Sorties, Théâtre et spectacles

Kiki de Montparnasse au Lucernaire

Elle s’appelle Kiki, elle porte la coupe au carré, les yeux noirs et les lèvres rouge vif, et c’est la reine de Montparnasse. Kiki est de passage au théâtre du Lucernaire, pour conter aux spectateurs attentifs la vie parisienne des Années Folles.

Entrée des artistes

Comme je vous le disais dans ce billet, je suis allée voir ce spectacle la semaine dernière et j’ai eu l’impression de remonter le temps. Tout commence dans un grand silence, une silhouette de femme passe sur scène, ajuste les détails d’un décor des années 20. On est dans un atelier d’artiste, des pots sont remplis de pinceaux aux quatre coins de la scène, une banquette moelleuse d’un côté, une petite table de bistrot de l’autre. Un phonographe diffuse quelques notes de musique. La femme se lève, réajuste le disque, l’histoire peut commencer.

kiki-de-montparnasse-lucernaire

De la fête à l’intime

Le charisme de cette femme vous envoûte dès ses premiers mots, dès ses premiers gestes. Elle raconte son enfance, son arrivée à Paris, son amour pour la fête et la vie tournoyante avec ses amis, en dépit du manque d’argent. Kiki vit d’amour et de fête. Par la force des mots et des chansons, accompagnée de deux musiciens, elle nous emmène dans tous les lieux qui ont fait vibrer Montparnasse : La Rotonde, le Bar Dingo, La Coupole, le Jockey, le Boeuf sur le Toit… Derrière elle, un écran diffuse quelques images qui aident à se projeter dans ce passé très animé.

Très vite, la fête laisse place à l’intime, à l’amour : sa rencontre avec le photographe Man Ray et la passion qui anime toutes ses relations. Moments de grâce fragiles, au fil des mélodies. Kiki ondule sous les notes de musique, silhouette à peine vêtue, habillée d’un collier de perles ou de la chemise de son homme.

kiki-montparnasse

Sublime comédienne

J’ai été conquise par la comédienne Héloïse Wagner, magnétique, fantastique. Je croyais ne pas la connaître, mais en creusant un peu je suis retombée sur ce vieil article : j’avais déjà remarqué sa prestation dans le Bourgeois Gentilhomme à la Porte Saint-Martin en 2012. Son interprétation de Kiki est touchante, à la fois sobre et pleine de force, elle laisse son empreinte dans notre mémoire. Le souvenir d’une silhouette brune au charme vénéneux, le corps et le coeur à vif.

Kiki de Montparnasse au Lucernaire
Jusqu’au 27 mars

kiki-affiche

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

2 Comments

  1. Tu m’as donné envie d’aller découvrir cette pièce!

  2. Quel beau spectacle ! On est transporté dans le monde de Kiki, et cela, grâce à la performance de la comédienne.Elle est vraiment brillante.

Répondre à Lyliane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *