Bonnes adresses, Restaurants, food

Un déjeuner chez Auguste

Cet été, avec Louis, nous avons profité du calme parisien pour tester un restaurant gastronomique le midi. Il y a en effet énormément de très belles adresses très chères le soir qui proposent des formules plus intéressantes le midi. C’est le cas d’Auguste avec aux manettes le chef Gaël Orieux, une étoile au Michelin, situé dans le 7ème arrondissement.

auguste-resto-paris-1 auguste-resto-paris-2 auguste-resto-paris-17

Nous avons donc opté pour le menu déjeuner proposé du lundi au vendredi pour 37 euros avec entrée, plat et dessert. J’ai envie de me fouetter en voyant que j’ai encore oublié de photographier le menu, je ne peux donc vous donner qu’une description approximative des plats (à chaque fois, deux choix pour chaque plat, bien pour un menu du jour).

Entrées en bulles

Après un très bon amuse-bouche aux oeufs de lumps, nous avons commencé avec l’entrée. Les deux avaient en commun d’être servies dans un superbe plat en verre transparent, façon bulle gourmande. Du côté de Louis, une saucisse de morteau revisitée, étonnante et pleine de saveurs. J’ai trouvé ça hyper intéressant de redécouvrir un plat rustique sous un angle plus raffiné. Quant à moi, j’ai goûté une soupe minestrone très bonne mais plus classique.

auguste-resto-paris-8 auguste-resto-paris-9 auguste-resto-paris-10

En plat, on a testé viande et poisson, canette d’un côté et je crois que c’était du lieu pour le poisson… Comme souvent dans ce type de menu, malheureusement, pas d’option veggie. En tout cas les deux étaient parfaitement cuits et bien accompagnés. Les légumes qui accompagnaient la viande étaient excellents, servis avec un délicieux champignon japonais dont j’ai oublié le nom. L’ensemble, bien équilibré et très parfumé, donnait un petit avant-goût d’automne.

auguste-resto-paris-12 auguste-resto-paris-15

Simplicité des desserts

En dessert, nous avons pris le soufflé au Grand Marnier ainsi que l’assiette de fraises avec une crème au citron vert. Réussite des deux côtés, j’ai particulièrement apprécié le côté acidulé des fraises, même si j’avoue que la gourmande que je suis aurais apprécié une touche de croustillant en plus (un biscuit, une pâte, quelque chose qui habille ces délicieuses fraises, plus que les sortes de feuilles de brick que vous pouvez voir sur la photo).

auguste-resto-paris-19 auguste-resto-paris-21

Bilan ? On a beaucoup apprécié ce déjeuner, il y a eu des choses classiques et d’autres plus surprenantes, mais toujours parfaitement exécutées. Le rapport qualité-prix est très bon, avec l’expérience d’un grand restaurant (accueil aux petits oignons), et beaucoup d’élégance. À recommander !

Restaurant Auguste
54, rue de Bourgogne, Paris 7

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Encore une minute ?

2 Comments

  1. Et tu as assez mangé ? Les portions paraissent assez légères !

    1. non ça allait pour un déjeuner, et le plat était plutôt copieux !

Répondre à Aurore Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *