envie d’aller voir ce film qui semble être une très sympathique comédie bien girly!

  2. Ta critique est vraiment super ! c’est exactement ça que j’ai ressenti aussi, et je partage ton coup de cœur. Je suis du côté célibataire et ça m’a pas mal parlé. La rupture douloureuses, les crapauds. Mais je pense que ce film peut parler à tout le monde, quelque soi sa situation personnelle, et que l’on soit un homme ou une femme. Les comédiennes sont géniales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *