Bonnes adresses, Restaurants, food

Dîner et brunch chez Privé de Dessert

Privé de dessert, c’est le resto concept qui a ouvert depuis déjà quelques années dans le quartier très couru du 9ème branché. J’avais été plutôt emballée lors de ma première visite à l’ouverture, et depuis le resto n’a cessé de se développer : ouverture le midi, brunch, publication d’un livre de recettes, et nouvelle carte du soir. J’y suis retournée avec des amies, et cette fois-ci je le confirme : c’est un vrai coup de coeur.

Le dîner Privé de Dessert

Le principe, rappelons-le, c’est de proposer toute une carte salée avec des desserts en trompe-l’oeil. Panna cotta, crème brûlée ou éclair en entrée, tiramisu, tarte tatin et banana split en plat. Pour les desserts, hop, on inverse le jeu avec des oeufs au plat ou des nachos, ainsi que des desserts d’apparence bien classique (fondant, poire au vin) qui se sont faufilés là. Avec une telle idée, le visuel ne suffit pas : il faut assurer la qualité des plats, sinon bonjour la grosse déception.

En entrée, nous avons choisi un café gourmand, c’est-à-dire un assortiment de petites entrées, que nous avons partagées. Déjà, il y a du suspens avant de voir chaque plat, et ça donne une touche très fun au dîner. Dans la tasse se cache une crème brûlée au foie gras, délicieux amuse-bouche à la texture crémeuse et au parfum gourmand. Tout bon aussi pour l’éclair salé aux rillettes de saumon et glaçage wasabi. Il y eut aussi le pain perdu à la tomate et le baba au rhum à la chair de tourteau. Tout cela se déguste sur le pouce, de petites bouchées que l’on savoure délicatement en attendant la suite.

prive-de-dessert-8 prive-de-dessert-7 prive-de-dessert-4

Côté plat, après avoir longuement hésite, je choisis un plat signature : le Saint-Honoré (qui est en fait un burger). La première fois que j’ai dîné ici, c’est ce que j’ai pris et j’en garde un bon souvenir, notamment des churros salés servis en accompagnement.

prive-de-dessert-9Bilan : le churros est toujours aussi bon, et le burger Saint-Honoré a gagné en gourmandise et en précision. Avant, la viande était intégrée au plat sous forme de boulettes. Maintenant, il y a de vrais choux fourrés au cheddar (dingues) et un vrai steak haché entier. On retrouve ainsi non seulement les attributs d’un vrai burger, pour un plat qui se rapproche encore plus de l’aspect d’un Saint-Honoré. Bref, ce burger fait autant plaisir à voir qu’à manger.

En dessert, j’ai pris les machos (en fait des biscuits) au guacamole. La présentation est magnifique (sorry pour la photo floue), l’effet de trompe-l’oeil marche dans les deux sens. Mais je me suis moins régalée avec ce dessert à l’avocat, je trouve que ça manquait de sucre et de texture. L’une de mes amies a fait plus classique avec le fondant au chocolat qu’elle a adoré.

prive-de-dessert-11 prive-de-dessert-10

Brunch au Privé de Dessert

Cet été, avant ce dîner donc, j’avais testé le brunch. Les produits étaient très bons, mais je ne suis pas fan du concept de brunch à l’assiette. pas de formule donc, ou plutôt une formule réduite à un nombre de plats que l’on doit choisir. En fait, je crois que j’attendais plus original pour un tel endroit. Quoi qu’il en soit, ça reste une bonne option si vous logez ou habitez dans les parages (ce qui n’est pas mon cas).

brunch-prive-de-dessert-3 brunch-prive-de-dessert-4 brunch-prive-de-dessert-5 brunch-prive-de-dessert-7 brunch-prive-de-dessert-8 brunch-prive-de-dessert-9 brunch-prive-de-dessert-10 brunch-prive-de-dessert-11 brunch-prive-de-dessert-12 brunch-prive-de-dessert-13

J’oubliais un point loin d’être mineur : chez Privé de Dessert l’accueil est aux petits oignons, serviable sans être lèche-botte, les sourires sont sincères et participent au succès de l’endroit. J’y retournerai, car ce burger Saint-Honoré est un vrai must !

Privé de Dessert
4 rue Lallier, Paris 9

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

4 Comments

  1. Sur ma liste également… Miam !

  2. ca a l’air super sympa. je note aussi dans les adresses à tester

  3. Tu m’as donné très envie d’aller y diner, il faut que je le découvre !

  4. […] pommes de terre pour imiter les frites avec leur burger en trompe-l’oeil (mon -vieil- article ici). Et puis voici qu’enfin, le churros tradi ET de qualité pointe le bout de sa friture côté […]

Répondre à Des churros à Paris chez KL Pâtisserie - Paris pêle-mêle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *