Voyages

Voyage en Sicile : 10 coups de coeur en Sicile de l’Est

En mai dernier, nous nous sommes offert une escapade en Sicile. La destination répondait à toutes nos envies : du soleil avant tout, pas trop loin de chez nous et à prix correct (on a eu des billets pas cher du tout sur Easyjet), avec de belles plages mais aussi de jolis spots pour se balader. Nous n’avons pas été déçus par la Sicile, un petit paradis à l’image de ce si beau pays qu’est l’Italie.

Nous avions une semaine sur place. Pour prendre le temps d’en profiter, nous avons décidé de limiter notre mini road-trip à la partie est de l’île, en prenant le temps de profiter de chaque escale, quitte à ne pas tout voir.

On a atterri à Palerme, qu’on a visité en une grosse journée ; puis escale le temps d’une après-midi dans la ravissante station balnéaire de Cefalù ; ensuite deux jours et deux nuits dans le village perché de Taormina ; quelques heures à Catane, un jour à Ragusa puis deux jours dans les environs de Syracuse avant de rentrer à Palerme pour boucler la boucle.

Voici les 10 temps forts de notre séjour.

1. Visiter le Palais des Normands et sa chapelle Palatine à Palerme

Palerme est une ville plutôt agréable, qui n’a certes pas autant de charme que ses glorieuses cousines du continent, mais qui a de jolis trésors à offrir. Le Palais des Normands en fait partie, et je n’ai qu’un conseil à vous donner si vous y allez : levez-vous de bonne heure ! Les cars de touristes arrivent par dizaine dans ce “must-see” de la ville et si vous arrivez à la mauvaise heure (comme nous), vous passerez plus de temps dans la file d’attente que dans le monument dont on fait quand même vite le tour.

Il vaut néanmoins le détour pour son exceptionnelle chapelle Palatine du XIIème siècle, toute tapissée d’ors et de mosaïques. Parmi ses admirateurs, Maupassant : « La chapelle Palatine, la plus belle qui soit au monde, le plus surprenant bijou religieux rêvé par la pensée humaine et exécuté par des mains d’artiste. » La cour du Palais est elle aussi somptueuse, avec ses colonnettes qui s’élèvent sur trois étages.

Palerme impressionne par la richesse de ses influences : la grande cathédrale en est un parfait exemple, puisqu’elle fut d’abord une basilique de l’Empire romain puis une mosquée avant de devenir un lieu de culte catholique.

road-trip-sicile-40palerme-21 palerme-23 palerme-36 palerme-48palerme-13palerme-15

2. Pique-niquer face à la mer à Cefalù

Changement de décor et d’échelle à Cefalu, en longeant la côte depuis Palerme vers l’est de l’île. Nous n’y avons pas séjourné, mais on a passé plusieurs heures dans cette adorable station balnéaire. C’est très petit, mais comme toujours en Italie, il y a plein de spots pour s’approvisionner en paninis et en glaces, et c’est finalement tout ce dont on a besoin.

On s’est régalés en s’installant sur le port pour pique-niquer, avec d’un côté la mer et son camaïeu de bleus, et de l’autre la vision des petites maisons colorées collées serrées au bord de l’eau. Ensuite, balade dans les quelques rues de la ville et visite de la jolie cathédrale, puis bronzette sur la plage.

cefalu-1 cefalu-2 cefalu-9 cefalu-5 cefalu-4 cefalu-8 cefalu-6

3. Changer d’époque dans une demeure perchée au dessus de Taormina

Nous avons ensuite repris notre route jusque Taormina, une ville perchée à 200 mètres d’altitude, réputée pour son charme et qu’on nous avait fortement recommandée. Nous avions donc réservé deux nuits dans un lieu au charme désuet : la villa Sara. L’endroit se mérite, puisqu’il faut se coltiner une petite marche de 15 minutes (de grimpette) depuis la ville pour l’atteindre.

Une fois sur place, c’est un vrai voyage dans le temps, on est dans une villa des années 50, et même la maîtresse de maison semble d’époque 🙂 Notre chambre était spacieuse et dotée d’une terrasse avec une vue magnifique sur la ville. La salon dans lequel on prenait le petit-déjeuner était sublime, malheureusement le petit-dej en lui-même n’était pas fou (croissants industriels et faux beurre). Malgré tout le rapport qualité-prix-charme est excellent, on a payé une soixantaine d’euros par nuit.

taormina-4 taormina-11 taormina-18 road-trip-sicile-44 road-trip-sicile-45 road-trip-sicile-53 road-trip-sicile-56 road-trip-sicile-58

4. Prendre le téléphérique et passer de la ville à la plage à Taormina

Quelques mots encore sur Taormina : la ville possède de nombreux monuments, et un centre-ville aux allures médiévales très agréable pour se promener de jour comme de nuit (c’est toujours bien animé). Mon conseil : ne manquez-pas de prendre le téléphérique qui mène vers les petites plages de la côte. Certes, pas de sable blanc ici mais un petit cocon de calme et de beauté, nous on y a passé une journée pleine sans voir le temps passer. Attention, ça tape, parasol obligatoire !

taormina-24 taormina-26 taormina-28 taormina-30 taormina-47 taormina-54 taormina-56

5. Découvrir Castelmola, un village caché au dessus de Taormina

Le dernier soir passé dans notre belle villa à Taormina, nous n’avions pas envie de redescendre en ville (j’étais déjà enceinte de deux mois et je peux vous dire que les escaliers, je les sentais passer !). Alors on a décidé de prendre la voiture pour monter dîner dans le village juste au-dessus, Castelmola. À peine 5 minute de Taormina, et une ambiance complètement différente ! Un charme dingue, et un calme olympien. Et puis la vue sur Taormina et l’Etna valait le coup. Bref, une petite ville que je vous recommande chaudement si vous passez dans le coin.

castelmola-13 castelmola-15 castelmola-25

6. Déjeuner à Catane, sur le port, à l’écart de la ville

Bon, je vous le dis tout de suite, on n’a pas trop aimé Catane. Malgré l’effervescence des marchés de poissons et les monuments imposants. Trop grand, trop chaud, trop bruyant, trop de galères pour se garer, on avait juste envie de repartir. Mais on avait faim. Alors on a déniché une adresse légèrement à l’écart du centre, et bingo : on était au calme dans un coin de port assez charmant, à déjeuner en terrasse. Détail très important, c’est ici que j’ai découvert les grosses câpres italiennes, un délice pour changer des cornichons. Voilà. Le souci c’est que je n’arrive pas à remettre la main sur le nom de ce resto, je ferai un édit sur le billet dès que je le retrouve…

catane-8 catane-29 catane-31 catane-40 catane-41 catane-43 catane-45 catane-46 catane-48 catane-50

7. Découvrir la partie ancienne de Ragusa

Ragusa (Raguse en français) est située au sud-est de l’île. Elle est constituée de deux parties : la ville ancienne, Ragusa Ibla, et la ville plus récente, Ragusa Nuova. Nous avons uniquement visité Ragusa Ibla, un petit village de carte postale très calme. On logeait dans un hôtel en plein centre, très joli hormis le fait que le propriétaire était en plein travaux, ça gâchait un peu le paysage…

Ragusa Ibla est un endroit à voir, pour ses ruelles médiévales, ses murs aux couleurs passées, ses petits restos romantiques, sa cathédrale. En Italie, le lieu est connu pour accueillir le tournage d’une série policière. On est d’ailleurs tombés sur ce fameux tournage, une expérience très marrante, tout le monde attendait de voir passer les comédiens – une glace ou un granité à la main.

ragusa-14 ragusa-15 ragusa-19 ragusa-20 ragusa-26 ragusa-43 ragusa-45 ragusa-25 ragusa-32 ragusa-28 ragusa-8

8. Séjourner dans un hôtel magique à Syracuse

Ah Syracuse ! Je rêvais de la voir, et c’est d’ailleurs pour ça que je me suis plus orientée vers l’est que l’ouest de l’île au moment de préparer le road-trip. Nous nous sommes fait plaisir en choisissant un très bel hôtel pour deux nuits, légèrement à l’écart de la ville, pour prendre le temps de buller : le Borgo Pantano. Cet hôtel a été LE gros coup de coeur du séjour, un vrai bonheur dont on se souviendra longtemps.

Imaginez : une piscine gigantesque plantée au milieu d’un parc arboré, un petit-déjeuner de roi chaque matin, un accueil aux petits soins digne d’un grand étoilé (on a même pu choisir notre chambre, j’ai d’ailleurs oublié de la prendre en photo, mais n’hésitez-pas à jeter un coup d’oeil sur leur site). On a payé 150 euros la nuit, et ça les valait bien.

syracuse-2 syracuse-64 syracuse-66 syracuse-1

9. Voir le bleu de Syracuse

La ville de Syracuse en elle-même était aussi jolie que je me l’imaginais, mais bien plus petite. En une demi-journée, on en a fait le tour ! La légende ne ment pas : le bleu de la mer est ici envoûtant, on est restés longtemps à le contempler.

Outre le bord de mer, quelques monuments sont intéressants : la cathédrale (comme dans tous les villages italiens, vous me direz), le théâtre antique, les jolies fontaines croisées sur quasiment toutes les places.

syracuse-4 syracuse-8 syracuse-16 syracuse-18 syracuse-19 syracuse-24 syracuse-26 syracuse-39

10. Faire une cure de pâtes, de glaces, et de spécialités Siciliennes

Le meilleur pour la fin : la bouffe !!! La Sicile offre un concentré de spécialités alléchantes, j’ai bien évidemment goûté à beaucoup de choses (mais pas de viande, car c’est le moment où je commençais tout juste à arrêter). Ce qu’il faut tester :

  • Les spécialités aux aubergines. J’en ai dégusté des grillées à la ricotta, merveilleuses
  • Les “panelle”, sortes de beignets aux pois chiche, à grignoter sur le pouce ou parfois en garniture dans un sandwich. Il y en a partout à Palerme, c’est une excellente alternative à la viande et c’est délicieux
  • Tous les desserts fourrés à la ricotta : les cannoli sont les plus connus, mais il y a beaucoup de variantes. Dans certains restos ils les servent légèrement réchauffés, encore meilleur
  • Les glaces, évidemment, et notamment celles à la pistache et à l’amande
  • Les brioches fourrées à la glace, en toute légèreté
  • Les granités : oubliez la glace pilée aux parfums chimiques, là ce sont des granités fait maison à tomber par terre
  • La pasta. Evidemment. Sous toutes ses formes, toutes ses recettes, elle est toujours parfaite.
  • La pizza, même si je n’en n’a pas mangé beaucoup, finalement

road-trip-sicile-1ragusa-48 ragusa-49castelmola-10castelmola-6taormina-33syracuse-54 ragusa-56syracuse-13 cefalu-10road-trip-sicile-10 road-trip-sicile-8 cefalu-11 palerme-5 palerme-3

Et voilà, je ne saurai trop vous conseiller de craquer pour la Sicile, c’est une destination qui a beaucoup d’atouts : la douceur du climat, la beauté du patrimoine architectural et naturel, la nourriture excellente… De notre côté il nous tarde d’y retourner pour découvrir l’autre partie de l’île.

N’hésitez-pas si vous avez des questions sur ce road-trip !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

2 Comments

  1. J’ai tellement aimé la Sicile ! Nous étions basées à Catane donc nous avions eu le temps de nous faire à la ville. Il me reste beaucoup beaucoup à voir car nous ne sommes allées que jusqu’à Syracuse, Taormine, l’Etna… Guère plus 😉

  2. Bonjour ,
    Merci pour ce très bel article qui fait voyager. J’avais prévu le même itinéraire et on peut qu’envier les photos des différentes spécialités. Auriez vous les adresses pour de belles expériences culinaires ?
    Par avance merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *