Expositions

6 bonnes raisons d’aller voir l’expo Paris 1900

Oyez, oyez, vaillants Parisiens du mois d’août, vous qui bravez la pluie et les photos de vacances de vos potes sur Facebook, profitez du calme de la ville pour profiter des expositions de la saison qui se terminent bientôt ! En tête de votre liste doit figurer Paris 1900, la ville spectacle. J’ai vu cette expo il y a déjà quelques mois mais je n’avais pas trouvé le temps de faire un billet. Alors à défaut de vous retracer tout le parcours de l’expo, voici mes quelques bonnes raisons d’aller la découvrir avant qu’il ne soit trop tard.

6 bonnes raisons de voir Paris 1900, la ville spectacle

1/ Parce que c’est, selon la plupart des critiques, la meilleure expo de la saison. Je suis bien d’accord, et je souligne d’ailleurs que les expositions du Petit Palais sont toujours d’excellente qualité, et qu’on en a pour son argent. La scénographie est bien pensée, le parcours clair et très vivant.

scenographie-paris-1900

2/ Pour saisir l’effervescence d’une Exposition Universelle. Parce qu’on a du mal à imaginer l’ampleur de cette grande fête qui rythmait la vie de la cité pendant plusieurs années. A l’occasion de la grande Exposition Universelle de 1900, c’est le visage de Paris qui s’est transformé : des Palais sont sortis de terre, le mythe de la Parisienne s’est forgé, les codes ont bougé. La scénographie s’inspire d’une Exposition Universelle : les pavillons thématiques structurent le parcours du visiteur, qui va de surprise en surprise. Entre les différentes salles, des vidéos nous replongent dans l’atmosphère de l’époque.

affiche-expo-universelle

3/ Pour admirer plus de 600 objets retraçant la vie de la Belle Epoque. Place à l’Art Nouveau et ses courbes végétales qui envahissent jusqu’aux intérieurs Parisiens (l’expo m’a d’ailleurs rappelé celle sur l’Art Nouveau à la Pinacothèque, de l’année dernière). Les couleurs et les mouvements du début de ce nouveau siècle ont un parfum d’exubérance et de fête… avant les grands drames.

art-nouveau

4/ Pour rencontrer LA Parisienne, celle qui a tant fait rêver les foules. L’expo accorde une place majeure au construction de ce mythe, à travers la présentation de la mode de l’époque mais aussi de la papeterie (nombreuses cartes souvenirs à l’effigie de la Parisienne) et plein d’objets qui expliquent ce qui fait l’élégance de cette fameuse Parisienne. On pense forcément aux romans de Zola, et aux cocottes qui semblaient régir les nuits parisiennes d’alors.

PARISIENNE, PLACE DE LA CONCORDE

5/ Pour humer l’air du Paris by night. L’électricité va donner ses lettres de noblesse aux nuits parisiennes. Théâtre, spectacles en tout genre, dîners mondains, on ne se refuse rien. Des lieux comme le Chat Noir deviennent mythiques. A chaque fois que je croise l’affiche de l’exposition dans le métro, j’ai en tête l’air d’Offenbach : “Oui, voilà la vie parisienne, du plaisir à perdre l’haleine, oui voilà la vie parisienne !” (chansonnette très entêtante entendue lors de la représentation de la vie parisienne au théâtre de Paris, il y a deux ans).

Gervex_une-soiree_au_pre_catelan

6/ Pour découvrir les troublants portraits des filles des maisons closes. Toute une salle présente des photographies de prostituées qui posent, tantôt comme pour un portrait de famille (il s’agit en fait de recensements de police), tantôt dans des poses érotiques. Cela m’a beaucoup fait pensé à mon plus gros coup de coeur ciné de l’année (manqué au cinéma et découvert par hasard sur Arte), l’Apollonide, qui raconte en peu de mots et beaucoup de délicatesse le mode de vie dans les maisons closes du début du XXe siècle. Un film poignant à voir absolument.

maisons-closes-brichaut

Voilà, à vous de jouer maintenant ! Le Petit Palais est ouvert le 15 août, et nocturne le jeudi jusqu’à 22h. Et le clap de fin, c’est le 17 août.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

4 Comments

  1. Je voulais la voir mais c’est raté pour moi… Qui sait, ils prolongeront peut-être ? L’espoir fait vivre 🙂 !

    1. ah ah ! Ce serait bien, je trouve que souvent les meilleures expos sont les plus courtes, c’est dommage

  2. J’ai tellement aimé cette expo ! Il y avait du monde car j’y suis allée lors de la nuit des musées 😉

    1. ah oui j’imagine que ça devait grouiller de monde !

Répondre à Fanny Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *