Actus, En vrac

Une semaine à Paris : cartons, switch, soleil, foot

Le soleil qui s’installe -miracle- plus de 24h d’affilée à Paris, les premiers messages d’absence en retour de mail, les rediffusions à la radio et à la TV… j’ai bien l’impression qu’on est officiellement en période estivale. De mon côté, la période n’est pas des plus calme car on déménage. À nous la joie des cartons, du tri, avec l’obligation de faire du clair, de donner ou de jeter, de se séparer des vieilleries. Douloureux sur le moment, mais le grand ménage a du bon. Jaja en tout cas adore, elle s’en donne à coeur joie dans les cartons. La voici ici plongée dans un combat épique aux côtés d’Obi-Wan Kenobi (le type perd la tête quasi à tous les coups).

jaja-demenage-4jaja-demenage-6 jaja-demenage-7 jaja-demenage-9 jaja-demenage-8 La semaine a commencé avec une belle fin de week-end, que nous avons passé à la campagne pour fêter les 30 ans de mon amie Ingrid. Elle nous a gâtés en réservant un magnifique château dans l’Indre, dans le Val de Loire, un truc assez dingue avec une dizaine de chambres de princesses et une piscine de pacha. Je n’ai pas pu m’empêcher de prendre les moindres recoins en photo (et pas une photo de la fête, c’est ballot).

ciron-chateau-1ciron-chateau-41 ciron-chateau-38 ciron-chateau-40 ciron-chateau-46 ciron-chateau-5

Et puis cette semaine, bien sûr, il y eu le foot ! Je n’arrive toujours pas à suivre un match, mais je dois avouer que la ferveur générale est bien réjouissante. Entendre les coups de klaxons le lendemain d’une victoire, les gens chanter dans le métro, et puis les proches fans de foot exulter… on ne va pas bouder notre plaisir.

Sans transition, lundi, j’ai testé la Cantine Vagabonde, une cantine veggie dans le coin de Stalingrad. Déco très sympa, patate douce rôtie ma foi très bonne (même si je trouve qu’il manquait quelque chose au plat, un oeuf peut-être ?) et excellente soupe fraise rhubarbe en dessert. En tout cas c’est un lieu que je retiens précieusement, la carte change tous les jours et on peut se faire livrer.

cantine-vagabonde-1cantine-vagabonde-4

Mardi soir, j’ai assisté à une conférence donnée par Switch Collective, un organisme spécialisé dans la reconversion professionnelle. Mais cette notion elle-même est datée ; ce que propose Switch, c’est une version bien plus moderne du fameux changement de vie professionnel. Le terme “switch” sert à qualifier ce tournant qu’ont pris certains pour redonner du sens à leur carrière : en changeant de statut, de boîte, de métier, ils ont pris leur courage à deux mains pour faire quelque chose qui leur donne envie de se lever le matin. Durant cette conférence appelée “Pitch your switch”, quatre “switcheurs” sont venus parler de leur parcours. Des récits de vie inspirants et ultra-movicants, qui montrent que tout est possible. Je vous conseille de les suivre sur Facebook, l’équipe partage des liens très intéressants et annonce les prochains “Pitch your switch” (des rencontres gratuites).

En fin de semaine, j’ai vu deux films dans deux registres bien différents. D’abord, l’effet aquatique, réalisé par Sólveig Anspach (malheureusement décédée l’année dernière). Un joli conte qui commence à Montreuil et se termine en Islande, et qui raconte l’histoire de Samir (Samir Guesmi) qui, amoureux de la maître-nageuse Agathe (Florence Loiret-Caille) prétend ne pas savoir nager pour prendre des cours avec elle. Deux personnages simples et d’une grâce folle, à l’image des plans filmés sous l’eau qui sont magnifiques. La bande-son apporte beaucoup à la poésie du film.

L’autre film, c’est Tarzan, que je confesse avoir vu uniquement parce que je suis folle dingue d’Alexander Skarsgård, Eric Northmann dans True Blood. Je n’ai pas retrouvé le cynisme irrésistible du bad vampire, mais deux fois plus de muscles, donc je n’ai pas fait ma difficile. Ce mec est tellement canon. Et sinon le film est beaucoup trop rempli d’images de synthèse à mon goût, rempli de bons sentiments (c’est le jeu avec un blockbuster), mais plutôt divertissant. Un bon film d’été, quoi.

tarzan-gif-577bc8c20f624

Et puis ce week-end, on est allés avec Louis au showroom de Made.com, installé rue Etienne Marcel. Parfait pour essayer les canapés et se rendre compte que celui qu’on avait repéré est bien trop massif ; par contre, ce petit modèle qu’on pensait trop fin s’avère particulièrement confortable. Utile, donc !

made-showroom

Je vous souhaite une belle semaine (quelle que soit l’issue du match, hein…)

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

2 Comments

  1. Ce château ♥

  2. Vous déménagez où ? Ne lui dites pasmais Jaja est magnifique ! ( Jaja, comme ahah en espagnol ?)
    J’ai vu l’effet aquatique , et j’ai le même avis que toi, il donne le sourire 🙂

Répondre à Aurore Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *