Actus

The Hole au Casino de Paris

Le Casino de Paris commence l’année sous le signe de la fête et de la transgression en accueillant tout le mois de janvier la troupe de “The Hole”, un spectacle crée en Espagne il y a 5 ans et dont on nous annonce qu’il fait un carton partout en Europe.

Spectacle pour adultes

Je suis allée à la première représentation jeudi dernier, une expérience pour le moins… originale ! Le ton est donné par une interdiction au moins de douze ans : pas d’enfant dans la salle donc, mais des adultes auxquels on promet un spectacle sexy et ébouriffant. Le rôle du meneur de revue tenu en alternance par une femme (Pepa Charro, apparemment très connue) et un homme, Guillaume Carcaud, qui n’est autre que la Chantal de Samantha Oups (j’étais fan).

Ce soir-là, nous avons eu la version masculine. Il nous accueille chez lui, dans “The Hole” (le trou, donc), un lieu où toutes les créatures peuvent vivre leurs passions et leurs différences au grand jour. Elles vont nous régaler toute la soirée de numéros d’effeuillages, d’acrobaties, de sketchs, de jonglage… dans une ambiance déjantée.

Une très belle galerie de personnages

Alors, ça vaut quoi ? J’ai d’abord été un peu déroutée par la narration du spectacle, l’entracte est venue très (trop ?) vite, et le fil rouge (les amours du maître de cérémonie avec une… rate) est pour le moins distendu. En fait, c’est l’esprit du cabaret, cet enchaînement de numéros un peu fouillis fait aussi partie du charme de cette discipline. Déroutée aussi, car j’ai retrouvé le style des Mugler Follies, un cabaret sexy-trash lancé il y quelques année par Thierry Mugler, qui voulait réinventer le genre de la revue parisienne. La différence, c’est que je m’étais ennuyée pendant les Mugler Follies, et ici pas du tout.

the-hole-kiss the-hole-marilyn

Même si certains numéros m’ont moins parlé que d’autres, j’en ai globalement pris plein les yeux. J’ai aussi beaucoup aimé le soin apporté à la création d’une belle galerie de personnages, chacun ayant une esthétique très forte. Et puis il faut dire que les tableaux sont spectaculaires, d’une beauté complètement hors des clous. Mention spéciale pour “El Pony Loco”, sorte de Tarzan burlesque sur patins à roulettes, cherchant à attraper tout ce qui bouge, y compris les spectateurs. Oui, vous êtes prévenus.

pony-loco-the-hole
Le fameux Pony Loco en pleine action ! Photo Philippe Fretault

The Hole est donc un spectacle rafraîchissant qui fait du bien, une débauche d’interdits dans laquelle on se vautre avec un plaisir certain. Une belle manière de commencer l’année.

The Hole au Casino de Paris
Jusqu’au 24 janvier 2016

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

1 Comment

  1. Ca a l’air super original, ça me donne envie d’aller le voir ce spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *